Laconnex gagne le match à six points

0

Affiche très importante ce dimanche matin aux Cherpines. Etoile-Laconnex est parvenu à prendre le dessus sur un Plan-les-Ouates II qui rate là une belle chance de prendre le large dans la lutte pour le maintien.

Dans le groupe 1 de troisième ligue, la donne est simple, il y a cinq petits points entre le 7ème (Bernex) et le dernier (St-Jean), cinq petites unités concernant six équipes pour seulement deux voire trois places de maintien. La rencontre de ce dimanche matin entre Laconnex et Plan-les-Ouates II, deux équipes directement concernées par cette lutte, revêtait donc une importance capitale.

Surtout pour Laconnex, qui, en cas de défaite, aurait vu son adversaire direct prendre six points d’avance, une différence très difficile surtout psychologiquement à ce point du championnat.

Une demi-heure d’observation 

Dès l’entame de la rencontre, on sent tout le poids de ce match sur les deux équipes. Les deux formations évoluent dans un système très compact et n’arrivent pas très bien à se livrer, la première demi-heure est donc très fermée et aucune équipe ne prend véritablement le dessus.

Il y aura bien cette belle tentative lointaine de Gomes pour Plan-les-Ouates au quart d’heure, mais Guenoz détourne superbement ce bel envoi.

A la fin de cette demi-heure, c’est Laconnex qui prend gentiment le dessus et qui va se créer les deux grosses chances suivantes, malheureusement pour les « grenat », les percées de Sarrazin (30’) et Halff (32’) se heurtent à chaque fois à la bonne sortie de Cottier. Et alors que l’on se dit que Laconnex va bien finir par ouvrir le score, tant les visiteurs prennent l’emprise sur la rencontre, une rupture et un ballon dans la profondeur permettent à Dovat d’éliminer Guenoz et d’inscrire le 1-0 dans le but vide et contre le cours du jeu (33’).

Dès lors, Plan-les-Ouates est euphorique et profite du coup donné derrière la tête de son adversaire pour tenter d’enfoncer le clou, mais la tentative de Montalto sur une belle action des locaux ne trouvera que le montant droit des buts de Guenoz.

La partie s’équilibre dès lors et les dix dernières minutes ne donnent pas grand-chose.

C’est alors que les vestiaires sont sur le point d’être rejoints que Laconnex va revenir au score grâce à un coup franc de Castella dévié sur le poteau par Halff et à la réaction de B.Huberman qui, en bon capitaine, remet son équipe dans le match.

Au début de deuxième période, c’est Plan-les-Ouates qui est assommé et Laconnex qui tente d’en profiter, ce que le visiteur fera à la 51’ quand l’arbitre lui accorde un penalty suite à une faute de Cottier sur B.Huberman. Oeuvrey ne se fait pas prier de nettoyer la lucarne et donner l’avantage à son équipe.

Par la suite, Laconnex va surtout s’appliquer à conserver son avantage, sans chercher à s’enflammer et en essayant de ne pas laisser Plan-les-Ouates revenir dans le match, les locaux qui peinent à s’approcher des buts visiteurs. Il leur faudra un exploit individuel de leur entraîneur-joueur pour y parvenir. A la 63ème, Montalto dispute un ballon avec D.Huberman et profite de sa puissance pour aller battre Guenoz et égaliser.

Comme lors des deux premières réussites, ce 2-2 va galvaniser son auteur et pétrifier sa « victime », et il faudra une belle intervention de Guenoz sur Gomes pour empêcher Plan-les-Ouates de reprendre l’avantage à la 65ème.

Avantage décisif 

Le temps passe et les deux équipes ont de plus en plus de difficultés à produire du jeu, l’enjeu, le terrain lourd, même si d’excellente qualité au regard de ses différents congénères cantonaux, et la peur de prendre le 3ème but pesants énormément sur les vingt-deux acteurs. Le match peut basculer d’un côté comme de l’autre, sur un petit détail.

Ce petit détail arrivera à la 75ème minute, sur une belle action côté droit, Sarrazin se présente face au gardien Cottier. Si la première tentative du Laconnésien est bien repoussée par le portier local, Sarrazin sera le plus rapide pour réagir et glisser le ballon au bon endroit dans un angle très difficile. Laconnex prend l’avantage 3-2 à quinze minutes du terme…

Le dernier quart d’heure sera le théâtre d’une poussée de Plan-les-Ouates, mais celle-ci s’avèrera bien trop faible. Et malgré les tentatives de Maillard puis Smits (78’) et Montalto (79’), ils ne parviendront plus à revenir au score. Celui-ci aurait d’ailleurs être plus sévère si la tentative de Halff sur une belle rupture à la 89’ n’avait pas été repoussée par le poteau.

En conclusion, ce score de 3-2 est relativement mérité pour des Laconnésiens qui en voulaient un peu plus que leurs adversaires du jour. Cette rencontre très fermée se sera jouée sur des détails et chacune des deux équipes a eu son moment. Sur l’ensemble de la rencontre, les « grenat » ont été plus entreprenants et ces trois points en sont le fruit. Mais nul doute que Plan-les-Ouates II luttera jusqu’au bout pour son maintien dans cette lutte qui s’est encore resserrée autour de la barre.

 

 

FC PLAN-LES-OUATES II – FC ETOILE-LACONNEX  2-3 (1-1)
Stade des Cherpines

Arbitre : M. Soares

Buts : 33’ Dovat 1-0, 45’ B.Huberman 1-1, 51’ Oeuvrey (P) 1-2, 63’ Montalto 2-2, 75’ Sarrazin 2-3

Plan-les-Ouates II : Cottier – Maillard, Salzgeber ©, Godinho, Coco – Vidal (64’ Smits), Lopez, Guye, Gomes – Montalto, Dovat.
Entraîneur : Eric Montalto

Laconnex : Guenoz – Frey, Monnerat, D.Huberman – Breguet, B.Huberman © (87’ Toumi), Castella (75’ Croset), Oeuvrey, Sarrazin – Mégevand, Halff (90’ Genilloud).
Entraîneur : Michel Cautillo

Avertissements : Salzgeber, Lopez, Montalto (PLO II), Sarrazin, Halff (Laconnex)

 

Share.