3ème ligue groupe 1 : 20ème journée

0

Rien ne bouge en tête puisque les quatre équipes encore concernées par le titre ont gagné, certaines avec plus de mal que d’autres. En bas de classement, les choses sont déjà réglées puisque Famalicão rejoint Genève-Ville et est relégué en 4ème ligue.

 

FC Grand-Lancy II   –   US Meinier   2 – 0
Buts :
Ferreras (P) 1-0, Champod 2-0

Dans ce match avancé de la 20ème journée, joué vendredi, Grand-Lancy II a obtenu une victoire précieuse contre Meinier, qui lui permet de rester au contact de la tête du classement. Toutefois, les deux entraîneurs s’accordaient pour dire que le score est flatteur pour la seconde équipe de Grand-Lancy. Les visiteurs ont en effet causé passablement de difficultés aux Lancéens. Ces derniers ont pris l’avantage sur un penalty en fin de première mi-temps inscrit par Ferreras.

En seconde période, les Lancéens ont essayé d’améliorer la qualité de leur jeu, mais comme l’explique Farminio Isabella, « nous avons essayé de mieux jouer en deuxième mi-temps, mais les jambes et la tête n’y étaient pas ». Les Meynites, eux, ont poursuivi sur leur bonne première période et ont continué à poser des difficultés à leurs adversaires. Malgré leurs multiples occasions, les visiteurs n’ont pas réussi à revenir au score. La faute à leur maladresse devant le but, mais également aux magnifiques arrêts du jeune gardien lancéen. Le manque de réussite des Meynites leur a coûté cher, puisqu’ils ont encaissé par la suite un deuxième but, synonyme de défaite.

Les visiteurs auraient mérité mieux au vu de leur prestation. C’est pourquoi José Burgos relevait des points positifs suite à cette défaite : « Très belle soirée ce vendredi à Marignac pour un match de belle facture. Nous avons réalisé un beau match avec du jeu, des belles actions construites face à une équipe de Grand-Lancy bien en place mais peut-être un peu suffisante. Je suis très satisfait de la qualité du jeu développé et déçu par le manque de réalisme devant les goals (encore et toujours) ».

De son côté, Farminio Isabella rendait hommage à l’équipe adverse : «Nous avons rencontré une très bonne équipe de Meinier qui a très bien joué au football. Je pense que si José arrive à garder cette équipe l’année prochaine et trouver un finisseur, Meinier jouera dans le haut de tableau. » Le coach lancéen envisageait également la fin du championnat : « Pour nous le championnat continue. Il nous reste deux matchs. Il faut continuer à se faire plaisir et préparer la saison prochaine avec la fusion. Il faut que mes joueurs démontrent qu’ils ont les qualités pour jouer en 2ème ligue ».


US Genève-Ville   –   FC Meyrin II   3 – 6
Buts :  Ayna, Lourenco Campos, Kamara (Genève-Ville) ; Mihajlo (2), Vita, Dos Santos (2), Da Silva (Meyrin II)

Match sans réel enjeu dimanche aux Evaux, Genève-Ville étant déjà relégué et Meyrin II ayant vu s’éloigner ses chances de montée en 2ème ligue. Tiago Terrinha en a d’ailleurs profité pour lancer des jeunes en 3ème ligue : « Nous avons opéré des changements au niveau du groupe et pas des moindres, 9 juniors A (1994) sont venus découvrir ce dimanche le niveau de 3ème ligue! »

Même si l’enjeu n’était pas là, les deux équipes ont fourni une bonne prestation et ont offert des buts aux spectateurs. La première période a été plutôt équilibrée, tant au niveau du jeu que du score, puisque Genève-Ville et son adversaire se sont quittés sur le résultat de 2-3 à la pause.

Kamara a ensuite permis à Genève-Ville d’égaliser. « Ce sera là le dernier acte positif de la journée », regrettait Abdou Lijouom. « Les jambes de mes joueurs sont devenues lourdes et face à la jeunesse meyrinoise, la partie s’est compliquée ». Les jeunes meyrinois ont effectivement joué sans complexe et ont réussi à passer l’épaule face à la lanterne rouge du classement. « L’équipe a appliqué les consignes données à la pause et les buts sont venus naturellement », expliquait Tiago Terrinha. Ce dernier tenait à féliciter son équipe pour ce succès : « Bravo aux joueurs qui se sont battus jusqu’au bout pour la victoire ! »


FC Puplinge   –   FC Rapid Jonction Bosna   2 – 2
Buts : 19’ Touati 1-0, 47’ Maric 1-1, 71’ Mujezinovic 1-2, Zendaoui 2-2.

Rapid Jonction Bosna et Puplinge, tous deux sauvés et éliminés de la course au titre, se rencontraient dimanche.  Les visiteurs ont eu de la peine à entrer dans le match et les Puplingeois ne se sont pas faits prier pour en profiter. A la 19ème minute, Touati ouvrait effectivement le score. En seconde période, les Bosniaques ont élevé leur niveau de jeu et ont très vite égalisé par Maric. Puis, Mujezinovic doublait la mise pour son équipe.  Senad Kospo relevait : « En deuxième mi-temps, nous avons été supérieurs dans le jeu et on leur a posé pas mal de soucis, mais malheureusement sans trouver le chemin du but plus que deux fois, malgré de belles actions offensives ». Les hommes de Vonlanthen n’ont pas tardé à réagir après le 1-2: Zendaoui, sur un assist de Touati, permettait à son équipe de revenir au score.

Les deux équipe se sont donc quittées sur un match nul au terme d’un rencontre, qui ne restera certainement pas dans les mémoires. Yves Vonlanthen se montrait d’ailleurs déçu de la tournure de la partie : « Un vrai match de liquidation, joué sur un faux rythme. Ce devait être un bon moment de football, mais certains joueurs ne peuvent pas dévier de leurs mauvaises habitudes ».

Quant à Senad Kospo, il regrettait que son équipe n’ait pas ramené plus d’un point de Puplinge : « Vu la physionomie du match, il est rageant de ne pas être revenu avec les trois points ! Je félicite néanmoins mon équipe, car elle a su montrer du caractère après la première mi-temps très décevante. Il nous reste encore deux matches pour terminer le championnat la tête haute et ne rien lâcher jusqu’à la fin ». Les Bosniaques peuvent en effet encore espérer accrocher la cinquième place.


FC Kosova II   –   FC Aïre-le-Lignon   2 – 3
Buts :  Lopes, Rego, Nuredini (Aïre) ; Pas d’information pour Kosova II

Si les Aïrois voulaient rester au contact de CS Italien, ils se devaient de gagner face à Kosova II. La partie n’a pas été des plus facile pour les hommes d’Helder Silva, puisque les Kosovars ont joué sans pression, étant donné qu’ils avaient déjà assuré leur maintien.

Helder Silva nous racontait l’entame de match de son équipe : « On a été très bons pendant dix minutes, jusqu’au 1-0 et après on pensait que le match était déjà terminé ». Les « Orange » ont donc laissé Kosova II revenir dans le match. Ils ont néanmoins su faire la différence dans les moments-clés, ce qui leur permet de repartir avec les trois points.

Nouvelle victoire pour les Aïrois qui ne dépendent pas d’eux pour finir aux deux premières places (Photo: IV Sport)

Malgré la victoire, le coach aïrois espérait plus de ses joueurs : « C’est dommage car on pouvait faire mieux face à un adversaire qui a joué sans pression ». Le prochain match risque d’être déterminant pour Aïre, puisque l’équipe affrontera CS Italien. Le choc promet d’être passionnant…


FC Champel   –   FC Satigny   5 – 0
Buts :
Schwarb 1-0, Schwarb 2-0, Golay (P) 3-0, Arnal 4-0, Pardo 5-0

« Une victoire assez convaincante pour nous hier », résumait Pascal Pêcheur à l’issue de la partie, qui opposait son équipe à Satigny. Les Champelois ont commencé idéalement la partie, en ouvrant la marque rapidement par Schwarb. L’entraîneur champelois nous racontait ce but : « Une passe géniale de Cyril Aquillon dans l’intervalle pour Joss Pardo qui se présente seul face à l’excellent Lotterio. Celui-ci repousse l’envoi du pied mais l’inévitable Schwarb, plus connu sous le nom de « Schwarbocop » ou encore « Schwarbinator », a bien suivi et peut pousser le ballon dans le but vide ».

Suite à cette ouverture du score, les locaux se sont encore créés quelques occasions et ont doublé la mise juste avant la pause grâce à une belle reprise de volée de Schwarb suite à un corner.

Après la pause, les Champelois ont repris la partie avec le plus grand sérieux, voulant éviter toute mauvaise surprise. Les Satignotes, sans doute fatigués, n’ont pas tardé à lâcher prise. Pardo a ainsi obtenu un penalty suite à une faute de dernier recours. Penalty transformé par Golay, qui permettait  à son équipe de souffler.

Réduits à 10 suite à ce penalty, les Satignotes ont alors subi le jeu champelois, comme le raconte Pascal Pêcheur : « La fin du match est une succession d’occasions et c’est logiquement que Vincent Arnal, « le Pastore de Vessy », réalise un numéro digne d’un célèbre Bleu Gunner au numéro 12: suite à une astucieuse déviation de Mégevand, Arnal mystifie son défenseur d’un crochet extérieur et enchaîne avec une frappe enroulée dans le petit filet. Le tout suivi d’une roulade-avant devant les supporters déchainés scandant son nom ».

Les Champelois ont continué à soigner leur goal average, en inscrivant le 5-0 sur une frappe croisée de Pardo. Cette victoire comblait Pascal Pêcheur : « Je suis très satisfait de la prestation de mes gars. Le moral est au beau fixe avant un match difficile à Meyrin. Ce championnat est décidément complètement fou ! »

 

CS Italien   –   FC Famalicão   3 – 1
Buts : Yunis 1-0, 1-1, Berisha 2-1, Matri 3-1

Invaincus depuis le 23 octobre, CS Italien poursuit sa belle lancée et optimise ses chances de monter en 2ème ligue. Les protégés de Raphaël Del Rosso ont parfaitement négocié le match piège qui les attendait contre Famalicão.

Tout a bien commencé pour le leader du championnat, qui a pris l’avantage grâce à Yunis. « Nous avons pensé que c’était fait », a avoué Raphaël Del Rosso. Ses joueurs se sont donc relâchés et les Lusitaniens en ont profité pour égaliser. Les locaux ont dû attendre la seconde période pour passer l’épaule grâce à des réalisations de Berisha et Matri.

CS Italien continue donc son sans-faute (deux points perdus depuis la reprise), ce qui réjouit leur entraîneur : « Un match piège qu’il ne fallait surtout pas négliger. Cela a été dur, mais à la fin du match, les trois points sont dans notre poche et ils font du bien ». Quant aux Lusitaniens, cette défaite les condamne officiellement en 4ème ligue.

A noter que le week-end prochain, CS Italien se rend à Aïre-le-Lignon pour un match qui s’annonce très chaud : soit le championnat est complètement relancé, soit les « Azzurri » auront un pied et demi en 2ème ligue.

 

 

Share.