Laconnex au bout du suspense !

0

C’est sous la bise glaciale du stade de Laconnex que se joue un match essentiel en vue du maintien en 3ème ligue. Autant Satigny que Laconnex doivent obtenir les trois points afin de prendre un peu d’air au dessus de la barre. Au terme d’une rencontre passionnante, ce sont les locaux qui font la bonne opération en mettant leur adversaire du jour à 4 points.

L’entraineur laconnésien Jean-Noël Dumont est serein à l’entame de la partie, pourtant conscient que celle-ci est capitale pour les deux équipes. Il a demandé à ses joueurs de se battre avec leurs moyens, en y ajoutant une grosse volonté. De son côté, Christophe Valley, à la tête de Satigny depuis le début de la saison, souhaite que son équipe affiche un état d’esprit conquérant, en lui demandant de jouer au foot, compact et appliqué. Après deux défaites contre les équipes de tête, il lui faut vaincre contre celles qui luttent dans la même partie du classement.

Première période sans saveur

La rudesse de la bise fait des heures supplémentaires aujourd’hui et gêne considérablement les 22 acteurs, qui se voient contraints de jouer au sol, ce qui n’est pas des plus aisé sur ce champ de tubercules. Il faut attendre la 9ème minute pour voir la première frappe du match, mais Brunner, à 30 mètres du but, n’accroche pas le cadre.

On sent les visiteurs mieux rentrés dans la partie, et c’est logiquement qu’ils ouvrent la marque à la 14ème minute, sur une action d’école : Falvo déborde sur le côté droit et ajuste un centre millimétré pour la tête d’Albacete qui ne laisse aucune chance à Dufournet. Laconnex est un peu sonné et ne parvient pas à trouver les solutions autrement que sur balles arrêtées. Et c’est justement sur l’une de celles-ci qu’ils égaliseront à la 34ème.  Le capitaine Benjamin Hübermann est à la réception d’un corner, seul au second poteau, et ajuste d’une demi-volée le petit filet de Renner.

Hubermann égalise d’une belle reprise de volée « à l’aveugle »

C’est à peu près tout ce qu’on peut à se mettre sous la dent dans cette première période un peu morne. Les quelques spectateurs venus braver le vent de la campagne genevoise espèrent voir une 2ème mi-temps un peu plus rythmée, et surtout enfin des occasions, même si Satigny a osé un peu plus que son adversaire.

Satigny contrôle le match

Bien décidé à ne pas en rester là, les visiteurs prennent d’entrée les devants. A la 52ème, un défenseur laconnésien est tout près de battre son propre gardien, mais Dufournet sauve son équipe au prix d’une parade remarquable. Satigny accentue sa pression, se créé des possibilités de frapper au but, mais ni le coup-franc d’Estupina, ni le tir de Ferrer ne trouveront le cadre.

Dufournet a dû s’employer face aux vagues de Falvo et ses coéquipiers

Egli aura aussi l’opportunité d’offrir l’avantage à son équipe à la 64ème, mais, au terme d’un siège sur les buts grenats, il ne parviendra pas à loger le ballon au bon endroit.

Ce n’est que partie remise, puisqu’une minute plus tard on assistera au geste du match : un coup-franc situé à 40 mètres des cages adverses n’effraie pas Progin ! L’arrière central satigniote envoie un missile en direction de Dufournet, qui ne peut que le dévier sur sa barre transversale. Sur le rebond, la balle touche la main d’un défenseur laconnésien, l’arbitre n’a d’autre choix que de siffler pénalty. Progin se chargera lui-même de la sentence et redonne l’avantage à son équipe.

Cette frappe de Ferrer n’accrochera pas le cadre. Satigny a laissé passer sa chance

Megevand en sauveur

Joie de courte durée, puisqu’à peine une minute plus tard, Megevand égalise, plein d’opportunisme dans les 5 mètres des visiteurs. Tout est à refaire pour Satigny, mais en ont-ils encore les moyens ? La fin de match est tendue, les fautes s’accumulent, on sent que le match peut tourner d’un côté comme de l’autre. Les « bleu » auront leurs chances par l’intermédiaire du nouvel entré Tempesta, mais ses deux tentatives ne feront pas mouche. Et c’est au contaire Laconnex qui va tuer le match dans le temps additionnel. On joue la 94ème minute quand Megevand part en rupture depuis le milieu du terrain pour aller ajuster Renner, impuissant sur ce coup-là. Ce sont donc les locaux qui s’imposent au bout du suspense et prennent 4 points d’avance sur Satigny, et surtout 7 sur le premier reléguable, Hermance.

Monnerat est à terre, mais c’est bien Satigny qui mordra la poussière

L’après-match

Excellente opération pour les hommes de Dumont, bien évidemment satisfait des 3 points, même si la manière lui laisse un goût d’inachevé. Il regrettera que certains éléments de son équipe ne se soient pas montrés à leur avantage aujourd’hui. Sans faire la fine bouche, il retiendra la belle réaction de ses joueurs après le 2ème but de Satigny, et la volontée affichée pour aller chercher la victoire en fin de match.

Du côté de Christophe Valley, c’est un peu la soupe à la grimace. Il regrette que ses joueurs n’aient pas su se mettre à l’abri, conscient du manque d’expérience de sa jeune équipe. La défaite fait mal, mais il ne s’avoue pas vaincu, ayant relevé le bon état d’esprit et la qualité du jeu proposé par sa troupe.

Au programme des deux clubs, Laconnex aura encore un match capital dimanche prochain. En effet, il ira rendre visite à Hermance, avec la possibilité de mettre la barre à 10 points, autrement dit de pratiquement s’assurer le maintien. Satigny, lui, aura fort à faire, puisqu’il tentra de résister à l’armada carougeoise vendredi soir. Pas simple, quand on sait que le moindre point a son importance, mais au moins il n’aura rien à perdre. D’autant plus qu’après ce match il aura déjà affronté 3 des 4 premiers, ce qui lui laissera d’autres confrontations directes pour rester accroché au bon wagon.

Egli est forcément déçu. Il faudra pourtant repartir au combat

 

FC ETOILE-LACONNEX – FC SATIGNY  3-2 (1-1)
Stade de Laconnex, 50 spectateurs.

Arbitre : Antonio Soares

Buts : 14’ Albacete (0-1) ; 34’ Hubermann (1-1) ; 65’ Progin (P) (1-2) ; 66’ Megevand (2-2) ; 94’ Megevand (3-2)

Laconnex : Dufournet ; H. Mandallaz, D. Hubermann, Croset, Frey ; Monnerat, Oeuvray, B. Hubermann ©, Breguet (79’ F. Genilloud) ; Megevand, N. Guisolan (60’ Ducret).
Entraîneur : Jean-Noël Dumont

Satigny : Renner ; Brunner, Antonaci, Progin, Krumm ; Ferrer, Estupina ©, Albacete (70’ Tempesta), Egli, Werlen ; Falvo
Entraîneur : Christophe Valley

Avertissements : Breguet, Mandallaz et Megevand (L) ; Antonaci et Falvo (S)

 

Share.