Vessy, morne plaine

0

Le FC Champel remporte une victoire besogneuse au terme d’un match qui ne restera pas dans les annales. Les protégés du jovial Pêcheur prennent leurs distances avec la barre de relégation, tandis qu’Athlétique Régina stagne dangereusement sous ladite barre fatidique.

Le terrain comme protagoniste principal

Les années se suivent et se ressemblent pour les terrains du stade de Vessy. A peine la reprise du 2ème tour entamée que leur état est déjà laborieux et le centre du terrain se prête plus à la pratique du barbecue qu’à celle du football, dixit Caamano, joueur du FC Champel. Mais avec autant d’équipes à gérer, difficile de blâmer les stadiers.

C’est donc avec cette contingence que les 22 acteurs vont essayer de jouer au foot. Mais leurs efforts resteront, pour la plupart du temps, vains. C’est le genre de match où l’esthète reste au vestiaire et se fait remplacer par le guerrier.

La première mi-temps est somme toute assez enjouée, avec pas mal d’ «occases » de part et d’autre. Régina dispose dans ses rangs de bons manieurs de ballons, à l’image de Saljihi et de Haziri qui sont souvent à l’origine de beaux mouvements de leur équipe.

En face, les locaux s’en remettent à la fougue et à la vivacité du nouveau transfuge Pardo, qui déstabilise à lui tout seul l’arrière garde adverse. Chacune des équipes aura son moment fort, mais C’est Régina qui laisse la meilleure impression au terme de la première moitié de la partie.

« La main de Dieu »

La deuxième mi-temps commence sous les mêmes auspices pour les visiteurs. Ils semblent avoir le match en main. La main, justement, meilleure ennemie du footballeur. A la 55ème minute, sur un centre anodin de Pardo, le défenseur de Régina Maouche, dans un geste désespéré, « smache » le ballon de cette maudite main. Pénalty sifflé par l’arbitre! Stupeur du côté de Régina!!! Le taulier Golay se charge de la transformation.

  

Dès cet instant, la fragilité mentale des hommes de Four apparaît au grand jour. Ils lâchent progressivement prise. Champel se contente de gérer intelligemment son petit pécule et va même doubler la mise dix minutes plus tard par l’entremise de Pardo. Ce but semble, toutefois, être entaché d’une position de hors-jeu non signalée par l’homme au sifflet.

Notons pour finir que le signe indien est vaincu pour les hôtes!!! C’est en effet la première fois de la saison que le FC Champel ne perd pas alors qu’ils sont « couverts » par Proxifoot.

Quels enseignements tirer de ce match?

D’abord, il s’agit d’une très bonne opération comptable pour le FC Champel qui compte dorénavant dix points d’avance sur la barre de relégation. Mais attention à cette victoire poussive et en trompe-l’oeil. Contre les équipes de haut de tableau, la troupe de Pêcheur devra faire mieux sous peine d’avoir à passer des moments difficiles.

Pour Régina, c’est tout le contraire. Cette défaite contre des concurrents quasi directs est une mauvaise opération. Les hommes de Four disposent de bonnes individualités, mais il leur faudra vraiment gommer ces erreurs individuelles s’ils veulent, et ils en ont le potentiel, se maintenir dans cette catégorie.

 

FC CHAMPEL – ATHLETIQUE-REGINA FC  2-0 (0-0)
Stade de Vessy, 70 spectateurs

Arbitre: Amadasun Victor

Buts: 55′ Golay (P) 1-0, 66′ Pardo 2-0

Champel : Da Costa ; Da Souza, Deguise, Golay ©, Gilliéron ; Caamano, Collavet, De Boccard (52′ Roche) ; Conrad, Sala (70′ Perez) ; Pardo (80′ Pombas).
Entraîneur: Pascal Pêcheur

Regina : Lugrin ; Maouche, Monteiro, Sissaoui, Mendes Mota ; Sarbach © (55′ Dias de Oliveira), Salihu, Haziri, Shabani (33′ Boillat); Saljihi ; Salihi (65′ Moujahid).
Entraîneur: Jérôme Four

Avertissements: Maouche, Moujahid pour Régina, Caamano pour Champel.

 

 

Pour Proxifoot, Michel Grosvolet
Photos: Shooting Foot

 

 

Share.