Chênois II consolide sa deuxième place

0

En s’imposant 2-0 contre Carouge II, les jeunes joueurs de Patrick Schmid réalisent une bonne affaire en match avancé puisqu’ils s’assurent de rester seconds au classement tout en talonnant le leader Collex-Bossy.

Cette rencontre opposant les secondes garnitures de Chênois et Etoile Carouge tombe curieusement le même week-end que la confrontation des premières équipes de première ligue. Ce sera donc sur ce même terrain principal des Trois-Chênes que Carouge aura l’occasion samedi de « venger » ses jeunes, battus ici 2-0 par Chênois II jeudi soir.
Solidité défensive des locaux
Comme depuis plusieurs semaines déjà, l’équipe de Patrick Schmid a montré une solidité défensive rassurante quand on joue en deuxième ligue. En effet, Chênois II n’a encaissé que 4 buts en 7 rencontres, soit une moyenne un peu supérieure à 0,5 but par match. Dans un match animé et rythmé en première période, les deux équipes auraient pu ouvrir le score, mais le tableau d’affichage était toujours vierge à la mi-temps.

Rashani (Chênois) face à Baumgartner (Carouge)

Attaquants peu inspirés
Cependant, malgré des statistiques réconfortantes en ce qui concerne la défense, les chiffres des attaquants peinent à grimper. Et ce n’est pas dû au manque d’occasions, bien au contraire. La maladresse (voire nonchalance) et la malchance dont font preuve les attaquants chênois sont un mal dont souffrent autant la première que la deuxième équipe. Rien que contre Carouge, la paire Meddour-Jimenez a gâché un nombre incalculable d’occasions très nettes : pas moins de quatre pour le premier (8e, 9e, 18e et 82e) et trois pour le second (45e, 79e et 90e), avec un résultat de… zéro but. Du côté des visiteurs, la seule très grosse opportunité est à mettre à l’actif de Perreira après un excellent travail d’Eyer, mais son tir passe au-dessus des cages de Pietrini.
Un bijou de Mazolo libère les siens
Alors que les attaquants avaient décidé de laisser le tableau d’affichage intact, le geste du match a lieu à la 52ème minute. Sur une récupération de balle dans le camp carougeois, Junior Mazolo n’y réfléchit pas deux fois pour tenter sa chance à 40 mètres : d’un tir en cloche, a priori sans danger pour Mutombo, le milieu de terrain de la première équipe loge le ballon dans la lucarne du gardien carougeois. Une ouverture du score qui anime un match qui était bien parti pour finir sur un 0-0.

Mazolo félicité par ses coéquipiers

Carouge exposé aux contres
Menés au score, les joueurs d’Eduardo Agudo se doivent de prendre des risques, sans vraiment inquiéter dangereusement la défense locale. Dans une deuxième mi-temps moins bonne de la part des pensionnaires de la Fontenette, leur défense est très exposée aux contres locaux. Sur l’un d’entre eux, Jimenez, bien lancé en profondeur par Réaut, rate son occasion avant de se rattraper et remettre en retrait pour le fraîchement rentré Bathily qui fusille Mutombo et inscrit le 2-0. Ce deuxième but sera définitif et les Carougeois ne parviendront plus à inquiéter les locaux.

Rodrigues (Carouge) entouré de Girard et El-Zahar

Grâce à ces trois points, Chênois II se consolide à la deuxième place du classement sans se préoccuper des matchs de dimanche. De plus, l’équipe de Patrick Schmid talonne le leader collesien qui ne joue pas ce week-end. L’entraîneur des locaux soulignait la solidité défensive des siens : « Nous avons eu un match relativement difficile. Il y a eu pas mal de combativité. Carouge était très mobile en première période puis ils ont étonnamment baissé le pied en deuxième, où ils ont eu très peu d’occasions franches. Défensivement nous étions très solides. Nous marquons peu mais nous prenons peu de buts pour le moment. Je touche du bois pour les matchs à venir ! ».
Du côté carougeois, la déception est là depuis plusieurs semaines déjà.  L’équipe joue bien au football mais les erreurs et le manque de réussite la condamnent semaine après semaine. Les Carougeois ne gagnent plus depuis cinq rencontres et pointent à l’avant-dernière place synonyme de relégable. Ce qui commence à inquiéter Eduardo Agudo : « C’était une bonne première mi-temps mais nous avons commis trop d’erreurs en seconde période. Nous n’étions pas assez percutants en attaque avec beaucoup de déchet. Je n’ai pas aimé la façon dont mes joueurs ont baissé les bras après le 1-0. Il n’y a pas de réaction. L’équipe joue bien mais nous prenons toujours les mêmes goals, sur les mêmes phases de jeu. Il reste quatre matchs et il faut faire des points car l’objectif est de rester en deuxième ligue ».
 
CS CHÊNOIS II – ETOILE CAROUGE FC II 2-0 (0-0)
Stade des Trois-Chênes (terrain principal), environ 50 spectateurs.
Buts : 52’ Mazolo 1-0, 79’ Bathily 2-0
Chênois II : Pietrini ; El-Zahar, Girard, Koularmanis ©, Dos Santos ; Mvondo (73’ Bathily), Mazolo, De Magalhaes (75’ Réaut), Rashani (88’ Chevalier) ; Jimenez, Meddour.
Entraîneur : Patrick Schmid
Carouge II : Mutombo ; Kiamouche, Fernandez, Sanches, Dos Santos ; Baumgartner ©, Dalle Mulle (62’ Bacalhau), Perreira, Khir (77’ Conrad) ; Rodrigues, Eyer.
Entraîneur : Eduardo Agudo
Avertissements : Mvondo, Rashami et Dos Santos (Chênois) ; Sanches et Khir (Carouge).
Photos : Despondos Sporting Shoots

Share.