Geneva qualifié !

0
Futsal / Grâce à une meilleure différence de buts, le Geneva Futsal accède au second tour de la Coupe UEFA.

L’aventure européenne se poursuit pour le Geneva Futsal ! La formation d’Auro Duarte – nouvellement entraîneur du FC Versoix en football à 11 mais toujours à la tête du Geneva Futsal – finit en tête du groupe à égalité avec les Irlandais d’EID Futsal mais, grâce à une meilleure différence de buts (+17 contre +5), elle accède au tour suivant.

Un nul pour commencer

C’est justement contre l’EID Futsal que les Genevois ont joué leur match initial, avec comme invité d’honneur le Servettien Marcos de Azevedo pour le coup d’envoi. Les choses ont parfaitement débuté avec un but du capitaine Pablo Malta dès la première minute de jeu. Mais un malheureux autogoal de Rafael Mainer mettait les équipes à égalité, avant que les Irlandais – qui comptaient aussi quasiment que des Brésiliens dans leur équipe – ne prennent un puis deux buts d’avance.


Malta ouvre le score d’entrée

Avec deux buts de retard et un peu moins de 10 minutes à jouer – les matchs se déroulent sur deux mi-temps de 20 minutes -, les carottes semblaient cuites pour les Brésiliens de Genève. Pourtant, ils vont réduire le score par l’intermédiaire de Diogo Rodrigues, nouveau joueur de Perly en football à 11, mais toujours à Geneva en ce qui concerne le football en salle. Et c’est finalement le petit Clayton Pinheiro qui inscrira le 3-3 définitif.

Promenade contre des jeunes

Contre les Gallois de The New Saints, venus à Genève avec une équipe très jeune composée de joueurs âgés entre 16 et 19 ans, les Genevois vont se faire plaisir et inscrire pas moins de quinze (!) buts. Déjà défaits 9-3 lors du match initial, les jeunes gallois vont s’incliner 15-1 contre les locaux. C’est le talentuex Clayton Pinheiro qui s’est notamment illustré avec 5 buts inscrits. Les autres réussites ont été l’oeuvre de Mauro da Silva (2), Pablo Malta (2), Diogo Rodrigues (2), Rafael Mainer (2), Guilherme Prates et Arthur Soares.


Pinheiro, auteur d’un quintuplé contre The New Saints 

Avec 4 points en deux rencontres, la troupe du président Senalada était bien partie pour se qualifier. Avec une meilleure différence de buts sur l’EID Futsal (+14 contre +1), Geneva avait toutes les chances de se qualifier, sauf que de l’autre côté les Irlandais affrontaient lors du dernier match les jeunes Gallois (déjà défaits 9-3 et 15-1 jusqu’à présent).


Le « Magicien » Auro Duarte, entraîneur de Geneva Futsal 

Une victoire suffisante

Mais les Gallois de The New Saints ne vont pas prendre l’eau contre les Irlandais. Même s’ils vont s’incliner, ils ne le feront seulement avec 4 buts d’écart (11-7), laissant donc Geneva dépendant de lui-même pour se qualifier en cas de victoire.

C’est contre les Lituaniens de Nautara Kaunas que se déroulera le dernier match des Genevois. Devant une foule d’environ 200 spectateurs, Geneva a démarré le match à la perfection avec deux buts de Mauro da Silva et Pablo Malta. Une réduction du score lituanienne sera suivie de deux nouveaux buts genevois par Diogo Rodrigues et Clayton Pinheiro pour un score de 4-1 à la mi-temps.


Diogo Rodrigues, dit « Cebola », fête son but contre les Lituaniens

En seconde période, les visiteurs réduiront à nouveau la marque mais ce diable de Clayton redonnera trois buts d’avance aux Genevois, et ainsi s’offrir un doublé dans ce match et son 8ème but en trois rencontres ! Le score de 5-2 ne bougera plus et Geneva se qualifiera pour le tour suivant de l’UEFA Futsal Cup.


Les joueurs posent fièrement avec les drapeaux suisse et brésilien

Le tour suivant, appelé « tour principal », sera composé de 6 groupes de 4 équipes et se déroulera en Géorgie au mois de septembre.

Bravo à tous les joueurs, au staff et au président pour cette qualification historique pour le futsal helvétique !


Auro Duarte félicite ses joueurs

Les public nombreux à la salle Henry Dunant

Les Irlandais de EID Futsal

Les Gallois de The New Saints

Les Lituaniens de Nautara Kaunas

Les cheerleaders de Rising Stars

Le groupe « Â Vera »

Coup d’envoi par le Servettien Marcos de Azevedo

 

 

Share.