Team Genève gagne sa promotion !

0
Dans ce match très important pour les deux équipes dans des objectifs diamétralement opposés, ce sont finalement les hommes de Sébastien Fournier qui ont atteint leur but, laissant CS Italien déçu, mais toujours en position de force.

La donne de ce match était simple, une victoire de Team Genève et les jeunes espoirs cantonaux joueraient en 2ème ligue inter la saison prochaine, une victoire de CS Italien, et les pensionnaires du Bois de la Bâtie s’assuraient du maintien après leur deuxième tour très difficile.
Sur le petit synthétique du Bois de la Bâtie, les deux équipes montrent d’emblée leurs ambitions. Sur cette petite surface, le jeu direct est privilégié et les tentatives de construction sont rares.
Premier quart d’heure « bleu »
Durant le premier quart d’heure, c’est CS Italien qui va se montrer le plus pressant. Organisés dans un système à trois milieux axiaux et un attaquant de pointe, les joueurs de Francis Mellen vont empêcher Team Genève d’élaborer leur jeu habituel. Et sans le retour salvateur de Routis, Capello aurait pu ouvrir le score à la 3ème minute déjà.
Une fois la quinzième minute passée, le match va s’emballer, et le petit terrain aidant, le ballon va filer d’un but à l’autre, donnant aux deux gardiens l’occasion de briller.
Tout d’abord, à la 15ème, un bon centre de Troisi trouve la tête de Gross, mais Chamberlain peut joliment s’interposer. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Constantin de s’opposer à une tentative aérienne de Bello suite à un coup franc lointain de Salerno. C’est encore sur un coup franc lointain que Routis alertera Chamberlain à la 18ème minute, toujours sans succès.
Les deux équipes sont proches l’une de l’autre, et même si l’on sent que Team Genève prend gentiment l’ascendant, CS Italien n’a rien d’une équipe jouant le maintien, et fait même mieux que se défendre. Malheureusement pour les « bleu », une erreur de placement sur une touche de Team Genève va leur coûter très cher. A la 21ème, Gross récupère le ballon et le glisse sur Bagnoud à l’orée de la surface, qui peut tranquillement se mettre en position et enrouler son ballon au deuxième poteau pour inscrire l’ouverture du score.
CS Italien a pris un coup avec cette réussite, mais les coéquipiers de Yannick Wohlschlag ne baissent pas les bras et Capello, toujours lui, est à deux doigts d’égaliser à la 24ème minute suite à un nouveau coup franc lointain de Salerno qui met en difficulté la défense de Team Genève.
Malheureusement, encore une fois, ce sont des petites erreurs défensives qui vont coûter cher à CS Italien. A la 28ème, une sortie hasardeuse (et peut-être victime d’une charge) de Chamberlain profite à Mutombo, mais le puissant avant ne peut cadrer. Sur la sortie de but, CS Italien tente de repartir en jouant court, mal leur en a pris, puisque le pressing de Gross lui permet de récupérer le ballon, le transmettre à Mutombo qui peut pivoter dans la surface et fusiller le portier local pour le 2-0.
CS Italien est définitivement assommé par ce but, et va boire le calice jusqu’à la lie à la 34ème minute, quand, sur une remise de Mutombo, Bagnoud peut décrocher la lucarne de Chamberlain pour inscrire son deuxième but. En un peu plus d’une demi-heure, Team Genève prend trois unités d’avance.
Les locaux doivent réagir, et il leur faut un peu de temps pour encaisser les coups pris sur la tête et tenter de remettre la machine en route. Et c’est encore sur coup de pied arrêté qu’ils vont se montrer dangereux, mais Constantin sort superbement la tentative directe de Di Berardino qui filait en lucarne. Enfin, sur un dégagement de Chamberlain, Bello, puis le défenseur Frischholz dévient le ballon qui demande à Constantin un joli réflexe pour ne pas entrer dans le but.
A la mi-temps, le score est de 3-0, et l’impression qui se dégage est que CS Italien ne mérite pas autant d’écart. Team Genève est plus réaliste et profite des erreurs de son adversaire. A l’opposé, CS Italien tente par de longs ballons d’inquiéter Constantin, mais si celui-ci a dû s’employer difficilement sur certaines actions, il demeure invaincu.
Les gardiens brillent
En deuxième mi-temps, les deux équipes vont offrir un lot d’occasions et de frappes dû à la petite taille du terrain, mais également à un CS Italien voulant jeter toutes ses forces dans la bataille et un Team Genève bien décidé à profiter des espaces pour continuer de marquer.
A la 49′, le premier à tirer est Routis sur un beau coup franc qui permet à Chamberlain de montrer ses qualités. Puis c’est au tour de Wohlschlag de se montrer habile sur coup de pied arrêté, mais Constantin aussi possède des qualités indéniables.
Wohlschlag, capitaine de CS Italien, va être omniprésent en cette deuxième mi-temps, et sous son impulsion, CS Italien va tout tenter pour revenir dans la partie. Et c’est encore son n°18 qui tentera sa chance à la 57′, mais Constantin s’interpose encore et toujours.
A la 63ème minute, la sortie d’Aguilera et l’entrée de Carreira et le passage en 3-4-3 du côté de CS Italien montrent une envie de tenter la remontée démontrée par les locaux.
Le ballon continue de filer d’un but à l’autre, si la domination territoriale est plutôt du fait des locaux, on sent que les visiteurs n’attendent qu’une ouverture pour s’y engouffrer et gonfler l’addition.
A la 68ème, Ribon part pour une percée plein axe, mais sa tentative finale, en bout de course est contrée, sur le corner, c’est Bello qui s’essaie à la tête, mais sans cadrer son envoi. Deux minutes plus tard, le ballon est dans la surface de Chamberlain, Gross, très adroit techniquement, fixe trois défenseurs, cherchant la bonne solution, puis sert finalement Bita au second poteau, mais la bonne sortie du portier mettra un terme à cette offensive.
Une minute plus tard, Troisi y va aussi de sa percée, côté gauche, mais sa pichenette ne fait que longer la ligne de but.
Enfin, à la 75ème, CS Italien a un coup franc excentré. Le capitaine Wohlschlag trouve Salerno au second poteau dont la reprise est stoppée sur sa ligne par un réflexe de Constantin.
Le portier du Team Genève qui dégoûte les attaquants locaux, toutes les tentatives, au sol, aériennes, de près ou de loin sont irrémédiablement arrêtées par le jeune Constantin. Il faudra s’y mettre à deux pour finalement mettre le ballon dans les filets visiteurs. A la 80ème, une belle combinaison côté droit permet à Da Silva de fixer Constantin et centrer fort pour Carreira qui peut réduire la marque de façon plus que méritée.
Les dernières minutes vont-elles aussi être débridées, puisqu’entre la 86ème et la 93ème, ce ne sont pas moins de quatre tentatives de but qui vont être adressées ! Tout d’abord, Wohlschlag qui ne cadre pas son superbe coup franc, puis deux essais de Team Genève, d’abord trop croisée par Troisi suite à un contre, puis bien stoppée par Chamberlain dans les pieds de Brito. Enfin, la dernière des nombreuses frappes de ce match est à mettre au crédit de Capello, qui permet une dernière fois à Constantin de se détendre.
Le score final est donc de 3-1, mais sans le brio des deux portiers, il aurait pu être nettement plus fourni. Aussi bien Chamberlain que Constantin se sont montrés à l’aise sur les multiples tentatives adverses. Au final, ce sont donc les attaquants du Team Genève qui se sont montrés les plus efficaces.
Au classement, Team Genève est donc officiellement promu, mais la victoire de Versoix retarde son sacre de champion genevois. Quant à CS Italien, les résultats des équipes placées derrière eux laissent aux hommes de Francis Mellen une bonne marge sur la relégation.
A l’heure des impressions, les deux entraîneurs confirment les impressions données:
Francis Mellen : « Nous ne pouvons qu’être déçus ! On était parti pour faire un résultat, mais on leur fait trois cadeaux en première période qui se payent cash… Si en plus on ne met pas les occasions que l’on a, c’est très difficile. On voit la différence entre une équipe en confiance et nous, qui connaissons des difficultés sur cette fin de championnat… »
Sébastien Fournier : « Evidemment nous sommes enchantés ! On décroche enfin cette promotion même si on aurait dû l’avoir la semaine dernière déjà contre Plan-les-Ouates. Mes gars ont bien réagi après le nul de la semaine passée et on a fait un bon match. Le petit terrain a multiplié les occasions de buts, et si on aurait pu en mettre d’avantage, CS Italien a aussi eu beaucoup d’occasions. »

CS ITALIEN – TEAM GENÈVE-SERVETTE-CAROUGE M-21  1-3 (0-3)
Stade du Bois de la Bâtie, env. 100 spectateurs

Buts : 21′ Bagnoud 0-1, 28′ Mutombo 0-2, 34′ Bagnoud 0-3, 80′ Carreira 1-3
CS Italien : Chamberlin; Aguilera (63′ Carreira), Salerno, Cangialosi, Bassols; Wohlschlag ©, Alvarez (43′ Zbinden); Capello, Di Berardino, Ribon; Bello (72′ Da Silva).
Entraîneur : Francis Mellen
Team Genève : Constantin; Hempler (21′ Pasquier), Frischholz, Routis, Boule; Troisi, Chauveau, Bagnoud, Bita; Gross (78′ Poceiro), Mutombo (87′ Brito).
Entraîneur : Sébastien Fournier
Avertissements : Capello pour CS Italien, Hempler et Bita pour Team Genève
Photos: OneClick-Photo

Share.