Le futsal attire toujours plus de passionnés à Genève

0

Trois clubs genevois sont inscrits dans le championnat officiel organisé par l’ASF. Le Futsal s’affirme comme un sport à part entière et compte toujours plus d’amateurs dans notre Canton. Fair-play, technique et spectacle garantis.

Fini le foot en salle avec un ballon en feutre jaune, les ricochets et des règles inventées sur le tas. Désormais, il y a le Futsal avec ses compétitions officielles, ses règles universelles et ses ballons à semi-rebond.

Depuis les années ’90, la FIFA, l’UEFA ainsi que les Associations nationales ont commencé à  institutionnaliser cette discipline avec la volonté d’en faire un sport à part entière. Depuis 2004, un championnat se joue en suisse, il comprend deux catégories – LNA et LNB – et c’est l’ASF qui l’organise depuis la saison 2006-2007.

Le Futsal se joue à 5, sur un terrain de Handball et ne permet ni les contacts ni les tackles. La particularité vient également du ballon : plus petit que le ballon de football traditionnel (taille 4), il rebondit très peu, ce qui permet un jeu au sol et plus technique.

Ce jeu tout en vitesse avec le ballon constamment au sol donne lieu à des matchs spectaculaires  et de nombreux buts. Les espaces étant relativement restreints, l’aspect tactique est également très important dans ce sport.

Le fair-play est bien-entendu une valeure importante du Futsal. Après la 5ème faute d’une équipe, chaque faute supplémentaire est sanctionnée d’un penalty et des situations de « power play » peuvent avoir lieu lorsque des pénalités de deux minutes sont infligées aux joueurs.

Aujourd’hui, 57 équipes sont inscrites dans le championnat suisse et le nombre toujours croissant d’amateurs de Futsal devrait prochainement déboucher sur la création d’une première ligue régionale.

Au niveau international, « la FIFA a pris l’engagement de promouvoir et de structurer le futsal dans le monde entier à l’aide de compétitions, de cours et autres mesures proactives et d’encourager ses membres à suivre son exemple. » peut-on lire sur le site de la Fédération Internationale de Football Association. En octobre dernier, Le Brésil a été sacré champion du monde sur ses terres en battant l’Espagne au terme d’une finale mémorable.

Trois clubs à Genève

Le Futsal connait également un essor notable dans notre Canton : le FC Geneva et le FC Grand-Lancy ont récemment crée leurs équipes (qui débutent donc cette saison en LNB) et le Futsal Club Cosmos Genève, pionnier du Futsal à Genève, a deux équipes inscrites (une dans chaque catégorie).

         

Chaque journée de championnat se dispute selon un système de ronde : toutes les équipes se réunissent dans une salle et disputent leur match de championnat.

Crée en 2004, le Futsal Club Cosmos a été le premier club du canton à pratiquer le Futsal. Aujourd’hui, d’autres clubs s’y mettent et on ne peut que se réjouir de voir ce sport se développer auprès des plus jeunes.

Pour ce qui est des autres clubs genevois, certains ont déjà évolué vers la version officielle du Futsal lorsqu’arrive l’hiver et ses fameux tournois indoors. C’est le cas notamment du FC Perly-Certoux qui a décidé de transformer son traditionnel tournoi de juniors F, E et D en tournoi de Futsal, dans sa version officielle (28 février et 1er mars 2009).

Complémentarité du Football et du Futsal

La longue trêve hivernale du football à 11 n’est pas étrangère au développement de ce sport en Suisse. En effet, la saison de Futsal se joue de novembre à février, permettant aux joueurs de pratiquer le Futsal et d’y jouer un championnat entier durant l’hiver. Les joueurs n’ont donc pas à faire le choix entre l’une et l’autre des disciplines, ils peuvent aisément pratiquer les deux… et se maintenir en forme durant l’hiver. C’est le cas notamment du FC Grand-Lancy  qui a inscrit une équipe composée de joueurs de 2ème ligue inter et de 3ème ligue.

Actuellement, si un joueur de football qui appartient à un club décide de pratiquer le Futsal durant la pause hivernale, il doit demander un prêt à son club. Cela complique peut-être la démarche, c’est pourquoi le département technique de l’ASF réfléchit à un concept plus simple et devrait prochainement dissocier les licences de Football et de Futsal.

 

 

Afin de mieux faire connaissance avec le Futsal et ses acteurs, Proxifoot a rencontré Eric Demaret, Président et entraîneur passionné du Futsal Club Cosmos Genève.

Eric, peux-tu te présenter aux Lecteurs de proxifoot ?
J’ai 28 ans et je suis président ainsi que coach du Futsal Club Cosmos Genève. J’ai créé le Club il y a maintenant bientôt 4 ans. L’idée m’est venue à mon arrivée en 2001 de Belgique, mon pays d’origine. Là-bas le Futsal (mini-foot) y est beaucoup pratiqué. A mon arrivée, j’ai cherché à pratiquer ce sport à Genève, et il n’existait  aucun club. J’ai décidé alors d’essayer de développer la discipline dans la région et de transmettre ma passion.

Comment analyses-tu le développement du futsal en Suisse? Et à Genève?
Le développement du Futsal en Suisse est très intéressant. Le niveau de jeu atteint en quatre ans est vraiment encourageant et laisse penser à un très bel avenir. La Suisse à la chance de bénéficier d’une très large trêve hivernal qui est propice au développement de ce sport.
Aujourd’hui le champion suisse est qualifié pour la coupe UEFA de Futsal et une équipe nationale de -21 ans existe. Le championnat continue chaque année son évolution et voit chaque année de plus en plus d’équipes nouvelles. A ce jour il existe deux divisions, la LNA et la LNB. Bientôt une première ligue devrait voir le jour au niveau des régions.
A Genève, beaucoup de clubs ou établissements scolaires organisent des tournois ou des cours de football en salle, mais pas encore de Futsal. L’idée est que ces tournois ou cours de football en salle se transforment en Futsal.
On peut citer à ce titre certains exemple comme le tournoi organisé par l’AGFC (association Genevoise corporative de football) qui depuis 2004 a modifié les règles de leur tournoi en salle et adopté le règlement FIFA Futsal. Le résultat est positif, car le jeu est aujourd’hui plus structuré, il y a moins de blessé et le niveau technique a également évolué !
Genève à l’avantage d’être une ville internationale beaucoup connaissent déjà le Futsal grâce à leur pays d’origine comme les brésiliens, portugais, espagnols, italiens,…

Le Futsal est-il compatible avec le football à 11?
Le Futsal est complémentaire au football. Il est intéressant de voir que beaucoup de joueurs de football viennent du Futsal et non des moindres ! On peut citer Ronaldo, Ronaldhino, Kaka, Robinho, Raul, …  En insérant le futsal dans les écoles de jeunes de football on obtiendra dans le futur des résultats intéressants. Il y a sûrement un tronc commun à mettre en place dans la formation des footballeurs, comme cela se fait en Espagne ou dans d’autres pays. Les joueurs pratiquent les deux disciplines jusqu’à un certain âge avant de faire un choix.
Aujourd’hui si un joueur qui appartient à un club de foot veut participer au championnat de Futsal organisé par l’ASF, il doit avoir l’accord de son club et remplir une feuille de demande de prêt. La saison prochaine, l’ASF séparera les licences de Football et celles de Futsal, ce qui facilitera l’accès à la discipline.

Y a-t-il des qualités particulières dont un joueur de Futsal doit disposer?
Les qualités pour jouer au Futsal sont principalement techniques et physiques. Le Futsal est un jeu constamment en mouvement où l’on touche beaucoup plus le ballon qu’au football à 11. Tout va plus vite : dribbles, passes, frappes,…

Quels message aimerais-tu faire parvenir à ceux qui connaissent encore mal le Futsal?
Le Futsal est une discipline à part entière qui demande d’être prise au sérieux. Vu l’engouement de la FIFA, de l’UEFA et de ses pratiquants, Le Futsal est l’un des sports qui a connu la plus grande expansion ces dernières années. En Suisse,le Futsal est forcément amené à se développer.
J’espère que les clubs de football le feront entrer dans leurs programmes d’école de foot car il offre beaucoup de solutions pour la trêve hivernal. Il permet aux joueurs de rester actifs et de travailler d’autres aspects ou différemment qu’à l’extérieur comme, la technique, la tactique, le physique. Aussi du fait que le règlement est universel cela  facilite l’organisation de tournoi, de match,…
Notons aussi que le règlement est écrit de manière à rendre ce sport le plus propre possible. Ce sport est très fair-play et en pratiquant le Futsal, il y a beaucoup moins de risque de se blesser qu’au football en salle tel qu’il était pratiqué auparavant en Suisse.

Nous t’avons vu très actif dans la promotion de ce sport, quels sont tes objectifs à court, moyen, voire long terme ?
Mon objectif est de participer et de contribuer au développement de cette discipline tant que je peux à travers le Cosmos Genève et aussi en dehors du club.
A court terme, je souhaite que le Futsal Club Cosmos Genève reste le premier club genevois de Futsal et qu’il obtienne les meilleurs résultats possibles. Sur le plan personnel, je compte apporter mon soutien et mes connaissances aux clubs ou autres organisations qui désirent découvrir ou développer la discipline chez eux.
A (court) moyen terme, il faut développer le Futsal chez les jeunes, pour cela on a commencé cette année avec l’ouverture d’un mouvement junior, le résultat de la formation ce verra dans quelques années.
A long terme le Cosmos devrait contribuer à fournir à la Suisse les meilleurs éléments pour le Futsal et jouer un rôle au niveau national.  Aussi, j’espère qu’il existera bientôt en Suisse un championnat professionnel tel que dans les pays comme l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Russie ,la Belgique,… la Suisse a tout les moyens de le réaliser !

Voudrais-tu rajouter quelque chose ?
Tout cela demande des moyens, et pour une nouvelle structure ce n’est pas toujours facile de trouver les personnes bénévoles, les sponsors,… Pour cela je trouve que votre travail à Proxifoot est très intéressant, car vous offrez la possibilité aux clubs d’avoir une vitrine, ce qui est important pour les sponsors. Bravo pour votre travail !

 

Informations utiles et liens

– Le Futsal Club Cosmos Genève  cherche perpétuellement des joueurs ou des personnes pour accompagner le club. Contacts : Eric Demaret / Tel: 076.579.12.19 / eric.demaret@hotmail.com

Le Futsal Club Cosmos Genève  jouera sa prochaine journée de championnat  à domicile le 11 janvier 2009 à la Queue d’Arve, à 15h contre FC Lusitano. fr.youtube.com/watch?v=AhMKw_rdrsM

– http://www.football.ch/sfv/fr/Futsal.aspx  – Calendrier et news du futsal suisse

– www.futsalplanet.com – Le site le plus connu au monde pour le futsal

Share.