Grand-Lancy a fait trembler le leader de Super League

0

Lucerne s’impose à Marignac face à une formation lancéenne valeureuse et déchaînée en deuxième mi-temps. L’arbitre nie un pénalty flagrant sur Ferati alors que le score était de 2 à 1.

La Coupe est décidément cruelle. Il n’y a là aucune place pour les idéalistes, pour ceux qui rêvent de l’exploit d’un impétueux « petit » face au cynisme professionnel. Dimanche à Marignac, Lucerne est donc reparti avec la qualification.

Le leader de Super League a même d’abord laissé croire qu’il allait dérouler. Deux minutes de jeu et Hyka ouvrait le score seul face à Page. La disposition tactique lucernoise – sans réel attaquant de pointe, mais avec de milieux capables de s’infiltrer aussi bien dans l’axe que sur les côtés – déstabilisait les Lancéens qui eux abordaient la rencontre avec une composition résolument offensive. Au-delà des deux attaquants de pointe, Ferati et De Almeida, deux joueurs tournés vers l’avant, prenaient place sur les côtés.

Eseosa poursuivi par Hakan Yakin

La maîtrise lucernoise
Trois minutes après l’ouverture du score, Adrian Winter touchait le poteau avant que Page ne s’envole pour détourner une frappe enroulée d’Hakan Yakin. Face à cette maîtrise asphyxiante, Grand-Lancy affichait tout de même un orgueil salutaire. Le quasi-quadragénaire Bratic, inusable moteur de la formation lancéenne, adressait un centre que Linares reprenait de la tête sans pouvoir inquiéter Wüthrich. Quelques minutes plus tard (19ème), il laissait partir un tir croisé qui connaissait le même sort que son premier essai. Mais ce n’était là que des soubresauts car l’emprise du jeu demeurait lucernoise. Logiquement, Hakan Yakin allait doubler la mise d’un tir au premier poteau qui surprenait Page (22ème).

Le tir au premier poteau d’Hakan Yakin pour le 2 à 0 
Tandis que la partie devait être une formalité pour les Lucernois, l’édifice allait vaciller après la mi-temps. « J’ai demandé à mes joueurs d’aller de l’avant », confiait l’entraîneur lancéen Bojan Dimic. Même réaction chez Linares: « On s’est dit qu’il fallait sortir, tenter un truc ». Soudain, l’athlétique duo Puljic-Sarr perdait alors de sa sérénité. Sur une balle lancée en cloche par Ferati, le défenseur sénégalais manquait son intervention et permettait à Linares de battre Wütrich. On jouait alors la 48ème. Lopez et Linares devenaient insaisissables.

Bratic, bientôt 40 ans et moteur du flanc gauche lancéen

Ferati séché, l’arbitre ne siffle pas
Au milieu de terrain, les duels tournaient à l’avantage des « bleu et blanc ». Hormis un coup-franc bien repoussé par Page, les pensionnaires de Super League se « faisaient bouger » comme on dit dans le jargon. Et c’est sans doute une injustice qui a valu leur salut. A la 62ème, Ferati est clairement séché par derrière dans les seize mètres, mais l’arbitre Monsieur Amhof ne bronche pas, laissant chacun avec le désagréable sentiment que le « grand » a été protégé. Car c’était là le dernier espoir des hommes de Dimic. A vingt minutes de la fin, Mazolo recevait son second avertissement. Ensuite, dans un match qui avait soudait perdu en intensité, le Portugais Ferreira flirtait avec la ligne des défenseurs et s’en allait dribbler Page pour le 3 à 1 final.

Ferreira inscrit le 3-1 définitif

Toujours courtois, Bojan Dimic refusait de commenter le pénalty non sifflé de la 62ème minute et voyait le tournant du match ailleurs: « L’expulsion nous a coupé les jambes en fin de match et leur troisième but est presque anecdotique ». Pour l’entraîneur lancéen, le regret est celui d’avoir vu ses joueurs « trop impressionnés par l’adversaire en première mi-temps ». Il a sans doute raison, car ces durant ces quelques minutes que la Coupe s’est révélée une nouvelle fois impitoyable.

 

FC GRAND-LANCY – FC LUCERNE 1-3 (0-2) 

Stade de Marignac, 800 spectateurs.

Buts : 2′ Hyka 0-1, 22′ H. Yakin 0-2, 48′ Linares 1-2, 83′ Ferreira 1-3.

Grand-Lancy : Page – Guekam, Garbani, Glavas, Bratic – De Almeida (88′ Muller), Eseosa, Mazolo, Ferati (84′ Dupraz) – Lopez (82′ Arifi), Linares.
Entraîneur : Bojan Dimic

Lucerne : Wüthrich – Stahel, Puljic (71′ Kryeziu), Sarr, Lustenberger – Renggli (82′ Thiesson), Kukeli, Winter (87′ Ianu), Ferreira, H. Yakin – Hyka.
Entraîneur : Murat Yakin

Avertissements : Mazolo, Garbani, Eseosa (Grand-Lancy) ; Sarr (Lucerne).
Expulsion : Mazolo (72′, deuxième avertissement)

 

Photos: OneClick-Photo

 

 

Share.