Le néo-promu Veyrier remporte trois points mérités au Bois-de-la-Bâtie

0

Comme le diront les deux entraîneurs après la rencontre, il n’est jamais évident de produire du beau football sur le terrain synthétique du CS Italien. Pourtant, au terme de 90 minutes d’un match engagé et disputé, c’est finalement le néo-promu, le FC Veyrier-Sports, qui s’est imposé au stade du Bois-de-la-Bâtie grâce à un penalty transformé par l’inévitable Sébastien Gautier.

Dimanche après-midi ensoleillé au Bois de la Bâtie, le CS Italien reçoit le FC Veyrier-Sports. Deux équipes qui se connaissent très bien. Petite séance de rattrapage pour les non-avertis du football genevois : Daniel Villa, entraîneur et ancien joueur du Veyrier-Sports, a été entraîné par Alain Casalino, ex-entraîneur de Veyrier et actuel entraîneur du CS Italien. Dans les rangs du CS Italien, Thomas Steffen (en pause), Fabio Manso et Ivan Sala sont d’anciens coéquipiers et joueurs de Daniel Villa… du côté des « jaune et vert », la majorité des joueurs avaient été coachés par Alain Casalino lors de son étape veyrite. Si vous avez réussi à comprendre quelque chose, vous aurez sans doute saisi l’enjeu extra-sportif de la rencontre…

Le 13 août dernier, la première confrontation entre les deux formations s’était soldée par un match nul et vierge sur le terrain de Veyrier Village. Ce dimanche 15 mars, les joueurs du coach Daniel Villa semblaient bien décidés à rentrer à la maison avec les 3 points de la victoire.

Les deux équipes entament la rencontre dans un classique 4-4-2. Dès les premières minutes de la rencontre, les « jaune et vert » présentent un bon football. Bien organisés et surtout particulièrement disciplinés, ce sont les joueurs de Daniel Villa qui vont se procurer les plus belles occasions de la première mi-temps. Tout d’abord sur des coups de pieds arrêtés bien frappés par Wacker ainsi que par le malheureux Folgar qui trouve la barre transversale. Puis, c’est Abeyi, bien lancé par Schmid, qui va se heurter au gardien Alvarez.

Les joueurs du coach Casalino semblent alors dépassés par le jeu proposé par Veyrier et particulièrement par le remuant Vaucher, qui aura fait beaucoup de mal à la défense des « bleu » sur son côté gauche pendant la première mi-temps.

A l’approche de la mi-temps, le jeu s’équilibre peu à peu et c’est le CS Italien qui va se procurer une belle occasion stoppée par le gardien des « vert ». Les deux formations se quittent pour une pause bien méritée sur un score vierge.

En deuxième période, Alain Casalino fait jouer d’entrée au milieu de terrain Manuel Alvarez à la place d’Izquierdo. Ce changement va amener plus de mouvement et redynamiser l’équipe locale. Dès lors, le CS prendra le jeu à son compte durant un quart d’heure. Le CS aurait d’ailleurs pu ouvrir la marque sur un duel gagné par Kohler face au milieu droit local Wolschlag.

Durant les 15 premières minutes de la deuxième période, les deux entraîneurs apporteront plusieurs modifications à leurs formations respectives. Villa fait entrer Gautier à la place de Spaggiari et passe en 4-4-1-1. Alors que le coach des « bleu » fait entrer Jose Bello à la place de Wolschlag, pourtant l’un des meilleurs des siens jusqu’à présent.

L’ouverture du score tombe finalement à la 70ème minute. Suite à une belle triangulation en une touche entre Gautier, Abeyi et Rahinson, celui-ci tente de lober le gardien qui réalise un bel arrêt en ralentissant le ballon, Rahinson suit et tente de pousser le ballon dans la cage mais il est stoppé irrégulièrement par Ribeiro. Monsieur De Dominicis, arbitre de la rencontre, siffle alors un penalty indiscutable. Gautier se chargera alors de prendre Alvarez à contre-pied. Le goal du Veyrier-Sports, qui n’avait en rien démérité, tombe au moment où les « bleu » avaient pris l’ascendant. Les joueurs du Bois de la Bâtie ne s’en remettront pas.

Après 70 minutes de combat, les hommes de l’entraîneur Casalino ne montreront plus rien de bon jusqu’au coup de sifflet final. Un match logiquement gagné par le néo-promu qui, visiblement, était plus discipliné et plus motivé en ce dimanche après-midi.

Un grand coup de chapeau à cette équipe jeune et motivée, qui non contente de se montrer à la hauteur de leur promotion en 2ème ligue est maintenant deuxième du championnat.
BRAVO…

Alain Casalino (CS Italien)
A l’issue du match, le coach des « bleu » s’est dit particulièrement content du retour en forme de Pedretti et d’Albuquerque. Concernant ses nouvelles recrues, il attend encore plus d’engagement : « Il n’est pas évident de proposer un bon football sur ce terrain. Le terrain A est fermé car de nombreuses équipes s’y entraînent et il est important de le préserver un maximum. Pas grand-chose à dire, je regrette uniquement les quelques fautes faites en fin de match »

Daniel Villa (FC Veyrier-Sports)
L’entraîneur est évidemment très content de cette victoire : « Malgré un terrain difficile, nous avons su être valeureux, forts et agressifs. Des matches comme ça se jouent sur des détails. Je tiens à féliciter Dylan, Sébastien et Thomas, les trois remplaçants qui sont entrés avec un bon état d’esprit et qui ont apporté à l’équipe. »

 

CS ITALIEN – FC VEYRIER-SPORTS  0-1 (0-0)
Stade du Bois de la Bâtie, environ 150 spectateurs,

Arbitres : De Dominicis Amico ; Cozzoli Christophe ; Gonzalez Manuel

But : 70’ Gautier (P)

CS Italien (4-4-2): Alvarez Armanda ; Albuquerque, Pedretti, Ribeiro, Salerno ; Wolschlag (58’ Bello), Agrelo (83’ Corneia), Izquierdo (52’ Alvarez Celestino), Sala; Cappello, Manso.
Entraîneur : Alain Casalino

Veyrier (4-4-2): Kohler ; Bento, Ghafour, Wacker, Fracheboud ; Rahinson (72‘ Mégevand), Folgar, Schmid, Vaucher ; Abeyi (80’ Mohamed), Spaggiari (55‘ Gautier)
Entraîneur : Daniel Villa

Avertissements : Cappello, Salerno, Pedretti, Abeyi.

 

Share.