Satigny sauve sa place en 3ème ligue

0

Il aura fallu attendre les toutes dernières minutes des prolongations pour voir ce match se décider. Satigny assure son maintien alors que le sort d’Interstar est désormais entre les pieds des Genevois évoluant en 2ème ligue inter…

Match de la peur ce mardi au stade du Blanché entre deux équipes qui ont fini à cette peu enviable 10ème place. Mais dynamique différente puisque Interstar (groupe 1) avait terminé la saison sur une défaite contre Benfica peu encourageante alors que Satigny (groupe 2) avait trouvé le moyen de battre Veyrier alors encore invaincu au deuxième tour pour « s’offrir » ce match de barrage.

Le match aura mis longtemps à se décanter donc. La faute à une équipe de Satigny qui maîtrise le ballon sans trouver la faille et une formation d’Interstar, qui, à défaut de bien jouer, s’accroche et ne lâche rien, dans laquelle Pereira est de nouveau en grande forme. Le dernier rempart des pensionnaires de Varembé aura longtemps retardé l’échéance mais sera obligé de s’incliner sur une tête à bout portant d’Aquillon consécutive à un bon corner de Pedrosa. On joue la 116ème minute et l’avantage donné par le capitaine satignote sera décisif et définitif. Il sauve du même coup les joueurs de Cédric Tallant qui se sortent d’une situation plus que compromise il y a de cela moins de deux semaines.

Après Veyrier, Aquillon et les siens battent Interstar et assurent définitvement leur maintien en 3ème ligue

Stéphane Rychen, après avoir félicité son adversaire, s’interrogeait tout de même : « Il est certain que c’est tout de suite une énorme déception après s’être incliné, sur une double erreur, à la 116ème minute de ce match intense. Tout d’abord, je tiens à féliciter notre adversaire du jour qui a réalisé deux grandes performances, d’abord contre Veyrier, puis contre nous, pour se sortir d’une situation incompréhensible vu les qualités affichées. Sur l’ensemble du match, ils méritent leur succès, que notre fantastique gardien et état d’esprit ont retardé longuement, tant nous avons fait preuve de courage et d’abnégation. On est tombés les armes à la main malgré les événements défavorables qui nous sont arrivés durant le match entre blessures et crampes et je suis fier de l’état d’esprit affiché par mes joueurs, y compris par le junior B venu nous prêter main forte, même si l’enjeu nous a tétanisé et empêché de produire notre volume de jeu habituel. Au milieu d’autres choses, jouer en semaine, après d’harassantes journées de travail (de plus à 19h30… alors que certains travaillent jusqu’à 19 ou 20h) n’est certainement pas la meilleure des décisions… Au-delà, je pense que les deux équipes ont démontré sur le terrain combien il est ridicule de promouvoir (peut-être) un troisième de groupe de 4e ligue à la place d’une équipe mathématiquement au-dessus de la barre en 3ème ligue… On ne comprend d’ailleurs pas cette décision et l’inconstance de l’ACGF en la matière puisque pas plus tard que l’année passée, le relégation administrative de Kosova II avait annulé le barrage contre City, sauvant ces derniers sans jouer d’une possible relégation (en cas de défaite), alors que cette année, on prétend que la relégation administrative de CS Italien II a pour effet de promouvoir une équipe supplémentaire si Geneva tombe de 2ème ligue inter… C’est à la fois ridicule et scandaleux, mais une fois de plus nos protestations seront mises à la corbeille… On croise maintenant les doigts pour que Geneva et Bernex fassent le nécessaire samedi. »

Reste désormais le doute qui plane sur la relégation d’Interstar. En effet, le règlement de l’ACGF énonce que s’il y a deux équipes genevoises reléguées de 2ème ligue inter, alors une équipe supplémentaire de 3ème ligue devrait également descendre à l’échelon inférieur. La relégation domino du CS Italien n’y changerait rien. Elle permettrait au contraire de favoriser une montée supplémentaire de 4ème en 3ème ligue. On peut tout de même s’interroger sur la conséquence de cette décision. En effet, dans le cas de cette saison, ne serait-il pas plus intéressant pour le niveau sportif de la 3ème ligue de maintenir une équipe supplémentaire, qui plus est qui a fini au-dessus de la barre, plutôt que de favoriser la montée d’un 3ème de groupe de 4ème ligue (au vu des équipes ne pouvant monter car deuxième équipe d’un club évoluant déjà en 4ème ligue) ?

En attendant, Interstar ne peut qu’espérer que ses homologues genevois de 2ème ligue inter fassent le nécessaire samedi après-midi.

 

Share.