Donzelle assure le maintien

0

Sous un soleil de plomb, la troupe de Lamers et Favre déroule en seconde période et s’impose 0-4 au Bout-du-Monde. Avec le maintien assuré, Donzelle peut désormais se concentrer sur la coupe. Les Portugais de Sporting sont, à moins d’un miracle, relégués en 4ème ligue.

C’est un duel de bas de classement auquel nous assistons ce dimanche matin. Au Stade du Bout-du-Monde s’opposent la lanterne rouge Sporting Futebol Clube, et l’équipe de Donzelle. Le Sporting, que l’ont croyait condamné, est à nouveau dans la course au maintien. Les Portugais n’ont perdu qu’un match sur les cinq derniers et sont désormais à un petit point de la barre, grâce notamment à la victoire acquise la semaine dernière sur le terrain de Saint-Jean. Du côté de Donzelle, qui peut compter sur son duo d’entraîneurs sur le terrain, l’euphorie de la finale de coupe qui arrive à grands pas doit être canalisée dans un match important comme celui-ci. Une victoire les écarterait définitivement de la lutte contre la relégation.

Les gardiens protagonistes en début de match

Les visiteurs se procurent les premières occasions en début de rencontre sur des tentatives non cadrées d’Omeragic et Darqué suite à des corners dangereux. Donzelle est installé dans le camp lusitanien et domine ce début de partie.

Le vétéran Omeragic (35 ans) face à Dias (Sporting)

Mais c’est le Sporting qui va se procurer la première occasion nette par l’intermédiaire de Salgado, qui profite d’une mauvaise relance de Darqué pour se trouver en position favorable et armer un tir. Malheureusement pour lui, le jeune gardien Stierlin repousse sa tentative d’un bel arrêt.

Les hommes de Martins gagnent des mètres sur le terrain et obtiennent un coup franc dangereux. Le tir de Salgado est une nouvelle fois écarté par Stierlin, bien décidé à sauver les siens en cette matinée ensoleillée.

Puis, ce sont les « jaunes » qui réagissent à leur tour en se procurant deux possibilités de but supplémentaires. D’abord un tir de De Pedro est repoussé par le gardien Santos, et ensuite, après une belle combinaison entre Magalhaes, Omeragic et Landrecy, ce dernier est stoppé à la dernière seconde par un défenseur portugais alors que tout le monde croyait déjà à l’ouverture du score.

Baisse d’intensité

Dans ce match à enjeu, personne ne veut perdre. Les occasions en seconde partie de mi-temps se font rares mais les visiteurs peuvent être dangereux à tout moment sur le côté gauche du talentueux Magalhaes.

Le jeune Magalhaes (Donzelle) prend le dessus sur Bicho (Sporting)

En cette fin de mi-temps, l’intensité a un peu baissé des deux côtés. Les défenses prennent peu de risques et n’hésitent pas à abuser des longs ballons. Dans les arrêts de jeu, c’est encore une fois le portier Stierlin qui va sauver les siens, suite à une tête d’Almeida.

Nous arrivons à la mi-temps sur un score nul et vierge, dans laquelle les protagonistes ont été les gardiens, auteurs de plusieurs arrêts salvateurs. Ce score n’arrange pas les affaires des Portugais qui doivent s’imposer à tout prix.

Juste avant la pause, Almeida (Sporting) passe près de l’ouverture du score

Donzelle profite des espaces

Après le thé, les deux équipes peinent à imposer leur rythme. Les « verts » sont obligés de prendre des risques car le match nul ne leur suffit pas pour sortir des places de relégation. Ce qui laisse bien entendu des espaces aux joueurs de Lamers et Favre (dit « Boulon ») pour partir en contre-attaque.

C’est justement sur une contre-attaque à l’heure de jeu que les visiteurs vont ouvrir le score : Stefani, parti en vitesse sur le côté gauche, change le jeu pour De Pedro qui a le temps de contrôler et tirer. Sa frappe molle, a priori sans danger, passe sous le bras du portier Santos et rentre, mourante, non sans avoir touché le poteau !

Le capitaine De Pedro (Donzelle), auteur de l’ouverture du score pour les siens

Les visiteurs déroulent en fin de match

Sporting doit prendre des risques car la défaite est interdite. C’est Donzelle qui profite des espaces à disposition pour aggraver le score. Sur une touche de Hagmann, Jimmy « Floyd » Landrecy, le buteur maison, peut contrôler et armer un tir qui finit dans le petit filet : 0-2 pour les « jaunes » !

Landrecy, auteur du 2-0, est malheureusement suspendu pour la finale de coupe

A 2-0, le match est quasiment bouclé et le maintien quasiment assuré pour la troupe de La Plaine. Cela leur permet de jouer sans pression et de se faire plaisir sur ce terrain du Bout-du-Monde. Les occasions pleuvent pour les visiteurs, les locaux étant désormais moralement abattus et décidés à s’en prendre à l’arbitre M. De Dominicis.

Les visiteurs inscrivent un troisième but après un tir de De Pedro qui est doublement dévié par la défense lusitanienne. Le malheureux Lourenço aura été le dernier à toucher le ballon avant qu’il ne se faufile au fond de ses propres cages. En toute fin de match, Magalhaes, le meilleur homme sur le terrain, sera récompensé de son très bon match en inscrivant le 0-4 d’un puissant tir lointain.

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur un score sans appel : 0-4 pour Donzelle et maintien mathématiquement assuré ! Les protégés de Favre et Lamers peuvent désormais se concentrer sur la tant attendue finale de coupe genevoise qui les opposera à Vernier le 10 juin prochain. Malgré les six absences de poids pour la finale, il est malgré tout permis de rêver…

Quant aux joueurs de Fernando Martins, c’est quasiment la 4ème ligue assurée… Avec 3 points de retard sur leurs compatriotes de Benfica et une différence de buts négative de -10, il faudrait un véritable miracle pour que les hommes du Bout-du-Monde sauvent leur place dans la catégorie…

 

SPORTING FUTEBOL CLUBE – FC DONZELLE  0-4 (0-0)
Stade du Bout-du-Monde, environ 50 spectateurs.

Arbitre : Amico de Dominicis

Buts: 60’ De Pedro 0-1, 69’ Landrecy 0-2, 83’ Lourenço B. (CSC) 0-3, 88’ Magalhaes 0-4

Sporting (4-4-2) : Santos ; Bicho, Caseiro, Dias (76’ Lourenço B.), De Almeida ; Aleixo, Almeida, Simões (61’ Lourenço J.), Correia F. (61’ Correia D.) ; Salgado, Neves ©.
Entraîneur : Fernando Martins

Donzelle  (4-4-2) : Stierlin ; Hagmann, Duding, Darqué, Stefani ; De Pedro ©, Omeragic (68’ Wütrich), Lamers (75’ Marques), Magalhaes ; Favre ; Landrecy (75’ Pellaux).
Entraîneurs : Vincent Favre et Christian Lamers.

Avertissement : Neves (Sporting).

 

 

Share.