2ème ligue : 8ème journée

0

Profitant du match nul entre Kosova et Vernier, Carouge II et Plan-les-Ouates montrent qu’il faudra compter sur eux : grâce à des victoires probantes, ils reviennent à trois longueurs du leader verniolan… et avec un match en moins.

 

FC LANCY-SPORTS – FC COMPESIÈRES   4 – 1
Buts : Derrer (P) 1-0, Bua 2-0, Ramiqi 3-0, Bua 4-0, Cheyroux (P) 4-1

En match avancé à vendredi, Compesières avait l’occasion de revenir sur son rival du jour, Lancy Sports, sur le synthétique de Florimont. Mais les Lancéens n’ont pas fait de cadeau aux hommes de Laurent Bédat, les laissant dans une position très inconfortable au classement. Autant dire que la rencontre Compesières-Saint-Paul de la semaine prochaine sera cruciale pour eux.

Dans un match dominé en long et en large par Lancy, le score est de 1-0 à la mi-temps grâce à un but du capitaine Derrer sur pénalty. Les Compesièrois vont dans le foulée se créer leur unique occasion de la première mi-temps mais ils vont toucher le poteau lancéen.

Mais c’est en seconde période que les hommes d’Orazio Leonti vont véritablement dérouler : grâce à un doublé de Bua et un but de Ramiqi, les Lancéens portent le score à 4-0. Compesières va sauver l’honneur à 10 minutes du terme grâce à un pénalty transformé par Cheyroux.


Brunner (Compesières) défend sur le capitaine lancéen Derrer (Photo: IV Sport)

Au final, ce sont trois points qui rassurent la formation de Florimont, qui était sur une mauvaise série de trois défaites consécutives. Avec une marge de six points sur la barre de relégation, les Lancéens pourront désormais se lâcher et véritablement lancer leur saison.

Orazio Leonti analysait : « C’est un bon résultat qui nous permet de nous éloigner de la zone dangereuse avec un adversaire qui ne mérite pas son classement actuel. Je tiens à relever, malgré l’importance du match, l’extrême correction des deux équipes. » Le mentor lancéen tenait à réagir par rapport à l’article de la rencontre Geneva-Lancy de la semaine dernière : « Par ailleurs, l’équipe et le staff du Lancy-Sports tiennent à dédier cette victoire à « Grandé », journaliste de Proxifoot, et lui rappeler que le rôle d’un journaliste est de relater les faits et de ne pas divaguer avec des sentiments personnels ».

Du côté des vaincus, Laurent Bédat était catégorique : « On s’est fait laminer par une belle équipe de Lancy, plus rapide, plus technique, plus déterminée, plus dynamique, plus réaliste, plus forte, en résumé… » Concernant son équipe, l’inquiétude commence à gagner l’entraîneur du pied du Salève : « De notre côté, on a été d’une indigne faiblesse. C’est triste et inquiétant, car après un bon match dimanche dernier contre Onex, et une semaine avant la rencontre décisive de dimanche prochain contre Saint-Paul, on espérait montrer quelque chose d’intéressant… Au contraire, on est tombé vraiment très bas et, en affichant un tel niveau de jeu, on se pose clairement, actuellement, en unique candidat à la relégation… »

FC SAINT-PAUL – FC GENEVA   3 – 4
Buts : 15’ Samaké 0-1, 25’ Percin 0-2, 35’ Ralambomanana 0-3, 46’ Al-Lagmich 1-3, 55’ Cardoso 2-3, 80’ Samaké 2-4, 88’ Cardoso 3-4

Saint-Paul gâche l’occasion de prendre une avance considérable sur la barre de relégation en s’inclinant à domicile face à Geneva. Les joueurs de Pavoni et Gnoni ont donc encore trois longueurs d’avance sur Compesières… avant de les affronter dimanche prochain.

Lors d’une première mi-temps à sens unique, Geneva menait déjà 0-3 grâce à des réussites de Samaké, Percin et Ralambomanana, le premier contesté pour hors-jeu et les deux derniers sur des cafouillages dans la surface de réparation. On pensait que le match était déjà plié à l’heure du thé mais Saint-Paul repart sur de nouvelles bases en seconde période. Al-Lagmich, de la tête à la réception d’un corner, et Cardoso, ayant bien suivi un tir relâché par le portier visiteur, marquent en moins de 10 minutes et relancent les leurs dans la rencontre.

Malgré de nombreuses occasions, les pensionnaires de la Californie ne parviendront pas à égaliser. Et finalement, à 10 minutes du terme, Samaké redonne deux longueurs d’avance à la formation de Yazid Bessa, rendant inutile le deuxième but de Cardoso, d’une tête croisée, en toute fin de match.

Pour Gabor Pavoni, « les fautes défensives individuelles et la première mi-temps catastrophique nous ont coûté le match. Certes, il y a eu une réaction mais ce n’est pas normal que l’on doive se mettre un handicap de trois buts pour réagir ! ». Concernant l’avenir, l’entraîneur de la Californie analysait : « Le groupe s’est restreint ces derniers temps mais aujourd’hui, il est sain. Je veux miser sur cela pour avancer dans ce championnat. »

Côté vainqueur, Yazid Bessa était content des 45 premières minutes de ses joueurs : « Nous avons bien pris ce match, surtout en première mi-temps où on était bien et on menait déjà 3-0. En seconde période, on a commis des erreurs mais les trois points en retour, ça fait plaisir. Mes joueurs méritent cette victoire. » Avec 9 points d’avance sur la barre, Geneva a désormais une certaine marge et peut regarder de l’avant dans ce championnat. Des résultats admirables pour une équipe presque totalement reconstruite l’été dernier.

FC ONEX – ETOILE CAROUGE FC II   1 – 4
Buts : 35’ Pais 0-1, 55’ Monnerat (CSC) 0-2, 57’ Gremion 1-2, 91’ Pais 1-3, 93’ Fofana 1-4

Victoire probante de Carouge II sur le terrain d’Onex qui rapproche les Carougeois du leader verniolan. Avec trois points de retard et un match en plus à jouer, la formation de Samuel Singarella est bel et bien relancée dans la course à la première place.

Au municipal d’Onex, la seconde garniture carougeoise atteint la mi-temps sur une avance d’un but, celui inscrit par Stéphane Pais, ce dernier profitant d’une passe ratée d’un défenseur. Les Onésiens encaissent un second but en début de deuxième mi-temps à cause d’un malheureux autogoal de Monnerat, un ancien… Carougeois. Mais les locaux réagissent dans la foulée par Nicolas Gremion qui réduit le score.

La fin de match a vu un rush onésien stoppé notamment par le gardien carougeois Giorgi, auteur de plusieurs arrêts décisifs. Dans les arrêts de jeu, les visiteurs vont tuer le match avec deux nouvelles réussites inscrites par Pais et Fofana.

Onex, qui a encore une fois pêché à la finition, fait donc du surplace en championnat. La formation de Patrick Hochstrasser peine à enchaîner les résultats positifs, une irrégularité qui avait également fait défaut la saison passée. Hochstrasser se lamentait des erreurs commises en défense : « Les équipes qui jouent contre nous ont de la chance car nous offrons toujours un ou deux buts à l’adversaire. C’est dommage, mais j’attends une réaction de mes joueurs car rien n’est perdu pour arriver à l’objectif. »

Pour Samuel Singarella, le coach carougeois, l’équipe est sur la bonne voie : « Nous sommes, Fisco et moi, très contents de cette victoire qui pour nous est méritée sur l’ensemble du match. L’état d’esprit était là, techniquement et tactiquement nous étions présents. Le petit bémol est d’avoir baissé le rythme après le 0-2, et là notre jeune gardien Thomas Giorgi a répondu présent quand il le fallait, même après avoir concédé un but. Nous avons bien terminé sur la fin, avec des changements, qui ont apporté de la vitesse. Maintenant il faut continuer à travailler, l’équipe est jeune, il faut corriger les petites erreurs… mais nous sommes sur la bonne voie. »

FC VERNIER – FC KOSOVA   0 – 0

Lors du match au sommet très tendu de cette 8ème journée entre les deux meilleures défenses de la ligue, le leader Vernier et son dauphin Kosova se quittent sur un score nul et vierge dimanche matin au Stade municipal de Vernier.

Avec une équipe remaniée en raison des sanctions, Vernier est dominateur en première période et aurait même pu prendre l’avantage sur une volée de Tranchet bien stoppée par le gardien visiteur. La tendance s’inverse en deuxième mi-temps et c’est Kosova qui est légèrement supérieur, mais sans véritablement inquiéter la cage du portier local. « Au vu de la pression et de la domination de mon équipe en seconde période, on peut avoir l’impression de ne pas être récompensés à juste titre », soulignait le coach des visiteurs, Ahmed Maimouni. A noter qu’en toute fin de rencontre, les Verniolans ont réclamé un pénalty pour une faute sur Delattre non sifflée par l’arbitre à la 87ème minute.

Au terme de la rencontre, aucun but à se mettre sous la dent et deux équipes qui prennent un point, ou plutôt qui en perdent deux par rapport aux autres équipes du haut de tableau. Le week-end prochain, Vernier se rendra à Plan-les-Ouates pour un match au sommet, tandis que Kosova reçoit Onex vendredi soir.

Claudio Morelli tenait à déplorer « des incidents en fin de match avec notamment la destruction du banc de touche visiteur et par des menaces envers mon capitaine… Ce sont d’ailleurs ces raisons qui ont peut-être intimidé l’arbitre dans sa décision de la 87ème minute ».

Et à l’entraîneur verniolan de conclure : « Malgré ces évènements récurrents contre notre équipe depuis deux semaines maintenant, je suis très confiant dans l’attitude et la confiance de mon groupe. J’espère que la tendance et les décisions arbitrales n’influenceront, une fois n’est pas coutume, l’impact et l’histoire de nos rencontres… et nous permettront de bien préparer et jouer Plan-les-Ouates dimanche prochain. Je félicite mes gars, pour la tenue, le mental et le courage qu’ils ont eu face à un adversaire solide et vivace ».

De son côté, Ahmed Maimouni a vu « un match très solide où les duels ont pris une part prépondérante. C’était un vrai match d’hommes. Il faut rendre hommage aux joueurs des deux camps qui ont livré une copie correcte, aussi bien sur le plan tactique que physique, avec un fair-play et une considération mutuelle à souligner et ce malgré l’enjeu du match. » Celui qui entraîne Kosova en duo avec Durim Lika ajoutait : « On ne peut malheureusement pas en dire autant du banc et de quelques responsables du club recevant. Ce manque de respect et de fair-play est vraiment dommage et regrettable à la fois ».

Concernant le classement, il concluait : « Une chose est sûre : le championnat cette année risque de se jouer entre 4 et 5 équipes. Au vu du classement actuel, aucune d’entre elles ne parvient à se détacher vraiment, ce qui promet de l’intérêt pour la suite. Kosova en fait désormais partie et il va falloir s’accomoder ».

FC VERSOIX – FC PLAN-LES-OUATES   1 – 5
Buts : 12’ Roland 0-1, 30’ Théry 0-2, 48’ El Edrissi (P) 0-3, 60’ Roland 0-4, 80’ Carvalho 0-5, 85’ Togni 1-5

En déplacement à Versoix, Plan-les-Ouates réalise le carton de la journée en s’imposant 5 buts à 1. Les hommes de Coelho en profitent pour prendre la seconde place au classement grâce à un meilleur goalaverage que Carouge II (+10 contre +6). Les Plan-les-Ouatiens auront donc l’opportunité de prendre la première place en cas de victoire contre Vernier la semaine prochaine pour une rencontre qui s’annonce déjà passionnante aux Cherpines.

Au Municipal de Versoix, Plan-les-Ouates n’a pas fait dans la demi-mesure : grâce à des buts de Roland (2), Théry, El Edrissi et Carvalho, les « jaune et bleu » ont fait valoir leur potentiel offensif, qui compte désormais 18 buts (meilleure attaque du championnat avec Onex). A noter que grâce à une nouvelle réalisation sur pénalty, El Edrissi se joint à Seljmani (Onex) et Menga (Versoix) dans le groupe des meilleurs buteurs du championnat avec 5 buts. La réduction du score pour les hommes d’Auro Duarte est signée Togni en fin de match.

Dominique Coelho était satisfait d’avoir retrouvé le goût des trois points après deux match sans victoire : « Félicitations d’abord aux deux équipes pour ne pas avoir fermé le jeu. Bravo également à mes joueurs pour cette prestation, nous avons été costauds dans notre organisation et efficaces à la finition. » Le mentor des Cherpines avait cependant reçu une mauvaise nouvelle ce dimanche : « Nous avons la tristesse de perdre Visentini à cause d’une fracture de la clavicule ». Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

2ème ligue 
1. FC Vernier 8 5 2 1 14  :  7 17
2. FC Plan-les-Ouates 7 4 2 1 18  : 8 14
3. Etoile Carouge FC II 7 4 2 1 17  : 11 14
4. FC Kosova 7 3 4 0 11  : 7 13
5. FC Onex 8 3 2 3 18  : 12 11
6. FC Geneva 7 3 1 3 12  : 18 10
7. FC Versoix 8 2 4 2 12  : 13 10
8. CS Chênois II 7 2 2 3 9  : 11 8
9. FC Lancy-Sports 7 2 1 4 9  : 9 7
10. FC Saint-Paul 7 1 1 5 9  : 18 4
11. FC Compesières 7 0 1 6 5  :  20 1
12. Racing Club RE 0 0 0 0 0  :  0 0

 

 

Share.