Courte victoire d’UGS II face à Aïre-le-Lignon

0

Lors d’un match très équilibré et indécis jusqu’au terme de la rencontre, UGS II remporte trois précieux points face à un prétendant à la montée et consolide par ailleurs sa première place au classement.

Confrontation du haut de tableau dans ce groupe 2 de troisième ligue où le leader Ugs II,  toujours invaincu après dix matchs de championnat, reçoit Aire-le-Lignon actuel troisième au classement avec 5 longueurs de retard sur les « violet ».

C’est sur le terrain stabilisé de Frontenex que les deux équipes s’affrontent. Les conditions de jeu sont difficiles et on voit un début de match dans lequel les deux équipes peinent à poser leur jeu et procèdent le plus souvent par de longs ballons en avant.

L’équipe locale entraînée par un duo composé de Nihad Omeragic et Jean Yves Soilihi semble quelque peu absente en ce début de match. L’absence de véritables espaces, la compacité de leur adversaire au milieu du terrain et l’impact physique rythmé par de nombreux duels, empêchent véritablement la jeune équipe d’UGS II (moyenne d’âge de 20 ans) de poser son jeu et de déployer sa vitesse d’exécution.

De l’autre côté, les hommes de Claudio Morelli, bien articulés autour de l’excellent Ceesay au milieu de terrain, rentrent directement dans le match en imposant leur force physique et leur expérience de ce genre de matchs « spéciaux » à la vue de ce terrain si petit et si étroit.

C’est Aire-le-Lignon qui va se montrer le premier dangereux. Suite à un dégagement lointain de son gardien, le ballon atterrit dans les pieds de l’attaquant Pizzinat qui se retrouve seul à l’entée des 16 mètres, mais son tir passe juste au dessus des buts du gardien Panighetti (5ème). Avertissement sans frais pour la défense ugéiste !

Par la suite les deux équipes vont se neutraliser dans une bataille du milieu de terrain où l’on verra beaucoup le duo de récupérateurs Henriques – Samaké (deux apports de la première équipe) face à Ceesay – Diaz Lopez.

C’est en deux minutes, soit à la 29ème et 31ème que les visiteurs auraient pu ouvrir le score, mais tant Sacilotto que Pizzinat ne parvenaient pas à tromper la vigilance du portier violet.

A noter du côté d’UGS une frappe de l’attaquant Ecuyer juste au dessus de la cage de De Stefano (42ème).

C’est donc sur ce score de parité que les deux équipes rentrent aux vestiaires et sur un goût quelque peu d’inachevé, que les supporters des deux équipes rejoignent la sympathique buvette de Frontenex, afin de se réchauffer.

Après le thé, les locaux se montrent plus dangereux. Le malien Samaké a une occasion de donner l’avantage à son équipe, mais son tir n’est pas cadré (46ème). On trouve beaucoup plus le jeune Akonga entre les lignes et ce dernier semble pouvoir amener du danger par ses qualités techniques et sa bonne vision du jeu.

C’est à la 63ème minute de jeu que le numéro 10 violet obtient un corner suite à une tentative de lob. Le jeune Croce va littéralement déposer le ballon sur la tête d’Ecuyer qui ne donne aucune chance à De Stefano, c’est l’ouverture du score pour la seconde garniture ugéiste.

La suite du match reste cependant très équilibrée, Ecuyer rate le doublé en enlevant trop son tir (70ème), Croce inquiète De Stefano d’une frappe lointaine (75ème).

Aire-le-Lignon ne parvient pas non plus à revenir au score, Pizzinat, magnifique demi volée déviée en corner par l’excellent Panighetti (72ème), tête de Ceesay qui frôle le poteau d’Ugs (73ème), frappe de Christinet à côté (82ème)…

Le suspense est à son comble tant on sent que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre. UGS a l’occasion de tuer le match à plusieurs reprises, notamment par l’intermédiaire de Samaké (92 et 93 ème), mais les visiteurs peuvent, eux, égaliser en toute fin de match avec ce centre de Clemente devant le goal adverse mais personne n’est là pour la pousser au fond (90ème).

Les hommes du duo Omeragic – Soilihi remportent par conséquent une victoire importante en vue de l’ascension en deuxième ligue régionale, elle leur permet par ailleurs de distancer leur adversaire du jour au classement. La troupe de Frontenex a montré de réelles qualités de réalisme et peut maintenant se concentrer sur le match de vendredi prochain où elle affrontera la seconde garniture carougeoise dans un autre match entre prétendants à la montée.

L’équipe d’Aire peut nourrir quelques regrets sur l’ensemble du match, tant elle s’est procurée d’occasions, mais elle devra être beaucoup plus efficace devant le goal adverse si elle veut suivre le rythme effréné imposé par cette jeune équipe d’UGS II (10 matchs, 28 points).

 

UGS II – AIRE-LE-LIGNON 1-0 (0-0)
Stade de Frontenex, environ 40 spectateurs.

But : 63’ Ecuyer 1-0

Avertissements : 15’ Amigo (Ugs II), 34’ Sacilotto (Aire), 88’ Panighetti (Ugs II).

UGS II (4-4-1-1) : Panighetti ; Luisoni, Amigo (C), Miliotto, Bauer ; Croce, Henriques, Samaké, Ibrahim ; Akonga ; Ecuyer (76’ Oruck).
Entraîneurs : Nihad Omeragic et Jean Yves Soilihi

Aïre (4-4-2) : De Stefano ; Vonlanthen (72’ Stevanovic), Solomon, Paul, Da Silva ; Christinet (C), Ceesay, Diaz Lopez, Maimouni (61’ Kreutzer) ; Pizzinat, Sacilotto (45’ Clemente).
Entraîneurs : René Schmid et Claudio Morelli

Avertissements : 15’ Amigo (Ugs II), 34’ Sacilotto (Aire), 88’ Panighetti (UGS II)

 

 

.

Share.