3ème ligue, groupe 2 : 20ème journée

0

Perly II est décroché de la tête alors que City remporte un match capital pour le maintien.

3e ligue – Groupe 2
1. FC Aïre-le-Lignon 20 13 5 2 63  : 24 44
2. FC Compesières 20 13 4 3 35  : 18 43
3. Athlétique-Régina FC 20 12 6 2 44  : 24 42
4. FC Perly-Certoux II 20 11 6 3 47  : 27 39
5. FC Rapid Jonction Bosna 20 9 5 6 47  : 39 32
6. FC Vernier 20 10 1 9 41  : 38 31
7. FC Grand-Saconnex 20 8 2 10 45  : 46 26
8. FC Lancy-Sports II 20 4 6 10 36  : 38 18
9. FC City 20 4 5 11 30  : 52 17
10. FC Donzelle 20 4 4 12 23  : 45 16
11. FC Collex-Bossy II 20 3 5 12 23  : 52 14
12. Sport Genève Benfica 20 3 3 14 21  : 52 12

 

Athlétique-Régina FC   –  FC Vernier  2  :  1   

Régina remporte cette rencontre et reste dans la course à la montée. Rien n’a pourtant été facile face à des Verniolans tenances qui menaient encore au score à l’aube du dernier quart d’heure grâce à une réussite de De Aguiar. Puis les protégés d’Arbi Rahali ont renversé la vapeur en marquant deux fois. L’égalisation venait des pieds de Martial Cissé bien servi par Yoksuzoglu et par Maiorano sur une passe d’El Guiouan. L’entraîneur des locaux tenait à féliciter son équipe: « Bravo au groupe pour l’état d’esprit et la combativité affichée ce dimanche face à un FC Vernier qui a su nous mettre en difficulté. Bravo également à Attila Nugues pour sa rentrée. »

Du côté de Vernier, la déception n’était pas trop grande: « C’est dommage de ne pas parvenir à garder la même concentration pendant la totalité de la partie. Nous devons progresser avant la trêve estivale et faire des points. »

FC Grand-Saconnex   –  Sport Genève Benfica  4  :  3  

Le FC Grand-Saconnex n’a plus rien à jouer dans ce championnat mais il ne solde rien pour autant. Opposé à un Sport Genève Benfica qui devait à tout prix s’imposer pour rester dans la course au maintien, les hommes d’Elia Salcuni se sont imposés sur le score étriqué de 4 buts à 3. Ce dernier était plutôt satisfait au terme de la rencontre: « Nous y avons cru jusqu’à la fin ce qui nous a fait remporter la victoire. Je veux souligner la bonne performance de toute mon équipe. Je veux complimenter mon gardien revenu après une longue période d’arrêt (suite à 1 blessure). »

Pour Benfica, même si mathématiquement tout est encore possible, la messe semble dite. Un constat confirmé par Pascal Pêcheur, mentor du Benfica: « Nous faisons trop de cadeaux à notre adversaire ce dimanche. Sur les 4 dernières rencontres , nous encaissons 18 buts, difficile de se maintenir dans ces conditions. » Les buteurs lusitaniens sont Matar, Yoksuzoglu et Pinto.

FC Lancy-Sports II  –  FC Aïre-le-Lignon  0  :  1   

Lancy II peine à faire des points et devra s’accrocher jusqu’à la dernière journée pour entériner son maintien. Renforcé par plusieurs éléments de la Une, tels que Falcy et Contenta, le club local n’est pas parvenu à mettre en défaut une équipe d’Aïre très bien organisée. Le seul but de la rencontre est à mettre au crédit d’Agron Nuredini après 10 minutes de jeu. Une belle frappe d’environ 25 mètres qui récompense une équipe en pleine confiance.

Patrick Stifani était content du résultat: « On savait qu’il fallait absolument s’imposer avant de recevoir Perly samedi prochain. Nous voulons dédier cette victoire à Eugenio Rendeiro qui a perdu son père ce dimanche matin. Toutes nos pensées vont à lui. »

La rédaction adresse également nos plus sincères condoléances à Eugenio et à sa famille.

FC Collex-Bossy II  –  FC City  2  :  3   

Cette rencontre était placée sous le signe des retrouvailles entre certains joueurs de City arrivés en provenance de … Collex II cet hiver. Ce sont justement les anciens collésiens qui vont pleinement contribuer au succès déterminant de leurs nouvelles couleurs. Tout d’abord Popescu, très bon dimanche, qui a réalisé un doublé. Entre les deux réussites de l’ancien collésien, c’est Palmieri qui avait inscrit le second but pour ses couleurs suite à un centre millimétré d’Olivier Lutzelschwab, également un ex-chevalier. Du côté de Collex II, les buteurs sont Baubonne et Torrent, tous deux venus des vétérans pour prêter main forte à la formation de Cazorla.

La défaite était interdite ce dimanche et la seconde garniture de Collex-Bossy a sans doute perdu plus qu’une bataille face au FC City, qui lui se replace considérablement dans la course au maintien.

FC Donzelle   –  FC Compesières  0  :  2

Compesières s’impose avec une certaine réussite sur la pelouse de Donzelle. De l’avis des deux coaches, le constat était le même. « On touche 2 fois du bois mais la réussite nous fuit. On a fait beaucoup mieux que de se défendre, c’est vraiment dommage pour nous » déclarait Christian Lamers, toutefois pas abattu après cette défaite. « Donzelle a fait un très bon match, meilleur que le notre. Mais la réussite était de notre côté et, ajouté à une certaine solidité défensive, cela nous a permis de nous imposer » expliquait Laurent Bédat, heureux après la rencontre.

Les réussites des visiteurs ont été marquées par Ferreira au profit d’une belle détente sur corner et par Correia qui profitait d’une erreur du gardien local.

FC Perly-Certoux II  –  FC Rapid Jonction Bosna  3  :  3
Voir article Proxifoot

 

Share.