3ème ligue, groupe 2 : 14ème journée

0

Compesières renoue avec la victoire, mais Regina confirme son statut de leader. Dans la lutte pour le maintien, Grand-Saconnex décroche trois points capitaux.

3e ligue – Groupe 2
1. Athlétique-Régina FC 14 9 5 0 31  : 15 32
2. FC Compesières 14 8 4 2 26  : 15 28
3. FC Rapid Jonction Bosna 14 8 3 3 38  : 25 27
4. FC Aïre-le-Lignon 14 7 5 2 39  : 17 26
5. FC Perly-Certoux II 14 7 5 2 32  : 21 26
6. FC Vernier 14 7 1 6 29  : 29 22
7. FC Grand-Saconnex 14 6 2 6 36  : 30 20
8. FC Lancy-Sports II 14 3 5 6 26  : 25 14
9. FC Collex-Bossy II 14 3 4 7 16  : 34 13
10. FC Donzelle 14 3 1 10 18  : 38 10
11. FC City 14 1 4 9 18  : 38 7
12. Sport Genève Benfica 14 1 3 10 10  : 32 6

 

FC Aïre-le-Lignon   –  FC Collex-Bossy II 5  :  0
Voir article Proxifoot

FC Lancy-Sports II  –  Athlétique-Régina FC  0  :  3  

Régina semble bien partie pour faire l’ascenceur. Après avoir quitté l’élite genevoise la saison dernière, le groupe de Bruno Aguilar a encore une nouvelle fois fait parler son expérience pour prendre à défaut la jeune garde lancéenne. Après être passé à côté de sa première mi-temps, l’équipe visiteuse a haussé le rythme pour finalement s’imposer sans trop de difficultés.

Les réussites de Régina sont l’œuvre de Younes et d’El Guiouan, auteur d’un doublé.

FC Grand-Saconnex   –  FC City  1  :  0  

Match de la peur entre ces deux équipes. La défaite était interdite pour les hommes d’Elia Salcuni du Grand-Saconnex sous peine de voir leurs adversaires du jour revenir dangereusement au classement. Quant aux joueurs du duo Pfyffer-Hermanseder, s’ils souhaitent se maintenir dans cette catégorie, c’était le genre de matches à six points où toutes les forces devaient être mises dans la bataille.

Au final, ce sont les locaux qui se sont imposés grâce à une réussite du jeune El Elami (1991) au terme d’une jolie action. En seconde période, malgré l’expulsion d’Amaral, les saconnésiens tiendront bon non sans peine. Elia Salcuni savourait la victoire des siens: « Nous n’avons rien lâché. Mon équipe était bien en place sur le terrain. Je félicite mon équipe pour cette victoire qui est importante sur le moral, la confiance et le classement ».

FC Rapid Jonction Bosna   –  FC Vernier  2  :  1  

Cette rencontre opposait deux équipes aux trajectoires bien opposées. Le premier nommé , le Rapid Jonction Bosna souhaitait continuer à surprendre dans ce championnat (11 matches sans défaite avant ce match). De l’autre, le FC Vernier espérait effacer une partie de son retard pris lors du 1er tour.

Au final, et à la suite d’une rencontre musclée jouée sur un terrain difficile, ce sont les hommes d’Omeragic qui ont pris le dessus et ainsi, leur revanche du match aller, point sur lequel l’entraîneur avait bien insisté avant la partie. Vernier n’était autre que la dernière équipe à avoir battu « les lys d’or de Bosnie » en … septembre dernier. Auteur d’un doublé Mujasinovic a une nouvelle fois marqué la rencontre de son empreinte.

Du côté verniolan, la pilule était dure à avaler pour Claudio Morelli: » Je suis fier de mes gars, mais rien n’a tourné juste ce dimanche. Je suis triste pour Helder Osorio qui s’est fracturé le tibia. On va tout faire pour gagner pour lui désormais. » Mené 1-0 à la pause, puis 2-0, le FC Vernier a réduit le score par David Pose.

FC Perly-Certoux II  –  FC Donzelle  4  :  2 

Donzelle n’a pas su bonifier sa victoire de la semaine dernière face à la deuxième garniture perlysienne, bien renforcée à la pause. Malgré l’ouverture du score d’Hayoz, opportuniste, les visiteurs ont douté après avoir trop rapidement encaissé l’égalisation par Da Silva. Avant le thé, les locaux reprendront l’avantage par Lopes.

En seconde période, Donzelle va courir sans arrêt après le score. Le 3-1 signé David Rodrigues réveille quelque peu les donzellois qui réduisent la marque par ce diable d’Hayoz, à la suite d’un superbe mouvement avec Darqué. Finalement ce sera le jeune Dello Buono, fils du buvettier de Perly, qui inscrira le but de la sécurité.

Helder Silva, mentor des perlysiens, n’était pourtant pas satisfait: « Je remercie Simon le gardien des juniors A qui est venu nous donner un super coup de main. Il n’y a que les 3 points de la victoire à retenir dans ce match. »

Sport Genève Benfica   –  FC Compesières  1  :  3

Enfin! Telle était la première expression de Laurent Bédat après la rencontre. L’entraîneur de Compesières était surtout satisfait de la victoire des siens mais également de la remise en question de son groupe. Avec 18 joueurs convoqués, plus quatre non convoqués, le contingent du club cher au président Chobaz pourrait faire palir certaines cylindrées de 2e ligue.

Dans la partie, Compesières n’a jamais été l’abri d’un retour des joueurs du Sport Genpve Benfica, qui ne vont rien lâcher dans leur lutte pour le maintien. Mais ce dimanche, Schreier a retrouvé le chemin des filets à deux reprises et Moget, qui fêtait sa première titularisation de l’année, a su capitaliser son retour par un but.

Ca se corse pour les lusitaniens alors que Compesières se remet dans les bons rails dans sa quête de promotion.

 

Share.