Geneva au forceps

0

Derby agréable ce samedi soir entre Perly et Geneva. Les hommes de Duarte remportent trois points précieux au terme d’un match éprouvant et doublent ainsi au classement leur adversaire du jour.

Perly cueilli à froid

Pas le temps de s’ennuyer dans cette partie puisque les visiteurs ouvrent le score dès la 10ème minute sur une frappe a priori anodine de Diogo Rodrigues qui trompe Gressent que l’on a connu mieux inspire.

Pris à froid, les hommes de Hilty vont tenter de réagir. Ils font bien circuler le ballon et se créent quelques belles occasions, notamment par Pizzinat et Mazouzi, mais les deux attaquants maison ne semblent pas dans un grand jour. Le jeu de Perly manque de percussion et souvent, les joueurs effectuent le mauvais choix. Un trop grand déchet dans le dernier geste empêche l’égalisation des Perlysiens, a l’image de centres ou de tirs imprécis.

Pour sa part, Geneva, fort de son avantage au score, laisse l’initiative à son adversaire, s’applique pour boucher au maximum les espaces et se contente de planter quelques banderilles en contre.

Geneva à dix

Coup dur pour Geneva à la 35ème minute. Les pensionnaires de Frontenex vont se retrouver à 10 suite à l’expulsion un peu sévère de Randrianantenaina pour un tacle autant  appuyé qu’inutile. Dès lors, le schéma du match est simple. D’un côté, Perly va se ruer à l’attaque pour tenter de combler au plus vite son retard et prendre l’avantage, et de l’autre, Geneva va s’accrocher pour défendre son précieux avantage.

Geneva plie mais ne rompt pas

A 11 contre 10, les hôtes vont presser pour égaliser, en jouant plus haut et en étant plus agressifs, mais la réussite semble les fuir. La faute aux hommes de Duarte, solidaires et appliqués en défense, et à Santos en état de grâce qui va mettre son veto à plusieurs reprises devant les attaquants adverses. La domination perlysienne est somme toute assez stérile, et Geneva ne se trouve que rarement en danger. Il manque un peu de tranchant et un peu de folie à Perly pour parvenir à égaliser. Pour forcer le destin, dès la 60ème minute, les hommes de Hilty changent d’organisation et passent à trois défenseurs, mais rien n’y fait. L’arbitre, au demeurant très bon, annulera même un goal d’Assahore pour une position de hors-jeu. Geneva ne va pas lâcher son os, et parviendra même à doubler la mise dans le temps additionnel  par ce diable de Diogo Rodrigues. Alea jacta est. Geneva remporte ce derby sur le score 2-0.

Geneva a su se montrer plus réaliste aujourd’hui, ce qui lui a permis de remporter ce derby. Les joueurs d’Auro Duarte ont fait preuve d’abnégation et de courage pour défendre leur avantage, et ce même réduits à 10. Une victoire encourageante en vue du match contre Team Genève le week-end prochain.

Pour sa part, Perly est incontestablement une bonne équipe, dotée de belles individualités mais qui ne tourne pas encore à plein régime. Ils peuvent nourrir quelques regrets aujourd’hui, car à 11 contre 10 ils devaient au minimum empocher le point du match nul. Les hommes de Hilty doivent se reprendre afin de s’éviter un championnat dans le ventre mou du classement, qui serait un échec vu la qualité de l’effectif.

 

FC PERLY-CERTOUX – FC GENEVA  0-2 (0-1)
Stade municipal de Perly, environ 100 spectateurs

Buts: 10′ Diogo Rodrigues 0-1, 93′ Diogo Rodrigues 0-2

Perly: Gressent; Zapico, Szostakiewicz, Andrey, Machado; Brunner (C), Parra, Blanco (83′ Favre), Magnin (60′ Noriega); Mazouzi (75′ Assahore), Pizzinat.
Entraîneur : Stéphane Hilty

Geneva: Santos; Hbabaz ,Randrianantenaina, Chiesa (C), Munier; Pereira (82′ Enow), Essa, Da Silva, Correira; Diogo Rodrigues, Kasmi (90′ Cattin)
Entraîneur : Auro Duarte

Avertissements: Hbabaz, Kasmi pour Geneva
Expulsion: Randrianantenaina pour Geneva

 

Pour Proxifoot, Jean PA
Photos : OneClick-Photo

Share.