Collex fait le boulot

0

Au terme d’un match musclé et sans réel spectacle, le FC Collex-Bossy décroche un succès difficile mais important face au CS Italien qui a essayé mais n’a pas pu.

C’est un match doublement capital qui s’est déroulé ce dimanche après-midi au stade Marc Burdet de Collex-Bossy. D’un côté, le club hôte, désireux de garder le contact avec la tête de ce championnat après la victoire de Lancy sur Geneva, et de l’autre, le CS Italien, dont la volonté était de garder la barre de relégation à bonne distance après le nul entre Choulex et Meyrin dans la matinée.

Une première mi-temps sans relief

Sur un terrain très bosselé et sous une bise légère mais traître par moments, le match a eu beaucoup de peine à démarrer. Aucune équipe ne prend vraiment le dessus et l’on assiste à un véritable round d’observation entre ces deux équipes pour qui la victoire est importante et qui, naturellement, n’osent pas trop se livrer.

Après vingt minutes de jeu, et aucune véritable action de part et d’autre, Collex-Bossy prend enfin légèrement le dessus sur son adversaire et s’installe dans le camp adverse. Mais si la domination est présente, il faut attendre la 31ème minute et un solo de Menga pour donner les premières sueurs froides aux transalpins, sans pour autant être très dangereux.

Au contraire de l’action suivante de la 35ème, qui a vu Lhoneux reprendre de volée un ballon mal dégagé suite à une très belle action collésienne. Malheureusement pour le jeune joueur, la balle file au dessus de la barre d’Alvarez.

Après cette belle occasion, le match se rééquilibre quelque peu et l’arbitre siffle la mi-temps sur une score nul et vierge reflétant assez bien la physionomie et le spectacle donnés par les 22 acteurs.

Une deuxième mi-temps plus rythmée

Au retour des vestiaires, les hommes de Pierre-Yves Liniger repartent avec de meilleures intentions et cela donne un peu de rythme à une partie qui en manquait cruellement jusque-là. Et Lutzelschwab manque de tromper le portier adverse sur un coup franc lointain à la 48ème minute.

Finalement, cette grosse occasion sera l’annonce d’une domination plus nette des collésiens, finalement concrétisée à la 55ème minute, quand, après une belle percée individuelle, Lutzelschwab se fait crocher dans la surface. La sentence est irrémédiable et le penalty transformé par Julien Monnard pour l’ouverture du score.

Dès lors, la partie va à nouveau connaître un rééquilibrage et Collex, pas forcément dans un grand jour, adopte une tactique un peu plus attentiste, agissant en contres. Sur l’un d’entre eux, à la 63ème minute, Menga échappe à Ribeiro, élimine le gardien mais ne parvient pas à redresser la balle avec suffisamment de puissance pour doubler la mise et ainsi mettre son équipe à l’abri.

Un dernier quart d’heure tendu

Il s’agissait là d’une chance en or de prendre le large, et ne pas l’avoir saisie va donner une fin de match très tendue, entre le CS Italien désireux de revenir au score et un Collex appliqué à garder son avantage. Malheureusement pour eux, les visiteurs butent sur une défense rouge très solide, et lorsqu’ils parviennent à la franchir, ils voient Derouazi intervenir. Comme sur ce duel de la 77ème, où bien lancé dans l’axe, Manso affronte le gardien collésien pour finalement manquer la plus grosse chance de recoller au tableau d’affichage.

Au final, le score de ce match assez musclé et pas très spectaculaire n’évoluera plus et c’est finalement Collex qui « a fait le métier » pour remporter un succès au terme d’un match pas facile mais en définitive bien mené. Et les Rouges peuvent se dire que c’est en gagnant ce genre de match difficile contre une équipe de CS Italien très combative que l’on fait les points les plus importants dans l’optique d’un titre de champion.

Côté CS Italien, c’est une défaite rageante, typique des équipes menacées par la barre et qui ne parviennent pas forcément à jouer de manière libérée. Cependant, la performance solide des joueurs du Bois de la Bâtie peut être source d’encouragement pour Alain Casalino et les siens dans leur objectif de maintien.

 

FC COLLEX-BOSSY – CS ITALIEN  1-0 (0-0)
Stade Marc Burdet

But : 55′ Monnard (P) 1-0

Collex-Bossy : Derouazi ; Canedo, Di Stefano, Sow, Pombo ; S. Izquierdo, Monnard (83’ Golay), Humbert, , Lhoneux ; Menga (70’ Audergon), Lutzelschwab (78’ Ponti).
Entraîneur : Pierre-Yves Liniger

CS Italien : Alvarez ; Toso (69′ Albuquerque), Salerno, Ribeiro, Bassols ; Wohlschlag, Di Berardino, Agrelo (63′ Maggialetti), Sala (55′ D. Izquierdo) ; Ribon, Manso.
Entraîneur : Alain Casalino

Avertissements : 10’ Sala, 61’ Manso, 74’ Pombo, 78’ S. Izquierdo, 92’ Maggialetti

 

Share.