1ère ligue : 23ème journée

0
Meyrin et Carouge poursuivent leur marche vers les finales. Faut-il s’inquiéter pour le maintien de Chênois?

FC Le Mont LS     –     Etoile Carouge FC     1 – 3   
Buts pour Carouge : Pacarizi, Manzolillo, Linares.

Les Stelliens font un grand pas vers les finales. Sur un terrain catastrophique, les hommes de Thierry Cotting se sont imposés 3 à 1 face à la troupe de Gabet Chapuisat. Le premier but de la rencontre est l’œuvre de Drilon Pacarizi, mais dès le retour des vestiaires, les Vaudois égalisent et reprennent espoir.

Mais cette équipe de Carouge est une machine qui file vers les finales et Manzolillo tout d’abord, puis Linares allaient annihiler les espoirs du Mont.

Défait à Baulmes, Malley se retrouve à 8 longueurs des Carougeois qui jouissent d’une avance confortable en vue des finales de promotion. Et la problématique des licences interdit à Grand-Lancy, désormais 3ème du classement, de rêver d’une place de finaliste.

FC Meyrin      –     SC Düdingen     5 – 1   
Buts pour Meyrin : Delley, Chentouf (2x), Valente, Tsimba.

Les Meyrinois survolent une nouvelle fois les débats. Cette fois-ci, ce sont les Fribourgeois de Guin à faire le frais de l’efficacité d’un leader que personne n’arrête.

Au Arbères, le match était d’ores et déjà plié à la mi-temps, puisque l’armada jaune en avait déjà planté quatre avant le thé : Delley (7e), Chentouf (33e et 36e) et Valente (39e)  s’étaient chargés de faire comprendre aux Fribourgeois que le miracle n’aurait pas lieu. En seconde pérode, Tsimba (75e) en rajoutait une couche avant que Rotztetter ne sauve l’honneur de Guin.

La route vers les finales se poursuit donc avec relative sérénité pour la bande à Hervé Musquère.

FC Naters      –     FC Grand-Lancy     2 – 3  
Buts pour Grand-Lancy : Eseosa (p), Lopez, Dupraz.

Insatiables, les joueurs de Bojan Dimic sont allés gagner 3 à 2 à Naters. Et pourtant, on connaît la motivation des équipes genevoises lorsqu’il s’agit de se déplacer en Haut-Valais, un soir de semaine qui plus est.

Mais en ce moment, rien n’arrête Grand-Lancy. Pas même un but des adversaires après 22 secondes suite à une erreur défensive. « Mes joueurs n’ont pas paniqué. Au contraire, ils ont très bien réagi », explique Bojan Dimic. En effet, Eseosa allait égaliser sur pénalty à la 10ème minute. Puis Lopez concluait une action collective digne d’un manuel de football.

Avant la mi-temps, « la patte gauche magique» de Laurent Dupraz envoyait une merveille de coup-franc dans la lucarne haut-valaisanne. Alors mené 3 à 1, Naters allait reprendre espoir à 20 minutes du terme en inscrivant le 3 à 2, sans toutefois parvenir à égaliser.

Le classement est plus que réjouissant du côté de Marignac puisque les « Bleu et blanc » occupent fièrement la 3ème place, juste récompense d’un deuxième tour qui tutoie la perfection. Mais que l’on ne se méprenne pas, Grand-Lancy n’est pas en lice pour les finales, faute de licence adéquate.

Samedi, place au derby et à la réception de l’orgre meyrinois en terres lancéennes.

FC Martigny-Sports      –     CS Chênois     1 – 0 

Nouvelle défaite pour Chênois qui effectuait un délicat déplacement à Martigny. Que penser de ce revers, le cinquième sur sept  rencontres disputées depuis la reprise ?

Un double sentiment habite les pensionnaires des Trois-Chêne à l’heure actuelle.  Tout d’abord la confiance. A l’issue du match de mercredi, Bernardo Hernandez analysait : « Nous avons eu trois belles occasions puis nous encaissons un but à 10 minutes de la fin. C’est un problème, mais à tout problème, il y a des solutions. L’équipe a montré un bel état d’esprit durant toute la rencontre. C’est encourageant avant notre déplacement à Malley. L’équipe ne baissera pas les bras, elle va rebondir. »

Puis il y a l ‘inquiétude. Celle de la barre et d’un classement qui se fait menaçant. Baulmes et Sion M21, que l’on croyait condamnés à la trêve, reviennent en force et alignent les victoires. Il y a certes Naters qui semble en mauvaise posture (23 points), mais mathématiquement, la formation chênoise pourrait être sous la barre dans trois journées. Et il en reste sept à jouer. Autant dire qu’il va falloir faire des points, et vite.

US Terre Sainte      –     FC UGS Genève     3 – 1
But pour UGS : Mouelle Koum

Les « Violet » mettent fin à leur série positive en allant s’incliner à Coppet face une équipe de Terre Sainte bien décidée à se sortir d’une mauvaise passe.

La première mi-temps fut totalement à l’avantage des Vaudois qui inscrivent deux buts en se créant un grand nombre d’occasions. En face, les hommes de David Joye était passifs.

Au retour des vestiaires, un semblant de réaction allait permettre à Mouelle Koum de remettre UGS dans le match. Tandis que les « Violet » poussaient, Terre Sainte gérait son avantage en procédant en contre. Dans les ultimes secondes de la partie, les hommes de Patrick Duval obtenaient un généreux pénalty et inscrivait le 3 à 1.

Terre Sainte respire un peu grâce à cette victoire amplement méritée. Pour UGS, le coup d’arrêt n’a pas d’incidence majeure sur le classement.

FC Sion M-21     –     FC Echallens     4 – 0  

FC Fribourg      –     BSC Young Boys U-21    1 – 2  

FC Baulmes      –     ES FC Malley LS     2 – 0

1ère ligue – Groupe 1
1. FC Meyrin 23 16 2 5 54  : 31 50
2. Etoile Carouge FC 23 13 7 3 43  : 24 46
3. FC Grand-Lancy 23 11 6 6 37  : 31 39
4. ES FC Malley LS 23 11 5 7 44  : 23 38
5. FC Fribourg 23 11 5 7 41  : 30 38
6. FC Le Mont LS 23 9 8 6 47  : 34 35
7. FC UGS Genève 23 10 4 9 33  : 37 34
8. SC Düdingen 23 9 4 10 43  : 49 31
9. BSC Young Boys U-21 23 8 5 10 30  : 34 29
10. FC Martigny-Sports 23 8 5 10 29  : 35 29
11. FC Echallens 23 9 2 12 37  : 45 29
12. US Terre Sainte 23 6 9 8 25  : 36 27
13. CS Chênois 23 7 5 11 29  : 37 26
14. FC Naters 23 6 5 12 34  : 49 23
15. FC Baulmes 23 5 4 14 25  : 40 19
16. FC Sion M-21 23 5 4 14 26  : 42 19

 

Share.