Première défaite de la saison pour Perly

0

Terre Sainte s’impose 2 à 0 face à des Perlysiens en manque de réussite. Même en supériorité numérique, les hommes de Pavoni ont raté le coche et la place de leader par la même occasion.

C’est en leader que Perly se présentait samedi soir à Coppet. Avec 6 points en deux matchs, Pavoni et sa troupe semblaient bien sur la voie d’un début de saison en grande pompe. Tout comme la saison dernière direz-vous, lorsque Perly affichait 15 points après les 5 premières journées. Mais l’histoire est faite pour être changée et cette fois, Terre Sainte s’est mis en travers de la route des Perlysiens.

Henry Girod, milieu de terrain du FC Perly-Certoux

Perly cueilli à froid

Pas même le temps de prendre ses marques sur le terrain de Coppet que Terre Sainte frappe un grand coup. Sur un centre venu de la droite, Granjon reprend à bout portant, Gioria semble avoir accompli un miracle, mais l’arbitre assistant indique que le ballon a franchi la ligne. Quatre minutes de jeu et déjà 1 à 0 pour les locaux. Coup de massue pour un Perly nerveux et en difficultés face à la manoeuvre offensive de son adversaire. Ce n’est qu’à la 22ème minute que les visiteurs refont surface : Lopez s’élève pour reprendre un corner, mais son coup de tête heurte la transversale.

Perly rentre enfin dans son match. A la 35ème, ce même Lopez s’échappe seul, le défenseur vaudois Kara le sèche par derrière, mais il est gracié par l’arbitre qui lui brandit seulement un avertissement. Cet événement donnera lieu à un curieux échange de courtoisies entre les supporters perlysiens et un arbitre assistant maîtrisant le langage des signes à la perfection.

Petrini et Granjon dans les airs

Avant la mi-temps, Kara commet une seconde grosse faute sur Zapico et se voit brandir un deuxième avertissement. Peut-être une aubaine pour Perly qui jouera toute la deuxième mi-temps en supériorité numérique.

Terre Sainte en contre

Perly hausse le ton et entame la seconde période sur un rythme plus soutenu. Palma, entré à la 58ème sur le côté droit, dynamise les attaques perlysiennes jusque-là trop timides. A la 67ème, Brunner botte un coup-franc qui trouve le montant du but gardé par l’excellent Duvoisin. Deux minutes plus tard, le tournant du match. Lopez se retrouve seul à bout portant, reprend de volée, mais le gardien vaudois effectue un arrêt reflexe venu d’ailleurs. Quelques secondes plus tard, suite à un ballon perdu au milieu de terrain, Granjon prend tout le monde de vitesse et l’expérimenté Ostermann bat Gioria au terme d’une action confuse.

Mathieu Gioria, gardien de Perly

2-0 pour Terre Sainte et le score ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final. Sévère pour Perly qui aura tout de même manqué de fluidité et de tranchant en phase offensive. Terre Sainte, pour sa part, a parfaitement joué le coup. Réduits à 10, les hommes de Patrick Duval ont géré avec maîtrise la seconde période tout en s’appuyant sur la vivacité de ses joueurs pour évoluer en contre.

Perly égare donc ses premiers points de la saison et quitte son fauteuil de leader au bénéfice de Stade Lausanne, seule équipe à avoir réalisé un sans-faute lors des trois premières journées de championnat. Racing s’étant retiré, les hommes de Gabor Pavoni retrouveront la compétition dans deux semaines et déjà la victoire est impérative pour rester accroché au wagon de tête.

 

US TERRE SAINTE – FC PERLY-CERTOUX  2-0 (1-0)
Centre Sportif des Rojalets (Coppet), environ 120 spectateurs.

Buts : 4′ Granjon 1-0, 71′ Ostermann 2-0

Terre Sainte (4-2-3-1) : Duvoisin ; Baud, Bovet, Kara, Olesen ; Pilloud, Ameti (61′ Ostermann); A. Albii (74′ Luyet), Granjon, F. Albii © ; Pardo.
Entraîneur : Patrick Duval

Perly (4-4-2) : Gioria ; Del Rosso, Blanco, P. Girod, Brunner © ; H. Girod (58′ Palma), Petrini (58′ Penas), Vieira, Zapico (71′ Della Valle) ; Lopez, Pizzinat.
Entraîneur : Gabor Pavoni

Avertissements : Brunner, Kara, H. Girod, P. Girod.
Expulsion : Kara (45ème, deuxième avertissement)

Share.