Interstar respire

0

Solides et disciplinés, les hommes de Stéphane Rychen fêtent leur première victoire de la saison. Le Rapid Jonction peut nourrir quelques regrets.

Dimanche après-midi au stade du Bois-de-la-Bâtie, les conditions difficiles annoncent un match engagé. Le décor est lugubre : une petite pluie et un vent glacial viennent se mêler à la grisaille et au terrain lourd. Le FC Rapid Jonction Bosna accueille le CS Interstar pour un match où la victoire est primordiale pour quitter la zone rouge du classement.

Début de match bosniaque

Les hommes de Senad Kospo entament ce match avec caractère et engagement. Les duels sont au rendez-vous et le Rapid Jonction semble maîtriser son adversaire du jour sans pour autant trouver la faille. La défense d’Interstar semble impénétrable grâce notamment à un très bon Niouky.

Le rythme est lancé

C’est à la demi-heure de jeu que les actions prennent forme d’un coté comme de l’autre. Les milieux axiaux Letic et Jusufovic tentent de surprendre la vigilance de Pereira par des frappes lointaines (28ème, 33ème et 35ème), signe d’un manque de solutions en phase offensive. Interstar, de son coté, reste calme et joue de l’avant sans pour autant briller dans la dernière passe. Rien de croustillant à se mettre sous la dent à la fin de cette première période.

Deuxième période animée

Au retour des vestiaires, les pensionnaires de la Bâtie semblent bien décidés à prendre les choses en main, leur domination est physique mais il manque un soupçon de sérénité dans le dernier geste. Ils vont le payer cash à la 55ème : profitant d’une erreur de marquage, Orlandini chevauche le coté gauche, prend de vitesse la défense et se fait faucher dans la surface bosniaque. Penalty indiscutable transformé parfaitement à contre pied par Niouky.

Deux minutes après, c’est à Interstar de concéder un penalty pour une faute litigieuse de Niouky sur Nihad Omeragic lors d’un duel aérien. Le penalty est stoppé par Pereira en deux temps, ce qui sera certainement le tournant du match.

 

La partie s’anime enfin et réchauffe les spectateurs. À la 63ème minute, ce diable d’Orlandini profite encore des erreurs de marquage et file droit au but, après une course de 40 mètres, pour placer un tir croisé du gauche qui crucifie Letic et toute son équipe.

Interstar sans s’énerver

Le Rapid Jonction semble avoir perdu le fil du match, en spéculant sur des détails, au détriment de leurs qualités techniques et athlétiques. Interstar reste sur la même constance stricte et disciplinée défensivement profitant des espaces en contre. Et c’est à la 75ème qu’Orlandini déborde encore une fois sur son aile gauche pour déposer un caviar à Da Rocha qui pousse le cuir dans le but vide : 3-0. Surpris encore une fois, les joueurs bosniaques paient leur manque de concentration en phase défensive et le match semble plié.

Mais à la 87ème, l’expérimenté Nihad Omeragic sauve l’honneur d’une volée après un très beau travail sur le coté droit de Hasanovic. 1-3 score final. Interstar peut fêter sa première victoire acquise avec humilité et discipline se raccrochant à la 8ème place du tableau. Le Rapid Jonction a dominé en possession et dans les duels mais cela n’a pas suffi, ils chutent à l’avant dernière place du groupe 1.

Avis des entraîneurs

Senad Kospo, entraîneur de Rapid Jonction Bosna : « Une grande déception car nous aurions du gagner ce match face à notre adversaire direct. Nous avons laissé passer notre chance de remonter au classement. Après une bonne première mi temps, où nous nous sommes créés quelques occasions, nous prenons 2 buts en 7 minutes en début de 2ème période. Nous avons manqué de concentration et avons été trop naïfs. Nous n’avons pas trouvé de rythme pour revenir au score. »

Stéphane Rychen, entraîneur d’Interstar:  « Nous avons maitrisé le rythme du match et nous ne nous sommes pas affolés face à la force physique et athlétique de nos adversaires. J’avais demandé à mes joueurs de ne pas faire de fautes à l’orée des 16 mètres car nous connaissons les qualités aériennes des frères Omeragic. Je suis content car nous empochons notre première victoire de la saison et je tiens à féliciter mes joueurs qui ont effectué un gros travail aujourd’hui ».

 

FC RAPID JONCTION BOSNA – CS INTERSTAR  1-3 (0-0)
Stade du Bois-de-la-Bâtie, environ 80 spectateurs.

Arbitre: Saïeb Sadri

Buts: 55′ Niouky (P) 0-1 ; 63′ Orlandini 0-2 ; 75′ Da Rocha 0-3 ; 87′ Omeragic Nihad 1-3

Bosna (4-4-2) : Letic ; Franzen, Omeragic Nedzad, Grdan Eldin, Grdan Almin (52′ Delic) ; Hasanovic, Letic (72′ Mujakovic), Jusufovic, Mujezinovic (46′ Alic) ; Omeragic Nihad (C), Softic.
Entraîneur : Senad Kospo

Interstar (4-4-2) : Pereira ; Maximo, Günes, Niouky, Cibeira ; Orlandini, Costa (C), Bieri, Da Rocha (76e Martone); Benslimane (88′ Cunto), Carpaco (59′ Ka).
Entraîneur : Stéphane Rychen

 

Pour Proxifoot, ronnie80
Photos: OneClick-Photo

 

Share.