Signal Bernex rattrapé à la 89ème

0

Pour la seconde journée de 2ème ligue inter, Signal Bernex a dû se contenter d’un nouveau match nul, 3 à 3, face au néo-promu Montreux-Sports. Menés au score à deux reprises, les genevois pensaient emporter les trois points lorsque Taddéo leur donnait l’avantage à l’entame du dernier quart d’heure. C’était sans compter sur la réaction des Vaudois et du coup de tête de Dos Santos à une minute du coup de sifflet final.

Une histoire de coups de pied arrêtés; voilà comment pourrait être résumée la rencontre entre Signal Bernex et Montreux Sports. 3 à 3 et six buts suite à des coups francs ou des corners. Pourtant, Bernex, grosse cylindrée de ce championnat de 2ème ligue inter, partait favori face au néo-promu Montreux Sports.

L’entame de match est timide de la part des deux équipes, les visiteurs ne se découvrent pas et Bernex manque encore de rythme dans le jeu. Bien que les mouvements de Piccoli pèsent sur la défense vaudoise, les Bernésiens peinent à asseoir leur domination sur le début de la rencontre.

La première grosse occasion sera même pour les visiteurs : Romeo (11ème) envoie par-dessus à deux pas de Stoffel. Dans la foulée, Piccoli (15ème) échoue devant  Mesce qui réalise un arrêt réflexe spectaculaire.

Le premier but de la rencontre intervient à la 17ème minute : magnifique combinaison des vaudois qui, en deux passes, permettent à Schillumeit de conclure à bout portant, 0-1. Les occasions s’enchaînent et Signal Bernex égalise à la 28ème minute grâce à un tir croisé de Piccoli qui, suite à un corner, profite d’une situation confuse devant le but du gardien vaudois. A la mi-temps, le score est de 1 à 1 entre deux équipes qui peinent à vraiment donner du rythme à la rencontre.

Au retour des vestiaires, alors que Signal Bernex tente d’accélérer le jeu, Montreux cueille à froid les Genevois : corner parfaitement tiré et superbe élévation de Djucic  (54ème). Le doute s’empare alors des hommes d’Eric Severac. De plus, Piccoli est remplacé suite à une blessure et la puissance de Rameau met sérieusement en difficultés le trio défensif bernésien: Di Dio, Hechiche, Da Silva.

Mais Bernex a des ressources. Suite à une nouvelle situation confuse dans les seize mètres vaudois Parra offre l’égalisation aux siens (66ème). Deux minutes plus tard, Taddéo croit avoir donné l’avantage à son équipe mais voit son but annulé pour hors-jeu. C’est à la 73ème que ce même Taddéo marque à bout portant suite à un ballon intelligemment remis de la tête par Mazolo.

La nervosité s’empare alors des deux équipes et quelques coups interdits échappent à l’arbitre de la rencontre. Alors que l’on pense se diriger vers une première victoire de Signal Bernex, Montreux vient gâcher les débuts à domicile des « jaune et noir ».  Nouveau corner et coup de tête de Dos Santos que Stoffel ne peut qu’accompagner au fond des filets. 3-3, score final.

Une histoire de coup de pieds arrêtés donc. Signal Bernex n’a sans doute pas encore trouvé son rythme de croisière, début de saison oblige. Le gros potentiel des genevois devrait néanmoins leur permettre de jouer le haut de tableau. En revanche, même si le championnat est encore long, la troupe d’Eric Séverac devra rapidement retrouver sa rigueur défensive (5 buts encaissés en deux matchs) et renouer avec la victoire.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – FC MONTREUX-SPORTS  3-3 (1-1)
Stade Municipal de Bernex, 100 spectateurs.

Buts : 17′ Schillumeit 0-1, 28′ Piccoli 1-1, 54′ Djucic 1-2, 66′ Parra 2-2, 73′ Taddéo 3-2, 89′ Dos Santos 3-3

Bernex : Stoffel; Di Dio; Da Silva; Hechiche; Lopez (Mutombo); Dubosson; Mazolo; Parra; Puyfages (Gaio Da Fonseca); Tranchet; Piccoli (Taddéo).
Entraîneur : Eric Séverac

Montreux : Mesce; Pravata; Djucic; Pagano; Koné; Schillumeit; Gomez; Vieira; Dos Santos; Rameau; Romeo (Franckhauser).
Entraîneur : Alain Baré

Share.