Féminines : résultats du week-end

0

Chênois obtient une victoire précieuse et repasse au-dessus de la barre en LNB. Tout le contraire d’Aïre en 1ère ligue qui perd à Nyon et redevient relégable. En 2ème inter, Chênois II et Signal Bernex l’emportent largement.

 

LIGUE NATIONALE B

FC Kirchberg   –   CS Chênois   1 – 2 
Buts : 1′ Autogoal 0-1, 25′ 1-1, 27′ Schmidt

Magnifique victoire pour la jeune équipe entraînée par Salvatore Musso dans l’optique du maintien. En déplacement du côté de Kirchberg, les chênoises se sont imposées difficilement sur le score de 2-1. Un succès qui leur permet de repasser au-dessus de la barre et de prendre trois longueurs d’avance sur leurs adversaires du jour et sur l’équipe de Lucerne.

Malgré un fort vent de face, le match démarre de la meilleure des manières pour les visiteuses. En effet, l’ouverture du score tombe après 27 secondes de jeu déjà. Une pression d’Anahy Miscioscia sur la défense adverse permet à Eva Carmeni d’armer une frappe que la gardienne de Kirhcberg dévie sur son poteau. Dans la continuité, la défenseuse de Kirchberg tente de dégager mais le fait maladroitement sur sa gardienne qui voit le ballon lui rebondir dessus et prendre la direction des filets. Une ouverture du score chanceuse qui récompense toutefois la volonté des protégées de Salvatore Musso d’aller de l’avant.

Cette ouverture du score sera pratiquement la seule occasion chênoise durant cette première période. Piquées au vif, les Suisses-allemandes poussent et empêchent leurs adversaires de sortir de leur camp. Ce travail fut récompensé à la 23ème minute lorsque l’une d’entre elles arme une frappe, qui à l’aide du vent, va tromper la gardienne Guy Dos Santos. « Cette égalisation évitable », selon Salvatore Musso, sera suivie d’une domination encore plus accrue des joueuses locales et ce jusqu’à la mi-temps, en obtenant pas moins de 8 corners lors des 15 dernières minutes.

Mais entre-temps, sur leur seule sortie du camp adverse, les visiteuses ont joué un bien mauvais tour aux joueuses de Kirchberg, Peu avant la demi-heure, Amandine Jung botte un corner que Lucie Schmidt reprende de volée directement dans les filets adverses. Les Chênoises prennent l’avantage et ne le lâcheront plus.

La seconde période reprend avec le même scénario. Une équipe de Kirchberg qui pousse tant et plus et Chênois qui s’essaie aux contres. Plus rien ne sera toutefois marqué dans cette partie, notamment grâce à un coup de pouce de l’arbitre qui oublia un penalty flagrant après que Jung n’ait déviée à l’aide des deux poings une frappe d’une adversaire…

Une certaine réussite donc pour les Genevoises comme le confirmait Salvatore Musso : « Pour une fois, la chance était de notre côté, car sur le terrain nous n’étions pas l’équipe la plus forte, mais on a été les plus combatives. »

 

1ÈRE LIGUE

FC Stade Nyonnais   –   FC Aïre-le-Lignon   3 – 1
Résumé à venir

 

 

2ÈME LIGUE INTER

CS Chênois II   –   Alterswil – Plaffeien   4 – 0
Buts : Augusto 1-0,  Augusto 2-0, Tanaka 3-0, Tanaka 4-0

C’est avec un effectif restreint de seulement 11 joueuses que le leader du championnat affrontait la lanterne rouge venant du district de la Singine. Mais, si la quantité manquait, ce n’était pas le cas de la qualité, puisque les Genevoises ouvrirent rapidement la marque par Natalia Augusto qui se présenta seule face à une gardienne abandonnée par ses défenseures prises de vitesse.

Dans cette partie jouée de manière très correcte, les Chênoises, une fois n’est pas coutume, marquèrent encore deux fois avant la pause à la suite d’un nouveau solo de Natalia Augusto d’abord, puis grâce à la virevoltante nouvelle recrue japonaise Rina Tanaka qui inscrivit, à cette occasion son premier but pour Chênois.

N’ayant plus rien à perdre, les Fribourgeoises jouèrent la deuxième mi-temps très haut, ce qui gêna passablement les attaquantes chênoises souvent prises au piège du hors-jeu.

C’est finalement une merveilleuse passe en profondeur qui trouva Rina Tanaka, dont la technique et la rapidité lui permirent de se défaire habilement des défenseures adverses, et de sceller le score de cette partie, excellemment arbitrée en cette douce soirée d’avril, en marquant son second but de la soirée.

 

Signal FC Bernex-Confignon   –   FC Renens   5 – 1
Buts :
Dell’Angelo 1-0, Marques 2-0, Ismajli 3-0, 3-1, Schaad 4-1, Schaad 5-1

Après la défaite rageante à Neuchâtel la semaine passée, les protégées d’Alain Yakoubian avait à cœur de rebondir rapidement et ainsi défendre son fauteuil dans le top 3. Un match qui s’annonçait plutôt facile, mais l’équipe a déjà connu des mésaventures face à des équipes mal-classées.

A l’entame du match, on comprit que cette fois-ci, l’équipe locale n’allait pas laisser les Vaudoises rentrer avec les 3 points. Les Bernésiennes ont rapidement pris l’avantage grâce à un but de de capitaine Dell’Angelo suite à une-deux avec sa centre-avant au quart-d’heure. Juste après la demi-heure de jeu, Marques double la mise sur une tête puissante sur corner. Le troisième but tombe juste après sur une action solo d’Ismajli dans les 16 mètres adverses.

En deuxième période, la domination s’est faite plus discrète, notamment à cause du changement de quatre joueuses pour les reposer pour les matchs à venir. Renens tente de réagir mais n’inquiète que très rarement la gardienne locale, avec des frappes lointaines. Mais sur une erreur de placement, l’attaquante vaudoise obtient enfin une occasion franche et réussit un lob qui termine au fond des filets pour le 3-1.

Suite à ce but, il y a une échauffourée dans le but pour avoir possession du ballon, et l’arbitre sanctionne la gardienne d’un carton jaune synonyme de 10 minutes sur le banc. Cette décision ne va pas empêcher le Signal de reprendre 3 longueurs d’avance quelques minutes plus tard sur une frappe de la nouvelle recrue genevoise, Céline Schaad qui ouvre son compteur de buts avec une frappe très puissante qui ne laisse aucune chance à la gardienne vaudoise.

Le retour après sa pénalité de 10 minutes permet à notre équipe d’asseoir sa supériorité à nouveau et Schaad réussit son premier doublé pour son tout premier match avec la première équipe, à nouveau sur une frappe puissante qui heurte la latte en entrant dans le but adverse. Score finale 5-1 et une victoire que ne souffre d’aucune discussion possible.

Alain Yakoubian se montre satisfait de son équipe qui fait l’essentiel avant la semaine à venir qui s’annonce déterminante. En plus, il relève qu’aucune blessure supplémentaire est venue s’ajouter à la longue liste qui n’a pas aidé cette saison. Une bonne préparation pour les matchs difficiles à venir, ce mercredi en coupe face à Aïre-le-Lignon, pensionnaire de 1ère ligue et qui lutte pour le maintien, ainsi que le prochain match de championnat face à l’équipe neuchâteloise d’Etoile-Sporting, classée 2ème avec 4 points d’avance sur le Signal FC Bernex-Confignon.


 

Share.