Veyrier l’emporte au terme d’un match fou !

0

Veyrier-Sports et Collex-Bossy nous ont livré une démonstration de réalisme et d’erreurs défensives lors d’une seconde période complètement folle. Finalement, ce sont les hommes de Daniel Villa qui auront le dernier mot en s’imposant en infériorité numérique sur un score de hockey : 5-3 !

Lorsqu’on assiste à un match opposant Veyrier à Collex-Bossy, nous nous attendons forcément à une rencontre peu spectaculaire de deux équipes aux caractéristiques semblables. Connaissant la mise en place et la solidité défensive des deux meilleures défenses de 2ème ligue 2008-2009, on s’attend pas à voir trembler les filets beaucoup de fois… Que nenni ! Les deux adversaires du jour nous ont donné une leçon de réalisme puisqu’ils ont converti en but pratiquement toutes leurs occasions.

Exploits individuels en première période

Comme prévu, le début de match est serré et agressif, et il faut avoir recours à un exploit individuel pour ouvrir le score : à la 10ème minute, suite à un bon travail de Taleb, Briones envoie un boulet de canon de 25 mètres dans les filets de l’impuissant Derouazi et ouvre le score pour les locaux.

Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour que survienne la réplique collesienne : Lutzelschwab, étonnamment seul, peut armer une reprise de volée vissée qui finit dans le petit filet du portier Kohler qui aurait pu mieux faire : c’est l’égalisation pour les joueurs de Pierre-Yves Liniger !

Les premiers buteurs du jour : Briones (Veyrier) et Lutzelschwab (Collex-Bossy)

Alors que nous arrivons à la mi-temps sans véritables occasions nettes de part et d’autre, les Veyrites vont prendre l’avantage. Le fraichement rentré Durand (à la place du blessé Abeyi) se défait de Wurth et effectue un centre inattendu mais parfait dans les cinq mètres qui trouve preneur par l’intermédiaire de Rahinsson qui marque le 2-1 de la tête et hors de tout marquage.

Veyrier prend le large mais se retrouve à dix

Dès la reprise, un centre sur coup franc de Taleb trouve la tête de Fracheboud qui inscrit le 3-1 pour les siens. On se dit que le match est bouclé pour Veyrier…

Cependant, les « noir et vert », nouvelles couleurs du club, vont se retrouver en infériorité numérique suite à l’expulsion logique du très agressif Bento qui reçoit un second avertissement. Pour la deuxième fois en deux semaines, Veyrier doit terminer le match à dix contre onze…

L’expulsion de Bento (Veyrier) suite à une faute sur Audregon (Collex) a failli coûter très cher à son équipe

Réaction collésienne

Les « rouge » ne vont pas tarder à profiter de leur supériorité pour inscrire deux buts en deux minutes : d’abord par l’intermédiaire d’Izquierdo qui, suite à un centre d’Audergon (auteur de son dernier match avant son départ pour l’Australie), profite de la passivité de la défense veyrite pour enchaîner contrôle et tir. Dans la foulée, c’est Pombo qui reprend un coup franc de Lutzelschwab et bat Kohler qui a pris la mauvaise décision de ne pas sortir de sa cage.

Incroyable retournement de situation de la part des pensionnaires du Stade Marc Burdet, qui recollent au score en deux minutes : cela fait 3-3 ! En supériorité numérique et avec encore une demi-heure de jeu, Collex-Bossy a toutes les cartes en main pour prendre le dessus dans cette rencontre folle.

Le buteur Izquierdo entouré de trois Veyrites

Force de caractère veyrite

Veyrier paye cash l’expulsion de Bento et se retrouve dans les cordes lors de cette dernière ligne droite du match. Pourtant, les protégés de Daniel Villa n’abdiquent pas et vont faire preuve d’un force de caractère hors du commun : menés par un extraordinaire Taleb, ils vont faire plier les Collesiens en fin de match. En effet, le milieu de couloir veyrite effectue une percussion endiablée dans la défense et son centre tir est repoussé dans les pieds de Vaucher qui pousse le ballon au fond des filets : 4-3 pour Veyrier !

Après un but annulé à Canedo qui aurait été synonyme de 4-4, c’est Veyrier qui prend le large en toute fin de match : un long ballon de Taleb est repris de la tête par Durand, qui, esseulé, croise le ballon dans le petit filet d’un Derouazi très passif ce dimanche après-midi. Le match est complètement fou et la défense collésienne ne se lasse pas de faire des cadeaux aux attaquants veyrites…

À 5-3, le match ne donnera plus rien et c’est sur un score de hockey sur glace que se quittent les adversaires du jour ! Buts en rafale, expulsions, buts annulés, renversements de situation… à défaut d’ordre tactique et de rigueur défensive, Veyrier et Collex-Bossy nous ont offert un spectacle qui n’est pas digne de leur réputation mais dont se sont réjouis les spectateurs de Veyrier-Village. Les Veyrites doivent une fière chandelle à leur réalisme inhabituel et notamment à leur milieu de terrain Bilele Taleb, auteur de trois passes de but et une participation sur une autre réussite des siens.

Pombo (Collex) face à l’homme du match : Taleb, acteur sur 4 des 5 buts veyrites !

L’entraîneur local Daniel Villa s’estimait « content d’avoir montré une grosse force de caractère en marquant deux buts en infériorité numérique, alors que je pensais qu’à 3-3 le match allait basculer pour eux. C’est bon pour la confiance de gagner un match à dix contre onze et, en plus, j’ai pu faire rentrer un junior né en 1992 ».

Les Veyrites entament le championnat avec quatre points en deux matchs et espèrent confirmer le week-end prochain en déplacement difficile à Onex. Pour sa part, Pierre-Yves Liniger compte un point et six buts encaissés, chose inhabituelle pour son équipe qui doit à tout prix réagir dimanche prochain contre Grand-Lancy II.

FC VEYRIER-SPORTS – FC COLLEX-BOSSY 5-3 (2-1)
Stade de Veyrier-Village, environ 150 spectateurs.

Arbitres : Donadeo Giuseppe ; Zezza Roberto, Mautone Luca.

Buts : 11’ Briones 1-0, 32’ Lutzelschwab 1-1, 45’ Rahinsson 2-1, 47’ Fracheboud 3-1, 59’ Izquierdo 3-2, 61’ Pombo 3-3, 66’ Vaucher 4-3, 84’ Durand 5-3

Veyrier (4-4-2) : Kohler ; Bento, Fracheboud, Randrianantenaina, Vaucher ; Spaggiari, Briones (77’ Moutinho), Allegra ©, Taleb ; Abeyi (43’ Durand), Rahinsson (56’ Lagomarsino).
Entraîneur : Daniel Villa

Collex (4-4-2) : Derouazi © ; Pombo, Di Stefano (62’ Canedo), Sow, Wurth ; Izquierdo, Ponti (66’ Humbert), Lhoneux, Audergon ; Aydogdu, Lutzelschwab (66’ Otero).
Entraîneur : Pierre-Yves Liniger

Avertissement : Bento (Veyrier)
Expulsion : 52’ Bento (Veyrier)

 

 

Share.