Grand-Lancy trop rapide pour Perly

0

En dominant son voisin Perlysien grâce à trois assists de son joyau Arifi, le FC Grand-Lancy s’empare seul de la tête du groupe

Il fait bien frais ce vendredi soir du côté du Stade de Marignac pour la rencontre au sommet entre le FC Grand-Lancy et le FC Perly-Certoux, respectivement 2e et 3e du groupe 1 de 2ème ligue interrégionale. Ces deux équipes se connaissent bien puisqu’elles se sont souvent affrontées ces dernières saisons et que plus de 6 joueurs ont évolué dans les deux clubs. Du côté de la buvette du stade, le fidèle et infatigable René Dupraz est confiant et pronostique une victoire des siens 2 buts à 1.

Le rythme est soutenu en ce début de rencontre, les deux équipes tentent de prendre le contrôle du milieu de terrain, mais c’est Perly qui se montre le plus convaincant en obtenant quelques coup-francs intéressants. Les visiteurs auraient même pu ouvrir la marque mais Falcy, bien démarqué par Pais, ne cadre pas son envoi après avoir bien fixé son adversaire direct. Les joueurs de Gabor Pavoni ne le savent pas encore mais ils viennent de laisser passer leur chance.

En effet, quelques instants plus tard, Vieira entame une contre-attaque mais se fait piquer le ballon par Dimic. Ce dernier ouvre bien sur Arifi ,qui réussit une merveille de centre en direction de l’opportuniste Kuzmanovic. Ce dernier opine du chef et trouve les filets de Patrice Gras. Le réalisme affiché par les hommes de Bruno Codéas depuis le début de la saison les met en position de force dans cette rencontre.

Un peu abasourdi par cette ouverture du score, les Perlysiens peinent à se montrer dangereux, au contraire de Grand-Lancy, qui lui, réussit plusieurs incursions grâce notamment à la vista de Dimic et à la vitesse d’Arifi. A la 22e, Kuzmanovic est tout prêt de doubler la mise. Il intercepte un mauvais ballon en retrait de Xavier, élimine Gras mais manque le cadre. La mi-temps arrive lorsque Perly se crée sa seconde véritable occasion du match par Cissé qui après voir bien combiné avec Pais manque de lucidité au moment de conclure.

Bien en place, et absolument pas perturbé par la sortie de Studer sur blessure (remplacé par Mazolo à la 27e), les locaux maîtrisent bien la rencontre depuis l’ouverture du score, notamment en aspirant leurs adversaires pour mieux les prendre en contre. Cela se confirme dès les premières minutes de la seconde période. Les « bleu et blanc » doublent leur avantage à la 52e sur une action d’école « made in Arsenal ». Dimic récupère, lance Arifi, ce dernier s’appuie sur Kuzmanovic qui lui remet subtilement le ballon dans la profondeur, puis effectue un merveilleux centre à ras de terre au second poteau. En pleine vitesse, le précieux De Almeida n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. L’explosion de joie sur la pelouse fait plaisir à voir et démontre à elle seule la cohésion et la motivation des joueurs de Marignac.

Perly, orgueilleux, réagit tout de même. Mais, ni Vieira, ni Vitkieviez n’inquiètent réellement Fontaine. Ce dernier, peu sollicité, sort le grand jeu en détournant sur son poteau un envoi de Borcard. Alors que pour la première fois depuis l’ouverture du score, on sent Grand-Lancy lever le pied et Perly capable de revenir, ce diable d’Arifi utilise encore une nouvelle fois sa vitesse, se joue de son vis-à-vis et offre le doublé à De Almeida.

Le score n’évoluera plus malgré une dernière action de Perret. Le très bon latéral droit lancéen, fraîchement débarqué de… Perly, voit sa reprise bien stoppée par Gras. Le FC Perly aurait également pu réduire l’écart à deux reprises par le capitaine Ruckstuhl, un des seuls à avoir sorti son match du côté des visiteurs.

Grand-Lancy remporte donc le derby du haut de classement et s’empare seul de la tête du classement. La phalange de Bruno Codéas a parfaitement maîtrisé la rencontre, notamment sur le plan tactique en forçant les Perlysiens à sortir et en exploitant au mieux leurs qualités de contre. Peut-être perturbé de devoir évoluer avec des maillots… verts (le trio arbitral a en effet jugé les maillots de Perly trop similaires à ceux de leurs hôtes), les hommes de Pavoni marquent le pas et concèdent leur deuxième défaite sans marquer de but. Certes l’absence au milieu de terrain de l’excellent Paolo Teixeira peut expliquer certaines choses mais on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi des joueurs chevronnés comme Brunner et Cipriano n’ont pas débuté la rencontre… Rien d’affolant donc, mais Perly devra réagir vite, et ceci dès mardi face à Terre-Sainte, pour ne pas voir leurs adversaires du jour prendre le large au classement.

 

FC GRAND-LANCY – FC PERLY-CERTOUX 3-0 (1-0)
Stade de Marignac, 100 spectateurs

Buts : 10′ Kuzmanovic 1-0, 52′ De Almeida 2-0, 70′ De Almeida 3-0

Grand-Lancy : Fontaine; Perret, Studer (27′ Mazolo), Mesquita, Jeannet; Dimic, Kimboco; Kuzmanovic (74′ Bernard), De Almeida, Arifi; Mazouzi (48′ Dupraz).
Entraîneur : Bruno Codeas

Perly : Gras; Rob. Marra, Xavier, Ruckstuhl, Vitkieviez; La Spina (60′ Brunner), Vieira; Falcy (80′ Martinez), Borcard, Cissé; Pais (80′ Cipriano).
Entraîneur: Gabor Pavoni

Avertissements : Mesquita, Vieira, Mazolo, Borcard, Pais.

Share.