Vernier s’impose sur le fil face à Compesières

0

Vernier remporte le duel des extrêmes face à Compesières dans un match où la différence au classement ne s’est pas ressentie sur le terrain.

Match des extrêmes

Débuts de championnat diamétralement opposés pour les deux équipes qui s’affrontaient ce dimanche matin. D’un côté, le néo-promu verniolan, qui continue sur sa magnifique saison dernière et qui occupe la première place de 2ème ligue. De l’autre, le FC Compesières, qui vit sa deuxième saison consécutive dans la catégorie, dont tout le monde dit que c’est la saison la plus compliquée à gérer, et qui peine à marquer ses premiers points.

Dans des conditions difficiles pour débuter un match à 10 heures, pluie et froid, les deux formations ont entamé la rencontre avec des intentions claires : remporter les trois points pour confirmer d’un côté et démarrer de l’autre.

Opposition de styles

Vernier veut jouer son football, posséder le ballon et amener le danger par des actions construites et bien amenées, Compesières, lui, verticalise son jeu et se projette vers l’avant dès que le ballon est récupéré. Cette tactique utilisée par les hommes de Laurent Bédat va considérablement gêner les locaux durant toute la première partie de la mi-temps initiale.

Ce sont d’ailleurs les « noir » qui vont se créer la première grosse occasion à la 8ème minute. Girod est lancé à l’extrême limite du hors-jeu, l’ailier élimine Marcon venu à sa rencontre mais est finalement rattrapé au tout dernier moment par Milenko Stevanovic grâce à un tacle superbe ou fautif, suivant de quel côté se place l’observateur.

Puis le quart d’heure suivant va s’équilibrer, voyant le danger que peuvent représenter les ailiers adverses, lancés par Courivaux et avec Kreutzer en appui, les Verniolans reculent et tentent de prendre le jeu à leur compte, sans toutefois y parvenir. Les hommes de Claudio Morelli se créeront leurs deux premières occasions en deux petites minutes autour de la 20ème. Tout d’abord, à la 18ème, une tentative de Tranchet est contrée par Delattre et arrive dans les pieds de Fellah qui écrase sa frappe. Puis deux minutes plus tard, c’est Constantino qui, d’une tête lobée décroisée, trompe Marchand mais trouve le poteau.

Ces deux alertes vont avoir le mérite de remettre Compesières dans la partie et les visiteurs vont connaître une période forte durant laquelle ils arriveront à récupérer les ballons plus haut dans le terrain et lancer de plus en plus souvent Girod et Cheyroux sur les côtés. Sur l’un de ces ballons, Kreutzer fixe trois défenseurs, parvient à glisser à Cheyroux. Le numéro 14 élimine M. Stevanovic avant de voir sa tentative déviée hors des buts par Marcon.

Vernier ouvre le score

Mais le tournant de cette première mi-temps aura lieu un peu contre le cours du jeu. Sur un ballon donné sur le flanc gauche verniolan, Fellah parvient à fixer son défenseur et déposer un amour de ballon sur la tête de Pais qui peut décroiser son essai et inscrire l’ouverture du score avec l’aide du poteau. On jouait la 39ème minute et Vernier venait de faire preuve de réalisme.

  
Marchand est impuissant…. pour le plus grand bonheur du buteur Pais

Ce but va faire très mal à Compesières, qui va reculer considérablement et ne plus parvenir à porter le danger. La mi-temps arrive à point nommé pour remettre les idées, et l’équipe, en place. Une première période durant laquelle Vernier possède le ballon sans se créer de grosses situations alors que Compesières, jouant les contres de manière très verticale, met en difficulté la défense adverse. C’est pourtant le leader qui mène à la pause.

Les vingt-deux mêmes acteurs reviennent sur la pelouse après le thé, mais il y a un changement à noter, Monsieur Rodrigues, l’arbitre de la partie, apparemment victime d’un claquage, étant remplacé par… son inspecteur.

La deuxième période va débuter sur un chef d’œuvre. A la 49ème minute de jeu, la défense de Vernier commet une faute à 25 mètres de ses buts. Le coup franc va être envoyé par Yohan Courivaux par dessus le mur directement dans la lucarne d’un Marcon battu malgré une belle détente. Une égalisation aussi belle que méritée pour Compesières.


Malgré une belle détente, Marcon ne peut pas empêcher l’égalisation de Courivaux 

Vernier monte en puissance

Plus rien ne sera à noter jusqu’à l’heure de jeu. Une fois la dernière demi-heure entamée, c’est le FC Vernier qui prend la partie à son compte, petit à petit, les locaux vont faire reculer leurs adversaires et prendre l’ascendant. A la 61ème, une tête croisée de Constantino sera dégagée sur la ligne par la défense de Compesières, cinq minutes plus tard, Cacaj fixe l’axe défensif et sert Delattre qui va se heurter à une belle sortie de Marchand.

Compesières peine à ressortir le ballon, mais son jeu vertical continue de causer des tourments, sur un ballon dans la profondeur, Kreutzer part à la limite du hors-jeu et va affronter Marcon, mais le portier est plus rapide et parvient à dégager le danger.

Les dix dernières minutes seront longues pour Compesières, qui continue de voir Vernier prendre de plus en plus l’ascendant, à la 80ème minute, Delattre perce la défense adverse grâce à plusieurs une-deux et se heurte à Marchand, puis c’est Demba qui donne le tournis à son homologue pour voir son centre en retrait repris par Constantino pour un essai contré passer de peu à côté.

Vernier passe finalement l’épaule

Pour les hommes de Laurent Bédat, il devient de plus en plus difficile de servir Kreutzer, et à la 86ème minute, sur un long ballon inutilisable, le numéro 9 se fait bousculer par son vis-à-vis sans que l’arbitre n’y voie de faute, Marcon peut donc tranquillement dégager le ballon. Ce dégagement arrive dans les pieds de Cacaj, qui se sert de l’appel de Stalder pour éliminer Curchod et crucifier Marchand.

A l’image de la première réussite verniolane, ce deuxième but va tuer les espoirs des visiteurs qui vont tenter d’avoir une réaction d’orgueil, sans pour autant parvenir à porter le danger. C’est au contraire le latéral Demba qui va une nouvelle fois transpercer la défense et servir une offrande à Cacaj pour son doublé personnel et le break final pour son équipe.


Cacaj inscrit son doublé dans la cage vide

Réactions

Finalement, la logique du classement a été respectée dans ce match, mais au vu de la physionomie, ce résultat peut paraître cruel pour un Compesières séduisant dans sa gestion des attaques rapides. A l’heure de l’analyse, c’est un Laurent Bédat déçu qui livrait son analyse : « C’est vraiment rageant, on est bien dans le jeu mais on ne ramène aucun point, cette défaite fait mal. Il faut qu’on arrive à lancer notre saison au plus vite. »

En effet, le constat comptable est rude pour Compesières qui n’a remporté aucun de ses matches depuis la reprise de la saison, coupe comprise. Mais au vu de la performance de ce dimanche, elle mérite mieux que son classement actuel.

Du côté du FC Vernier, évidemment, c’est le soulagement et la satisfaction qui sont de mise, tout comme le souligne Claudio Morelli à l’heure de l’analyse : « On a gagné parce qu’on a été forts dans nos têtes. On y a toujours cru pour remporter ce match très équilibré face à un Compesières qui mérite beaucoup mieux que son classement actuel, leur style nous a vraiment gêné. Mais on a quand même réussi à présenter une jouerie et à afficher une mentalité qui m’ont fait plaisir et qui font qu’on est aujourd’hui encore, en tête de cette deuxième ligue avant la semaine anglaise qui nous attend. »

Vernier affronte effectivement Anadolu avant d’aller à la Fontenette défier Etoile Carouge II avec le statut de leader et quatre unités d’avance sur Kosova à défendre.

FC VERNIER – FC COMPESIÈRES 3-1 (1-0)
Stade municipal de Vernier

Buts : 39′ Pais 1-0, 49′ Courivaux 1-1, 86′ Cacaj 2-1, 89′ Cacaj 3-1

Vernier : Marcon – Demba, M. Stevanovic, Paul, Di Dio – Pais (C) (70′ D. Stevanovic), Tranchet (70′ Pose), Constantino (85′ Stalder) – Delattre, Fellah, Cacaj.
Entraîneur : Claudio Morelli

Compesières : Marchand – Chevillat, Curchod, Lardi, P. Brunner – Girod, Gigon (50′ Coco (68′ R. Brunner)), Adler, Cheyroux (65′ Pagliuca) – Courivaux, Kreutzer (C).
Entraîneur : Laurent Bédat

Avertissements : M. Stevanovic, Pais, Delattre pour Vernier ; Girod, Cheyroux pour Compesières.

 

Photos : OneClick-Photo

Share.