Zoom sur le CS Chênois Féminin

0

Pour cette nouvelle saison, Proxifoot va désormais consacrer du temps au football féminin. Premier volet avec la présentation du CS Chênois féminin.

Les filles du CS Chênois brillent et montent en LNB !

La saison 2010-2011, qui s’est terminée au mois de juin passé, a été faste pour la section féminine du Club Sportif Chênois. En effet, la première équipe a retrouvé la deuxième catégorie de jeu nationale en dominant ses concurrentes directes dans un deuxième tour où « il n’y a pas eu photo ».

Mais ce n’est pas tout. Elle a aussi brillamment remporté la première édition de la coupe genevoise féminine en battant largement les filles du FC Aïre-le-Lignon en finale à Bernex. Elle a également gagné la coupe romande intercantonale au Locle.

Steve Malbaski, ancien joueur du CS Chênois, lorsque la première équipe masculine taquinait l’élite suisse en LNA, et actuel responsable de la section féminine, nous dit: « La politique que nous avons adoptée depuis plusieurs années commence à porter ses fruits, et nous pouvons compter aujourd’hui sur un nombre suffisant de joueuses talentueuses, pour la plupart entièrement formées au club, arrivant à maturité. Cela confère une homogénéité, sur le plan de la qualité technique des joueuses, qui rend notre équipe plus solide sur terrain et va lui permettre, j’en suis convaincu, de fournir d’excellentes performances dans la catégorie de jeu supérieure ».

Le bon parcours de la première inspire les autres équipes du club

Les exploits de la première équipe ne doivent pas éclipser les résultats  obtenus par les autres formations du club. La deuxième équipe (2ème ligue) s’est maintenue avec brio après un début de saison décevant. Une mention spéciale pour le merveilleux esprit qui règne au sein de la troisième équipe adulte (4ème ligue), formée de jeunes femmes désirant pratiquer leur sport favori en toute décontraction, mais avec application.

Chez les jeunes, les juniores C ont fait une saison exceptionnelle en terminant secondes de leur groupe mixte, formé de 5 équipes de garçons et 5 équipes de filles. Elles ne sont jamais inclinées devant les garçons ce printemps, gagnant 4 fois et faisant match nul contre le vainqueur du groupe. Leur saison s’est ponctuée par une brillante participation au tournoi international de Keele en Angleterre, où elles ont pu se frotter (le terme est choisi) à des équipes écossaises et américaines. (voir photo ci-dessus) 

Citons encore les bonnes saisons des équipes de juniores D et E. Ces équipes de toutes jeunes joueuses (dès 7-8 ans) constituent un élément fondamental du club. « La formation doit commencer le plus tôt possible, la technique devant être acquise jeune, si l’on souhaite à l’âge adulte pouvoir bénéficier de joueuses en mesure de tenir tête aux meilleures formations du pays », nous dit encore Steve Malbaski.

La gestion saine de cette section, permise grâce à un comité dévoué et attentif, à l’expérience d’entraineurs diplômés et compétents et au soutient sans faille de parents prêts à mettre la main à la pâte ont amené plusieurs de nos joueuses à qualifier le CS Chênois Féminin de grande famille dont elles étaient fières de faire partie.

Les trois communes chênoises peuvent véritablement s’enorgueillir d’abriter le club phare du football féminin à Genève. Ce sport attire de plus en plus les filles, au point que le football est la discipline sportive dont le nombre de licenciées a le plus progressé ces dernières années en Suisse et dans le monde entier. Ces joueuses méritent aujourd’hui un regard neuf sur une activité qu’elles pratiquent avec une qualité grandissante et dans un esprit que l’on ne voit que trop rarement chez leurs homologues masculins.

Pierre Meister, membre actif de la section féminine du CS Chênois.

 

Share.