Lancy conserve son avance sur la barre

0

Menés 2-0, les Lancéens arrachent un match nul sur le terrain d’un rival direct. Saint-Paul reste à six longueurs de son adversaire mais à cinq de la barre.

C’est un « match à six points » qui se présentait ce dimanche pour l’équipe du FC Saint-Paul, alors que Lancy espérait maintenir l’écart de six points qui séparait les deux équipes. Après quatre défaites en 2012, les « rouges » sont toujours à la recherche de leur premier point pour ce second tour.

Le match part sur de bonnes bases. Les deux équipes, dans un bon esprit, essayent de poser le jeu. La pression, due à l’importance du résultat, et le manque de confiance, dû à cette terrible spirale de la défaite, font que le jeu reste haché. Les actions vont rarement au bout des intentions. Sans se créer de réelles actions dangereuses, hormis une bonne frappe d’Al Lagmich,  Saint-Paul mène « aux points ».

Magnifique éclaircie

On joue la 37ème minute, moment où le soleil pointe son nez, et où le Saint-Paul va régaler l’assistance. Initiée par le très bon Purshouse, la triangulation entre Ellegaard et Gueraichi à une touche dans le petit périmètre des 16 mètres va permettre à ce dernier de se retrouver face à Nieto. Gueraichi ne va laisser aucune chance au portier visiteur en le fusillant à bout portant. Magnifique !

Au terme d’une belle combinaison, Gueraichi fusille le portier lancéen

On arrive à la mi-temps avec un score qui semble logique, tant Lancy à bredouiller son football, et manquer d’agressivité. Mais attention au réveil des Lancéens, qui vont effectuer trois changements à la pause.

Chacun ses temps forts

On repart sur les mêmes bases que la première mi-temps. On joue la 55ème minute quand, suite à un coup franc excentré renvoyé par la défense des visiteurs, l’infatigable Gauthier va récupérer le ballon côté gauche. Celui-ci va centrer, et le ballon va traverser le bloc « noir et jaune » qui est en train de remonter afin de mettre hors-jeu les attaquants « rouges ». Et c’est le jeune et très actif Ellegaard qui en partant de derrière va couper la trajectoire et battre Nieto impuissant sur ce coup du sort. L’ambiguïté qui règne sur cette règle peu claire du hors-jeu de position (au goût de votre rédacteur) profite à Saint-Paul qui fait le break.

Ellegaard fait le break dès le début de la seconde période

Ce second but va, en place de donner de la confiance, couper les jambes des locaux qui ne vont plus jouer et subir le réveil des hommes de Soilihi. De plus, la formation d’Eddy Baccino va perdre, sur blessure, Purshouse et Adabra. Un des tournants du match selon l’entraîneur Baccino qui voit l’équilibre de son bloc modifié.

Lancy met la pression

Lancy va gagner en agressivité et remporter plus de duels. Gentiment, les « noir et jaune » récupèrent plus haut le ballon. À la 72ème, Fertikh va lancer l’excellent Derrer entre la défense centrale de Saint-Paul. Celle-ci va très mal négocier ce ballon, en se faisant des politesses, permettant au numéro 11 de filer affronter Tombeur. Avec beaucoup d’expérience, Derrer va percuter le portier et obtenir un penalty justifié pour les visiteurs et sévère pour Tombeur. Derrer, en prenant Tombeur à contre-pied, se fait justice et ramène les siens à 2 à 1.

Sans mettre réellement Tombeur en danger, Lancy se fait de plus en plus pressant. Un manque de justesse dans le dernier geste empêche l’égalisation,comme cette reprise de volée de Carvalho qui allume les étoiles à la 78ème. L’égalisation, au vu du déroulement de la deuxième mi-temps, serait justifiée. À un quart d^heure du terme, suite à un long dégagement de Nieto mal négocié par la défense centrale, Torjman fait tout juste en lobant le portier local venu à sa rencontre. C’est Aubert qui sauvera sur sa ligne au prix d’un gros tacle.

Saint-Paul se montrera dangereux uniquement  sur un bon coup franc de Zoubir. Sur l’action suivante, Lancy-Sport va égaliser. Suite à un mauvais décalage de la défense rouge, Ramiqi, d’une longue transversale, va trouver un Derrer seul au deuxième poteau. Celui-ci va reprendre d’une magnifique demi-volée, et battre Tombeur, pas tout blanc sur ce coup, au premier poteau.

D’une belle reprise de volée, Derrer permet à Lancy d’arracher le nul

Il reste moins de 10 minutes à jouer. Le score ne bougera plus. La parité n’arrange pas les locaux.

À l’analyse des entraîneurs, surprise pour votre reporter. Jean-Yves Soilihi, l’entraîneur du FC Lancy-Sports, restera muet, selon les ordres de son comité.

De son côté, déçu, Eddy Baccino analysait :  « 70 bonnes minutes, et l’on s’effondre. Les sorties sur blessures de nos deux juniors A nous ont déstabilisé et font perdre la maîtrise du jeu.» Il tenait à souligner le bon arbitrage de M. Detruche, mais était surpris du manque de sanction sur le tacle qui a conduit au changement du jeune Adabra. Enfin, il regrettait « de n’avoir pris qu’un point après avoir mené de deux buts. Navré pour les joueurs qui mériteraient enfin un score positif au vu de leur engagement pendant la semaine. On ne va pas baisser les bras. On va continuer à se battre, à intégrer des juniors. »

 

.

FC SAINT-PAUL – FC LANCY-SPORTS  2-2 (1-0)
Stade de la Californie, environ 50 spectateurs

Arbitre : Claude Detruche

Buts : 37’ Gueraichi 1-0, 55’ Ellegaard 2-0, 73’ Derrer (P) 2-1, 85’ Derrer 2-2

Saint-Paul (4-1-3-2) : Tombeur – Aubert, Amassas © (40’ Galle), Al Lagmich, Martinez – Gauthier – Purshouse (59’ Ley), Adabra (73’ Lahiouel), Boudjema – Ellegaard, Gueraichi.
Entraîneurs : Eddy Baccino et Patrick Favre

Lancy (4-4-2) : Nieto – Manuel, Croce ©, Tolaj (46′ Carvalho), Garcia – Buci, Misini, Fertikh, Ramiqi (46′ Rexhepi) – Torjman (46′ Lombardi), Derrer.
Entraîneur :  Jean-Yves Soilihi

Avertissements :  Tombeur  (Saint-Paul) ; Croce (Lancy).

 

Photos : OneClick-Photo

Share.