Choulex prend le dessus sur Tordoya

0

Les locaux réagissent suite à leur lourde défaite concédée la semaine dernière et obtiennent un succès qui leur permet de se maintenir à mi-classement. Tordoya, au contraire, enregistre sa quatrième défaite d’affilée et n’avance pas.

Avantage Tordoya

Début de match à l’avantage des visiteurs, qui vont littéralement cueillir à froid des Choulésiens certainement encore endormis ou du moins pas encore complètement entrés dans le match. C’est Peixoto qui va profiter d’un bon service dans la profondeur et tromper le portier Schaub pour donner un avantage précoce à ses couleurs (1′, 0-1)

Les visiteurs, motivés par cette ouverture du score, jouent haut et continuent à jouer de l’avant et attaquer. Leur potentiel offensif avec Nunes en soutien de Peixoto et Da Silva gène considérablement l’arrière-garde choulésienne. Les « Galiciens » vont se procurer quelques situations dangereuses, notamment une frappe de Nunes qui finit sa course sur la transversale (20’).

Albanese (Choulex) presse un joueur de Tordoya

Choulex laisse passer l’orage

Les protégés de Brea ne se laissent pas abattre par cette entame de match délicate et montrent quelques signes d’amélioration dans le jeu. Ils peinent cependant à se montrer dangereux et ainsi se procurer des occasions franches, mais ils tentent, néanmoins, de poser le ballon au sol et de jouer vers l’avant.

Le terrain gras et mouillé ne favorise pas le beau jeu, on assiste à une bataille à mi-terrain où l’on entrevoit des projets, des idées dans le jeu, mais la réalisation n’aboutit que très rarement, ce qui donne finalement peu, voire pas de situations de buts.

L’égalisation va pourtant tomber sur un exploit individuel. Certes bien servi par Albanese, le vif attaquant Fernandes, excentré côté gauche, va piquer intérieur, éliminer son vis-à-vis et battre Michaud d’une frappe limpide et précise (34’,1-1).

Le Choulésien Fernandes, auteur d’un doublé

Tordoya perd son énergie

Dès le retour des vestiaires, on sent les hommes du capitaine Alonso plus concernés par le match alors que les visiteurs, auteurs d’une bonne première mi-temps, perdent leur énergie et se focalisent plus sur l’arbitre que sur leur prestation.

Ils vont de suite se faire punir par la ténacité de l’attaquant Fernandes qui va profiter d’un bon ballon de Mioch dans le dos de la défense pour s’offrir un doublé et surtout permettre à son équipe de mener au score (48’, 2-1).

Tordoya ne démérite pas dans le jeu, mais peine à mettre en danger le portier Schaub, hormis quelques rares intrusions.

Solidité défensive

Le tournant du match va se produire à la 78ème minute lorsque l’arbitre va annuler un but de la tête de Nunes. L’arbitre va juger que ce dernier s’est appuyé sur le défenseur pour gagner le duel, ce qui ne plaît pas aux visiteurs qui le feront savoir, avec virulence, à l’arbitre. M. Richard prendra ses responsabilités en expulsant le capitaine Guarin pour une parole inappropriée (78’).

Hormis une frappe de Da Silva bien stoppée par Schaub (81’), les « sangliers belliqueux » ne vont pas être mis en danger. Ils restent très à leur affaire défensivement, solides, concentrés et solidaires dans l’effort afin d’obtenir cette victoire. Ils vont même, sur un contre bien mené et conclu par l’excellent Khir, se mettre définitivement à l’abri (86’ 3-1).

Le buteur Khir entre deux adversaires

Choulex remporte un joli succès qui lui permet de se maintenir au milieu de tableau et d’envisager la fin de championnat avec sérénité. De bonne augure dans l’optique de matchs sans pression, du plaisir qu’on a pu voir dimanche matin pendant et après le match.

Les pensionnaires des Evaux n’ont pas démérité, mais l’aspect mental semble jouer un rôle prédominant dans cette équipe qui possède de bons joueurs et par conséquent un réel potentiel. Mais la loi des séries, la mauvaise dynamique en terme de résultats, crispe les joueurs et ces derniers sont trop nerveux sur le terrain, ce qui entraîne un manque de lucidité dans le jeu.

Ils restent derniers au classement, mais rien n’est joué. Il reste 15 points en jeu et si les « Galiciens » arrivent à reproduire le jeu et la mentalité entrevus lors de la 1ère mi-temps, alors ils auront leur mot à dire pour le maintien.

.

FC CHOULEX – FC TORDOYA  3-1 (1-1)
Stade municipal de Choulex, environ 50 spectateurs.

Arbitre: M. Richard Frédéric

Buts : 1’ Peixoto 0-1, 34’ Fernandes 1-1, 48’ Fernandes 2-1, 86’ Khir 3-1

Choulex (3-4-1-2) : Schaub – Paturaux, Menetrey, Mioch – Fazzari (27’ Rodriguez), Kimboco, Albanese, Khir – Alonso © – Fernandes, Akar (75’ Dorbor).
Entraîneur : José Brea

Tordoya (4-4-2) : Michaud – Iglesias, Ozbahar, Altunisik (65’ Pereira), Perez – Guarin ©, Vieira (44’ Carvalho), Da Silva, Nunes – Peixoto, Da Silva.
Entraîneur: Francisco Valmir.

Expulsion: 78’ Guarin (Tordoya)

 

Photos : IV Sport

 


Share.