3ème ligue groupe 2: 8ème journée

0

La victoire de Perly II sur Veyrier relance le championnat. Dans le bas de classement, Laconnex obtient une victoire précieuse et laisse City seul à la dernière place.

FC Donzelle      –     FC Tordoya   4 – 0
Buts : Abbé 1-0, Mèche 2-0, Abbé 3-0, Rexhepi 4-0

Belle victoire pour les protégés d’un Christian Lamers soulagé : « Après deux défaites consécutives, on se devait de réagir. Notre bon début de match nous a mis sur les bons rails. »

En effet, Abbé montrait la voie à suivre en ouvrant le score juste avant le quart d’heure de jeu. 1 à 0, comme le score à la mi-temps. Le 2 à 0 tombera également à l’issue du premier quart d’heure de la seconde période par l’intermédiaire de Mèche. Dès lors, les visiteurs n’existeront plus dans ce match et Donzelle en profite pour inscrire deux nouveaux buts signés Abbé, pour un doublé personnel et Rexhepi.

Une large victoire donc qui voit les « jaunes » revenir parmi les équipes du haut de classement. En revanche, Tordoya doit faire attention car la barre se rapproche désormais dangereusement, Laconnex ayant obtenu sa deuxième victoire de la saison.

FC Plan-les-Ouates II     –     FC Grand-Saconnex   0 – 4

Sans informations

Signal FC Bernex-Confignon II     –     FC City   2 – 1
Buts : Armesto 0-1, Howard 1-1, Trifiletti 2-1

Bernex II s’impose non sans mal face à un City bien regroupé mais qui a également su se montrer dangereux par intermittence. Le match démarre en faveur des locaux avec un pénalty obtenu après moins de deux minutes de jeu. Da Silva voit son tir stoppé par Ferreras, en pleine fine actuellement.

Après avoir manqué l’occasion d’ouvrir la marque, les Bernésiens vont se faire surprendre par City grâce à un tir croisé d’Armesto qui fait trembler les filets. La mi-temps est sifflée sur le score de 1-0 en faveur des visiteurs.

La seconde période voit Bernex revenir plus conquérant. Le club du coteau se verra récompensé par deux fois grâce à des réussites de Howard et Trifiletti. Un avantage qu’ils vont conserver jusqu’au coup de sifflet final malgré plusieurs tentatives des « citizen’s », dont celle de Popescu qui finit sa course sur la transversale.

Dans cette partie serrée, les deux entraîneurs ne partageaient pas l’analyse: « Ce n’est pas faute d’avoir tout essayé, mais en ce moment nous avons la poisse qui nous colle aux crampons. Mais avec cette volonté retrouvée, il nous manque peu pour que la roue tourne… et nous allons continuer à travailler tous ensemble pour que cela soit le plus vite possible », déclarait, déçu, Alex Hermanseder.

De son côté, Roberto Petulla était plutôt ravi: « Je tiens à remercier et féliciter le groupe pour l’abnégation dont il a su faire preuve en allant chercher et inscrire ces deux buts qui nous offrent les trois points aujourd’hui. Notre prochain match à Veyrier est déjà dans les esprits et le groupe a une grande envie de bien faire. »

FC Perly-Certoux II     –     FC Veyrier Sports   2 – 1
Buts : Barbey 0-1, De Mestral 1-1, Da Cunha 2-1

Match au sommet ce dimanche au stade municipal de Perly. Les locaux entament bien la partie, se créant quelques occasions. Puis Veyrier va rentrer dans la partie et contrôler le reste de la mi-temps. Les visiteurs vont même marquer au meilleur moment puisque Barbey ouvre le score deux minutes avant le retour aux vestiaires.

En seconde période les Veyrites maintiennent leur emprise sur la partie mais Perly se montre une première fois dangereux en touchant le poteau visiteur. La deuxième tentative sera la bonne et De Mestral remet les deux équipes à égalité. Les joueurs d’Eugenio Rendeiro se mettent à y croire et jouent les coups à fond. Sur l’un d’eux, Da Cunha donne l’avantage aux siens à 15 minutes du terme. Perly tient sa victoire et ne la lâchera plus.

Eugenio Rendeiro analysait : « C’est un match que Veyrier domine dans le jeu mais nous avons un poteau et une grosse occasion devant les buts. Un match nul aurait été plus correct mais aujourd’hui on voulait à tout prix cette victoire pour ne pas laisser Veyrier s’échapper et relancer le championnat. Un grand bravo à mes joueurs pour avoir cru en nos chances, n’avoir rien lâché et pour le sérieux qui règne dans ce groupe. Bonne suite à Veyrier, qui reste pour moi la meilleure équipe du groupe et favorite pour la montée. »

Daniel Villa, quant à lui, regrettait : « On mène au score, mais on n’arrive pas à prendre le large et se mettre à l’abri. Pire, on recule et sur des erreurs défensives on encaisse deux buts largement évitables. On a senti moins de fluidité dans notre jeu collectif et beaucoup plus de fébrilité défensivement. On doit se remettre au travail au plus vite. J’attends une réaction de mes gars dès la semaine prochaine ! » Et le mentor veyrite de féliciter son adversaire du jour : « Bravo à Perly pour leur victoire. Ils n’ont pas démérité et ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout. Ils ont démontré de belles valeurs mentales. »

Ce résultat permet en effet, à ce championnat d’être relancé, UGS II et Perly II revenant respectivement à 3 et 2 longueurs du leader veyrite. Mais comme le rappelle Daniel Villa : « Cette défaite doit nous servir pour la suite, car le championnat est encore long ». Et il s’annonce passionnant.

FC UGS II     –     FC Lancy-Sports II   6 – 1
Buts : Do Rosario 1-0, Do Rosario 2-0, Rashani 3-0, Rashani 4-0, Torjman 5-0, S. Rodrigues (P) 5-1, Rashani 6-1

Match à sens unique ce dimanche matin. Il n’y a pas eu de comparaison. D’un côté, une équipe de Lancy II passablement remaniée, lui manquant 3 joueurs importants. De l’autre, une équipe d’UGS II appliquée et concentrée.

Les buts ugéistes de ce récital ont été marqués par Tiago Do Rosario, auteur d’un doublé, Herman et Rashani, qui signe un triplé. En réponse Rodrigues parviendra à réduire le score sur pénalty, en vain.

Victor Gomez reconnaissait la supériorité de son adversaire à l’heure de l’analyse : « A vrai dire, nous n’avons jamais été en mesure de rivaliser avec cette équipe d’UGS. De la 1ère à la dernière minute nous avons souffert du bon jeu qu’ils ont proposé, même si, à certains moments, nous avons eu quelques minutes de contrôle sur le jeu, d’où l’action qui a donné lieu au penalty. Un grand bravo aux joueurs d’UGS pour leur prestation, très complète et qui ont largement mérité leur victoire. »

FC Etoile-Laconnex      –     FC Choulex   2 – 1
Buts : 20′ Mégevand 1-0, 35′ Halff 2-0, 55′ Dethurens (CSC) 2-1

Dix jours après s’être affrontées en coupe genevoise, les formations de Laconnex et de Choulex se retrouvaient face à face. Le premier acte avait vu Choulex dominer largement son homologue laconnésien sur le score sans appel de 7-3. Ce dimanche, cela s’est passé tout autrement.

Des l’entame de la partie, Choulex semble prendre le match à la légère, ce qui n’a toutefois rien à envier aux qualités et à la détermination entrevus côtés locaux. L’attaquant Mégevand va se mettre en évidence en ce début de partie, tout d’abord en manquant le cadre puis en offrant à Halff (joueur de la deuxième équipe) qui lui aussi manquait l’occasion d’ouvrir le score. Ce n’était que partie remise pour Mégevand qui profitait d’une bévue de la défense adverse pour aller affronter seul et tromper imparablement le portier visiteur.

Dans la foulée ou presque, Marc Sarrazin, lancé par l’omniprésent Jacot (dit l’homme-crabe), sert parfaitement Halff qui ouvre son compteur de buts avec la première équipe, lui habituellement joueur de 4ème ligue. Laconnex aura encore l’occasion de tripler la mise mais les attaquants locaux manqueront leur affaire.

En seconde période, Choulex se réveille, et parvient à réduire le score grâce à un but de …. Max Dethurens, contre son camp. Puis, Choulex va pousser en se créant un grand nombre de coup-francs excentrés. A ce petit jeu, les tours laconnésiennes Casutt, Mandallaz et Fuentes tiennent bon et permettent ainsi à leur équipe de rester en tête jusqu’au coup de sifflet final.

Du côté de José Brea, la pilule était difficile à avaler : « Bravo à l’équipe de Laconnex qui, après le match de coupe d’il y a dix jours, voulait absolument la victoire. De mon côté, je suis très déçu de la prestation de mes joueurs pour le manque d’humilité, d’engagement, d’attitude, d’envie, de respect et surtout de passion. Un non-match de notre part à ne pas oublier mais surtout à méditer pour pouvoir, je l’espère, retrouver nos valeurs ».

3e ligue – Groupe 2
1. FC Veyrier Sports 8 6 1 1 24  :  5 19
2. FC Perly-Certoux II 8 5 2 1 19  : 11 17
3. FC UGS II 8 5 1 2 25  : 13 16
4. FC Choulex 8 4 2 2 18  : 13 14
5. FC Donzelle 8 4 1 3 15  : 10 13
6. Signal FC Bernex-Confignon II 8 4 1 3 14  : 10 13
7. FC Grand-Saconnex 8 4 0 4 15  : 14 12
8. FC Plan-les-Ouates II 8 3 0 5 19  : 25 9
9. FC Tordoya 8 3 0 5 16  : 25 9
10. FC Lancy-Sports II 8 3 0 5 14  : 32 9
11. FC Etoile-Laconnex 8 2 0 6 12  :  26 6
12. FC City 8 1 0 7 16  :  23 3

 

Share.