Féminines : résultats du week-end

0

Retrouvez désormais chaque semaine les derniers résultats des équipes genevoises de football féminin, à savoir Chênois (LNB), Aïre-le-Lignon (1ère ligue), Signal Bernex et Chênois II (2ème ligue inter).

 

LIGUE NATIONALE B

CS Chênois   –   FC Aarau   1 – 5  (14ème journée, dimanche 11 mars)
But pour Chênois : Fuchs

Dure reprise pour les Chênoises qui s’inclinent lourdement à domicile face au FC Aarau. Pourtant, à en croire l’entraîneur Musso, la différence entre les deux équipes n’est pas si grande: « Il y a une grosse différence au classement entre nos deux équipes mais sur le terrain, la différence se fait sur des petits détails. »

Pourtant le score n’est pas flatteur pour les genevoises. Un résultat dont l’explication est toute trouvée: « On n’est pas assez agressif sur le porteur du ballon, on lui laisse beaucoup de marge ce qui fait qu’elles ont tous le temps pour regarder le jeu et faire une bonne passe sans pression. Sur la 1ère mi-temps, on est 11 électrons libres qui individuellement jouent bien, mais le collectif n’y est pas, surtout aucune collaboration défensive ».

Effectivement, les Argoviennes enfilent trois buts aux Genevoises avant d’en ajouter deux en seconde période. La jeune Cécile Fuchs (1995) réduira entre temps la marque à 1-4 en fin de partie lors d’un face-à-face avec la gardienne d’Aarau.

FC Kirchberg   –   CS Chênois   3 – 1  (15ème journée, samedi 17 mars)
But pour Chênois : Carmeni

Cruelle défaite pour les protégées de Salvatore Musso. Opposées à une équipe de Kirchberg pourtant dernière avant la rencontre, les Chênoises ne sont pas parvenues à venir à bout de leur adversaire. La faute à un manque de concrétisation durant les 20 premières minutes de jeu dominées par les Genevoises, mais également à un certain manque de volonté dans la phase défensive. En effet, le premier but pour les suisses allemandes tombe après 25 minutes de jeu, sur un ballon cafouillé et mal dégagé par la défense. Rebelote 10 minutes plus tard avec l’encaissement d’un but évitable.

La seconde période démarre sous de meilleures auspices pour Chênois qui se montre plus dangereux qu’en première préiode. Toutefois, le dernier geste fait défaut , les empêchant de réduire la marque. Cette réduction
du score tombera à l’heure de jeu avec une réussite signée Eva Carmeni d’un coup-franc très bien botté. Malheureusement, une nouvelle erreur, avec une perte de balle à l’orée du rectangle fatidique, permet aux joueuses locales de prendre un avantage définitif et ainsi de repasser les Genevoises au classement.

Pour le coach Salvatore Musso, la déception prônait: « On avait bien travaillé la cohésion défensive durant la semaine, cela n’aura malheureusement pas suffi. Nous commettons trop d’erreurs de jeunesse derrière et devant nous ne sommes pas assez percutants. Il nous manque une joueuse d’expérience supplémentaire devant… »

1ÈRE LIGUE

Le championant de 1ère ligue féminin reprend dans deux week-ends. Aïre-le-Lignon recevra les Bernoises de Zollikofen le dimanche 1er avril.


2ÈME LIGUE INTER
, 11ème journée

FC Vuisternens/Mézières   –   CS Chênois II   2 – 4
Buts pour Chênois :
Da Silva, Da Riva, Gugelmann, Da Riva

Pour la reprise du championnat genevois de 2ème ligue interrégionale, la seconde garniture du CS Chênois se déplaçait dans le canton de Fribourg y affronter le FC Vuisternens. Classées en milieu de tableau, les locales avaient à cœur de bien faire face à un CS Chênois II leader de son groupe et n’ayant perdu qu’une seule rencontre depuis le début de la saison. Le match n’a pas véritablement eu lieu tant les Genevoises ont pris le dessus rapidement dans cette partie.

C’est tout d’abord Natalia Augusto Da Silva, bien lancée en profondeur, qui ouvrait la marque. Puis, d’une splendide frappe des 25 mètres, Sarah Da Riva doublait l’avantage des visiteuses avant que Vanille Gugelmann n’inscrive la troisième réussite avant la pause. Sûres de leur fait, peut-être trop, les protégées de Jean-Pierre Pfund ont vu leur avance fondre coup sur coup. Les joueuses de Vuisternens auraient même pu égaliser sans une parade exceptionnelle de Sarah Ortiz. Finalement, après avoir repris la direction du jeu, les Chênoises reprennent le large par Sara Da Riva, à nouveau d’une frappe lointaine.

Une victoire que résumait bien Pierre Meister, membre du comité du CS Chênois féminin: « L’essentiel a été acquis, à savoir les trois points. »

 

Signal FC Bernex-Confignon   –   FC Givisiez   0 – 2

Le deuxième tour ne commence pas de la meilleure des façons pour les Bernésiennes d’Alain Yakoubian. Elles qui avaient conclu le premier tour sur deux victoires avec 5 buts inscrits par match, ne seront pas parvenues à tromper le dernier rempart fribourgeois. Cette contre performance est assez surprenante. En effet, avant cette rencontre, les Genevoises n’avaient connu la défaite qu’à une seule reprise, face à la deuxième garniture de Chênois, alors que les filles de Givisiez n’avaient remporté qu’une seule de leurs dix premières parties.

La différence, ce week-end, s’est faite sur des petits détails qui ont penché sur l’équipe qui en voulait le plus, comme en témoigne Alain Yakoubian: « Le match a commencé avec la pluie, le vent et le froid. Mon équipe n’a pas réussi a rentrer dans le match. Nous étions en retard sur tous les contacts. Les joueuses de Givisiez avaient plus envie de jouer que nous. En conclusion, un match médiocre où l’équipe qui en voulait le plus a gagné. »

Les réussites des visiteuses sont de surcroît tombées sur des erreurs évitables de la part des Bernésiennes, notamment sur le second but avec une passe en retrait mal négociée par la défense locale. Le temps sera long pour les Bernésiennes pour « corriger » cet échec, puisqu’elles devront attendre deux semaines avant de jouer leur prochaine rencontre sur la pelouse de Sion le samedi 31 mars 2012.

 

Share.