3ème ligue groupe 1: 9ème journée

0

La situation reste serrée dans le groupe 1. Champel conserve sa place de leader, mais ses poursuivants restent accrochés. En bas de classement, Genève-Ville remporte sa première victoire et n’est plus qu’à trois points de la barre.

FC Meyrin II  –  US Genève-Ville   2 – 3
Buts : Dos Santos 0-1, Vasquez 1-1, Kamara 1-2, Vasquez 1-3, Kiraly 2-3

Genève-Ville tient enfin sa première victoire ! Les joueurs d’Abdou Lijouom ont effectivement pris le dessus sur Meyrin II. Pourtant, la partie avait mal commencé pour les visiteurs, qui ont encaissé un but à la 20ème minute. Sur un long ballon dans le dos de la défense, Dos Santos a pu tromper le gardien de Genève-Ville. Toutefois, les Meyrinois n’ont pas su gérer leur avantage et se sont relâchés, comme l’explique leur entraîneur, Tiago Terrinha : « Nous sommes tombés dans la facilité en pensant que le match était gagné d’avance. » Genève-Ville a donc profité du relâchement de son adversaire et a égalisé avant la mi-temps, grâce à une tête de Vasquez.

En seconde période, les hommes d’Abdou Lijouom ont poursuivi leurs efforts. A l’heure de jeu, suite à un dégagement loupé du gardien meyrinois, Kamara a donné une longueur d’avance à son équipe. Après cette réussite, les visiteurs ont fait preuve d’ «une énergie et d’une détermination nouvelles », selon leur entraîneur. Ce dernier poursuit : « Ceci nous a permis d’aller inscrire le 1-3 sur un exploit individuel du bien nommé Angel Vasquez. » Fatigués, les joueurs de Genève-Ville ont concédé le 2-3 à cinq minutes du terme de la partie. Ces cinq dernières minutes ont donc été très dures pour les visiteurs, mais ils ont su résister et empochent ainsi leurs trois premiers points.

A l’issue de la rencontre, la satisfaction était de mise du côté de Genève-Ville et de leur entraîneur Abdou Lijouom : « Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur performance et pour l’état d’esprit dont ils ont fait preuve.  J’espère que ce match pourra nous servir de référence pour terminer ce premier tour sur une bonne note. »

La réaction était tout autre du côté de Tiago Terrinha : «  Un match médiocre, dont il n’y a pas grand-chose à retenir ! Maintenant, il est l’heure de se remettre au travail et que cette défaite nous serve de leçon pour la suite du championnat ! » 

FC Rapid Jonction Bosna   –  FC Puplinge   2 – 2
Buts : Ghazraoui 0-1, Nedzad Omeragic 1-1, Ghazraoui 1-2, Guerra 2-2

Après deux lourdes défaites concédées contre Meyrin II et Champel, les Puplingeois se sont ressaisis face à Rapid Jonction Bosna et ont obtenu le nul. La première période a connu dix minutes intenses. En effet, à la 20ème minute, Ghazraoui a ouvert le score pour les visiteurs. Rapid Jonction Bosnia n’a pas tardé à réagir et a égalisé six minutes plus tard grâce à Nedzad Omeragic. Cette situation de parité n’a pas duré longtemps. Juste avant la demi-heure de jeu, Ghazraoui a redonné l’avantage à son équipe et a du même coup signé le doublé.

La deuxième mi-temps est à mettre au compte de Rapid Jonction Bosna. Les locaux se sont effectivement procurés plusieurs occasions. Toutefois, les hommes de Senad Kospo se sont heurtés aux arrêts du jeune gardien, Luca Chiriatti. L’entraîneur de Bosna relevait d’ailleurs à son sujet : « Le « coupable » pour toutes nos occasions manquées, c’est leur gardien ! Il a fait des miracles ce dimanche matin. Bravo à lui ! » Réduits à 10, les Puplingeois ont concédé l’égalisation dans les dernières minutes sur une réussite de Guerra.

Ce nul laissait donc des sentiments mitigés chez Senad Kospo : « Nous restons sur notre faim, car nos occasions, surtout en deuxième mi-temps, peuvent se compter à la pelle. Mais en face, il y avait une équipe de Puplinge, qui m’a laissé une très bonne impression. Je félicite mes gars pour leur mental et le courage qu’ils ont eu face à un adversaire solide et vivace. »

Quant à Yves Vonlanthen, l’arbitrage du jour ne l’a guère convaincu (« Bravo à l’ACGF pour son choix de l’arbitre ! »), contrairement à ses joueurs : « Bravo à notre jeune gardien, qui nous a gratifié d’un match remarquable ! Bravo à toute l’équipe pour leur engagement ! Ils ont réussi à casser cette spirale négative, qui nous collait aux basques depuis trois semaines. »

FC Aïre-le-Lignon   –  FC Kosova II   3 – 1
Voir article Proxifoot

FC Famalicão   –  CS Italien   1 – 3
Buts : Alex (Famalicão) ; Berisha, Bassols, Matri (CS Italien)

Face à Famalicão, CS Italien a renoué avec la victoire. En effet, les hommes de Raphaël Del Rosso n’avaient plus gagné depuis le 2 octobre. L’entraîneur du CS Italien était donc ravi à l’issue de la partie  et relevait : « Une victoire méritée et encourageante pour les 2 matches qui restent ».

Du côté de Famalicão, l’heure était à la déception. Les Lusitaniens n’ont effectivement pas confirmé leur victoire du week-end passé. Leur entraîneur, Manuel Antonio Baltasar, attribuait cette défaite à la mauvaise prestation défensive de son équipe : « Dimanche, on a mal joué et on a mal défendu. C’était une catastrophe ! CS Italien en a profité et a pu marquer sur des contre-attaques. C’est le deuxième match de la saison où on joue aussi mal, mais il y a des jours comme ça ! » Une nouvelle réussite de leur buteur Alex n’aura donc pas suffi aux Lusitaniens.

US Meinier   –  FC Grand-Lancy II   2 – 4
Buts : Sauer 0-1, Sauer 0-2, Lorenzini 0-3, Udry 1-3, Sauer (P) 1-4, Ducommun 2-4

« Une première mi-temps catastrophique de mon équipe, sans envie, sans intensité face à une équipe lancéene joueuse et pratiquant un bon football ». Par ces quelques mots, José Burgos, l’entraîneur meynite, résumait parfaitement les 45 premières minutes de ses joueurs. En effet, les Lancéens leur ont causé passablement de difficulté, en les empêchant de jouer. Les protégés de Farminio Isabella ont donc logiquement ouvert la marque, grâce à une tête de Sauer sur un coup-franc. Ce même Sauer a doublé la mise, avant que Lorenzini n’inscrive le 0-3. Les Lancéens auraient encore pu aggraver le score avec un peu plus de réussite, mais ils sont repartis aux vestiaires avec cet avantage de trois buts.

En seconde période, Meinier s’est réveillé et a fait preuve de plus d’agressivité. Les Meynites ont alors posé des problèmes aux Lancéens et ont rapidement réduit le score, grâce à Udry. Les locaux ont alors manqué une grosse occasion de marquer le 2-3 et n’ont pas tardé à s’en mordre les doigts. Effectivement, suite à cette action, les Lancéens ont mené une contre-attaque et ont obtenu un penalty au bout de celle-ci. Sauer s’est chargé de le transformer et a ainsi réalisé le triplé. Cinq minutes plus tard, les hommes de Burgos ont à nouveau réduit la marque par Ducommun. Meinier a alors mis son adversaire sous pression jusqu’à la fin du match, profitant notamment d’une expulsion lancéenne. Heureusement, les visiteurs ont pu compter sur le jeune gardien Hayoz, qui a sauvé son équipe « par des arrêts de grande classe », selon son entraîneur. Malgré sa réaction en deuxième mi-temps, Meinier n’a donc pas pu éviter la défaite.

José Burgos regrettait la prestation de son équipe en première période : « Nous avons beaucoup de difficultés à réaliser une bonne performance sur l’intégralité d’un match. Il s’agit parfois d’un manque de réussite, mais la première mi-temps de ce dimanche était largement insuffisante au niveau de l’engagement personnel et collectif. »

Pour sa part, Farminio Isabella soulignait le bon état d’esprit dans lequel s’est déroulé la partie et félicitait ses joueurs : « Sur l’ensemble du match, notre victoire est largement méritée. Je tiens à féliciter tout l’équipe pour la bonne réaction, après notre première défaite de la saison la semaine passée. Nous devons continuer dans le même état d’esprit. Il reste deux matchs, il faut donc faire le dernier effort avant la trêve. »

FC Satigny   –  FC Champel   0 – 3
Buts : Durand 0-1, Durand 0-2, Pardo 0-3

L’équipe de Satigny, à la peine en début de saison, n’avait pas la tâche facile ce dimanche, puisqu’elle recevait le leader champelois. En début de rencontre, Champel a dû faire face à un adversaire bien organisé. Les visiteurs ont su faire preuve de patience et ont tout de même réussi à inscrire un premier but. En début de seconde période, les Satignotes, menés au score, ont posé quelques difficultés aux Champelois. Jouant vers l’avant, les hommes de Cédric Tallant ont alors laissé des espaces à leurs adversaires. Ces derniers ont en profité et ont marqué un deuxième ainsi qu’un troisième but.

Avec cette nouvelle défaite, Satigny n’arrive toujours pas à décoller de sa neuvième place. Quant aux Champelois, ils poursuivent sur leur lancée et conservent leur fauteuil de leader. Malgré la victoire, Pascal Pêcheur ne se montrait pas entièrement satisfait de ses joueurs : « Au niveau du jeu, je reste sur ma faim car nous peinons à produire un jeu rapide et propre ». Le coach champelois ajoutait : « Je me réjouis du match à venir contre Meyrin. Je pense que le spectacle sera au rendez-vous! »

3ème ligue – Groupe 1
1. FC Champel 9 7 0 2 31  :  4 21
2. FC Grand-Lancy II 9 6 2 1 22  : 8 20
3. FC Aïre-le-Lignon 9 6 2 1 20  : 11 20
4. FC Meyrin II 9 6 0 3 18  : 12 18
5. CS Italien 9 4 3 2 18  : 8 15
6. FC Rapid Jonction Bosna 9 4 3 2 15  : 11 15
7. FC Puplinge 9 4 2 3 21  : 25 14
8. US Meinier 9 3 2 4 21  : 20 11
9. FC Satigny 9 2 1 6 16  : 28 7
10. FC Kosova II 9 2 0 7 10  : 23 6
11. FC Famalicão 9 1 1 7 10  :  21 4
12. US Genève-Ville 9 1 0 8 9  :  40 3

 

Share.