Saint-Paul et Versoix égalent la météo

0

Saint-Paul et Versoix se quittent en bon terme, suite à un match nul dans tous les sens du terme. Un match engagé et correct, qui est resté pauvre en occasions de but et dans lequel les erreurs individuelles ont coûté cher.

Début de championnat difficile pour les deux adversaires du jour. Du côté de Saint-Paul, une défaite en championnat et une autre en coupe face à une 3ème ligue est le maigre bilan jusqu’à présent. Alors que du côté de Versoix, l’équipe a connu deux nuls en championnat et une victoire à l’arrachée en coupe (3-4 sur le terrain de Grand-Saconnex). Ce sont donc deux équipes en quête d’une première victoire en championnat qui s’affrontaient à la Californie.

Un but comme réveil matin

Saint-Paul débute le match avec de meilleures intentions : plus agressifs, et avec une envie de défendre en avançant, les locaux prennent un léger ascendant dès les premières minutes. Le jeu très vertical amène rapidement des situations chaudes.

Une erreur de relance va récompenser cette bonne entame. À la 7ème minute, Rocha va dégager directement dans les pieds de Cardoso. Celui-ci ne va pas se faire prier pour accepter l’offrande. Un crochet extérieur décidé va lui permettre d’effacer le gardien de Versoix et de marquer dans le but vide.


Cardoso, double buteur pour son équipe

Ce but va avoir comme conséquence de réveiller les hommes de Duarte. Plus d’agressivité, et quelques centres apportent des situations offensives intéressantes. Mais aucune ne mettra en danger Kennour, malgré quelques hésitations du portier local.

L’égalisation va tomber au quart d’heure de jeu : suite à un centre anodin de Noël, Boudjema contre le ballon qui va monter en cloche. En voulant protéger la sortie de son gardien, Al Lagmich va faire une obstruction avec son bras que l’arbitre va sanctionner d’un penalty. Formenti remet les deux équipes à égalité en prenant Kennour à contre-pied.

Suite à l’égalisation, plus rien. La pelouse mouillée donnant beaucoup de vitesse au ballon, on assiste à une succession de pertes de balles et de déchets techniques. De plus, de multiples fautes hachent le jeu qui peine à s’emballer devant la maigre, mais courageuse affluence au stade de la Californie.


Brimil (à gauche) et Jaquier (à droite) au duel

Sans se créer de réelles occasions, Saint-Paul va reprendre l’avantage : coup franc de Boudjema que la défense bleue peine à dégager malgré plusieurs tentatives. Le ballon va retomber dans les pieds de Cardoso qui fait tout juste avant de battre Rocha. Les hommes de Pavoni, sans être géniaux, regagnent les vestiaires avec un avantage d’un but.

Pauvre seconde mi-temps

Versoix regagne le terrain avec plus d’envie et d’agressivité que Saint-Paul qui donne l’impression d’avoir baissé physiquement. Les 120 minutes de la coupe genevoise vont peut-être peser dans les jambes des pensionnaires de la Californie.


Lutte musclée entre Al-Lagmich et le portier Rocha 

Les intentions de Versoix sont claires : revenir au score. Cela restera au stade des intentions. Saint-Paul, bien en place, attend patiemment la fin du match sans céder de possibilités de marquer aux bleus.

Et arrive la 77ème minute. Al Lagmich va perdre le ballon dans sa zone défensive, suite à un magnifique mais dangereux solo devant ses 16 mètres. Cette perte de balle va amener un contre que l’habile Menga conclut sur un bon centre en retrait.


Hervé Menga, auteur du 2-2 définitif

On assiste ensuite à quelques situations chaudes. La meilleure chance revenant à l’excellent Breton, qui se montre trop altruiste au lieu de frapper. Le score ne bougera plus. Le résultat de parité est logique. Les deux équipes n’ont toujours pas gagné cette année en championnat et attendent un match référence pour lancer leur saison.

Les entraîneurs contents mais pas satisfaits

Suite à deux défaites (une en championnat, une en coupe), Gabor Pavoni confiait : «  Un point, c’est bien. Mais en deuxième mi-temps, on est en place, on ne cède pas d’occasions à Versoix. C’est sur une erreur de mon défenseur qu’on les remet en jeu. On devient fébrile, et l’on baisse mentalement. Mais le résultat est logique. »

L’entraîneur versoisien Auro Duarte confirmait ce résultat logique : « On donne le premier but et on n’arrive pas à se dégager sur le deuxième. Et ensuite, on court après le score. Sans céder beaucoup d’occasions, on prend deux buts. Mais vu l’évolution du score, un point c’est bien… »

FC SAINT-PAUL – FC VERSOIX  2-2 (2-1)
Stade de la Californie, 30 spectateurs

Buts : 7′ Cardoso 1-0, 15′ Formenti 1-1 (P), 40′ Cardoso 2-1, 77′ Menga 2-2

Saint-Paul (4-4-2) : Kennour – Pagura (85′ Galle), Veyrand, Al Lagmich ©, Boudjemma – Hadj, Brimil, Amassas, Breton – Cardoso (73′ Martinez), Innouch.
Entraîneur: Gabor Pavoni

Versoix (4-4-2) : Rocha – Seramondi (78′ Ouerghi), Mottier, Ansah ©, Ciardo – Noël, Jaquier, Joumad (65’ Ben Salem), Formenti – Rodrigues, Menga.
Entraîneur: Auro Duarte

Avertissements : Pagura (Saint-Paul) ; Seramondi (Versoix)

 

Photos: IV Sport

Share.