Le finaliste de la coupe Donzelle prend un point face à Compesières

0

Quatre jours après sa qualification aux tirs aux buts pour la finale de la coupe genevoise mais toujours menacé par la relégation, le FC Donzelle se déplaçait au stade Alfred Comoli y affronter le FC Compesières, qui n’a plus rien à jouer dans ce championnat.

Dans cette rencontre, jouée sous une météo assez « lourde » et sur un terrain dont le jardinier avait sans doute oublier l’existence ces derniers temps, la volonté des hommes du duo Lamers-Favre a failli faire la différence à plusieurs reprises. Mais, la jeunesse de l’effectif  (deux juniors B) ajoutée à une fatigue évidente après le match de coupe, sans oublier la bonne prestation du portier local Pelleriti, ont empêché les donzellois de remporter la totalité de l’enjeu.

Donzelle manque le coche

Sans se montrer supérieur dans le jeu, Donzelle se procure les meilleures chances de buts. C’est tout d’abord Wuethrich qui manque sa reprise sur un corner de Stefani. Puis, De Pedro arme une frappe terrible que Pelleriti parviendra à dévier. Stefani, très habile sur coup de pied arrêté, sera à deux doigts d’ouvrir la marque sur un corner direct. C’est encore sur coup de pied arrêté que Duding, pourtant idéalement placé, voit son coup de tête passer au dessus de la cage du portier adverse.

L’équipe locale, quant à elle, livre un match relativement identique à celui de la semaine dernière. Solide défensivement, la formation du duo Dentand-Bédat, peine à se montrer dangereuse, à l’image d’un Courivaux pas dans son meilleur jour. Leur seule véritable occasion est pour Ferreira. Ce dernier ne profite pas de la sortie hasardeuse de Stierlin, bien suppléé par Stefani qui sauve son camp.

La fatigue se fait sentir

Le scénario est identique en seconde période, le rythme en moins. Alertés deux fois sur deux tentatives de Courivaux, les visiteurs donnent toutes leurs forces pour empocher les trois points. Mais ni Lamers, ni Cruz sur un superbe coup-franc, ne trouvent le cadre.

Usées par les conditions de jeu, les deux formations n’arrivent plus à approcher des buts adverses. Les phases offensives sont rares. La dernière opportunité pour Compesières verra Raph Brunner manquer le coche d’un tir lointain. Donzelle aura quant à lui une énorme chance de prendre l’avantage. Après un bon relais de De Pedro, Cruz se joue d’un défenseur puis sert le jeune Marques (1992) qui rate la cible, bien gêné par la sortie du gardien.

Malgré les rentrées de Marchand et de Ganhao, côté Compesières, et de Favre, côté Donzelle, plus rien ne se passera dans ce match. Ce score nul et vierge ne fait qu’à moitié les affaires des visiteurs.

Ils auront manqué de fraîcheur et de réussite au moment de conclure. Après avoir joué 120 minutes mercredi, ce point est toutefois bon à prendre, comme le confirme Christian Lamers :  « C’était difficile aujourd’hui. Avec quelques absences aujourd’hui, « Boulon » et moi avons dû chausser lescrampons. Les joueurs ont vraiment tout donné et on est pas passé loin de la victoire. La priorité est au maintien avec un match importantissime jeudi soir face au CS Italien II. »

De son côté, malgré une fin de championnat pour beurre, Compesières joue le jeu. Laurent Bédat regrette de ne pas trouver la formule magique pour trouver une motivation suffisante alors que le club ne joue plus rien. « Nous ne faisons pas un mauvais match, mais il manque ce petit plus pour nous permettre de passer l’épaule. »

Pour l’anecdote, après Laurent Bédat et Alexandre Dentand qui avaient foulé la pelouse au match aller c’était cette fois-ci au tour de Christian Lamers et Vincent « Boulon » Favre. Longue vie aux entraîneurs-joueurs!!!

Compesières s’impose tout de même face à…Proxifoot!

A l’occasion de cette rencontre, votre serviteur avait promis aux membres du FC Compesières qu’il participerait activement avec eux à la 3ème mi-temps… Mal m’en a pris… Fin du match: 16h45, départ de la buvette: 20h15… Et là encore, le FC Compesières était encore fortement représenté (plusieurs joueurs, l’entraîneur de la Une Laurent Bédat, et l’inoxydable président Jacques Chobaz).  J’ai essayé de tenir plus mais rien n’y a fait , je ne pouvais simplement plus! Et dire que je n’ai même pas pu payer ma tournée…!

Un grand merci au FC Compesières et à tout son entourage. On nous avait prédit une grande et belle 3ème mi-temps. Elle fut grande et belle. Mais quelque chose me dit qu’ils peuvent faire encore bien mieux, et c’est pas mon foie qui se réjouit…

 

FC COMPESIÈRES  FC DONZELLE  0-0
Stade Alfred Comoli, 70 spectateurs

Compesières: Pelleriti; Servettaz, Dumont, P. Brunner; Lardi, Adler (60′ Ganhao), R. Brunner (C), Le Sosse; Ferreira (63′ Marchand), Courivaux (68′ Flament), Correia.
Entraîneurs: Laurent Bédat et Alexandre Dentand

Donzelle: Stierlin; Hagmann, Darqué, Duding, Stefani; De Pedro, Lang (C), Cruz, Magalhaes (70′ Favre); Pellaux (63′ Marques), Wuethrich (46′ Lamers)
Entraîneurs: Vincent « Boulon » Favre et Christian Lamers

Avertissements: Cruz, Darqué, Le Sosse

 

Share.