Vernier complète le tableau et rêve de doublé

0

Juniors A / La dernière finale de la journée a abouti sur la victoire du FC Vernier vainqueur réaliste d’un match dans lequel Régina aurait pu espérer mieux.

Les deux équipes se retrouvent pour cette finale après avoir été opposées en championnat. Sur le score de 3 à 1, Vernier l’avait emporté. La troupe d’Alfredo Foschini part donc logiquement comme favorite au moment du coup d’envoi. Mais Régina qui a effectué un très joli championnat jusque-là (5ème à 5 points du leader verniolan) a également des arguments à faire valoir.

Régina mal payé en première mi-temps

Preuve en est l’entame de match. Malgré une première occasion pour Chaka de Vernier bien repoussée par Juhem ce sont bien les joueurs de Régina qui se montrent les plus dangereux en ce début de partie. A plusieurs reprises, le portier Kadriu voit les joueurs d’Antonio Oliveira buter sur lui. Notamment Caki et Buchs qui sont tout près d’ouvrir le score. Les occasions sont là mais pas le premier but du match.

Kadriu s’interpose et maintient ses cages inviolées en début de rencontre

Il faut attendre alors la 17ème minute du match pour voir une situation litigieuse. L’arbitre de la rencontre Saccone siffle faute et son assistant s’engage vers le la ligne de but comme lorsqu’il y a penalty. Les deux hommes se concertent et l’arbitre central donne finalement coup-franc. L’assistant avait tout simplement cru que l’arbitre central avait désigné le point de penalty. Il n’en est rien et tant mieux pour Régina, la main avait bien eu lieu en dehors de la surface. Le coup-franc qui suit ne donne rien et on en reste là.

Le jeu s’équilibre et est en grand partie rythmé par des duels au milieu du terrain. Seipi, numéro 11 des « bleu ciel » est très disponible entre les lignes et permet à son équipe de se projeter vers l’avant sans pour autant obtenir de réelles occasions de buts.

Alors que les occasions se font rares, c’est un un ballon revenu d’une frappe détournée qui permet à Gashi de placer parfaitement son plat du pied pour tromper un Juhem complètement masqué et ouvrir le score (28′, 1-0).

Le tir de Gashi fait mouche, c’est 1-0 pour Vernier

La fin de première mi-temps voit Vernier détenir la possession de balle et Régina procéder par contres. Plus rien ne sera marqué et Regina peut regretter ses quelques occasions ratées.

Régina stérile, Vernier réaliste

Après le thé les 25 acteurs reviennent sur la pelouse. Le match peine à s’emballer et nous offrir les émotions espérées. Il faut attendre 18 minutes en seconde période pour voir Ribeiro, fraîchement rentré, armer une frappe qui lèche la transversale. Avertissement sans frais pour Vernier.

Régina pousse mais ne trouve pas la faille et s’expose aux contres verniolans. Marinho a fait son entrée sur le côté droit des « blanc » et sa vitesse pose des problèmes à l’arrière garde des défenseurs de Régina.

Muñoz se charge du 2-0

Sur l’un de ses débordements, le petit joueur de poche des Verniolans est au contact avec Bally, également tout juste rentré. Les deux joueurs jouent des coudes et l’arbitre de la rencontre désigne finalement le point de penalty. La faute est possible mais il aurait alors paru plus judicieux de siffler un coup-franc indirect pour obstruction qu’une décision aussi fatale que le penalty. Celui-ci, parfaitement transformé par Muñoz, envoie Vernier vers la victoire finale (78′, 2-0).

Malheureusement, après cet évènement, Régina ne chercha plus à revenir dans la partie et la fin du match vit quelques tensions. Dommage puisque la partie fut correcte jusque là.

Vernier remporte la finale de la coupe genevoise et peut donc se projeter vers un magnifique doublé en cas de victoire en championnat.

Regina, quant à lui, n’aura pas démérité et aurait pu espérer meilleur sort avec un peu plus de réalisme comme nous le confiait son entraîneur  Antonio Oliveira : « Malgré une grande motivation, mes joueurs ont subi une certaine pression et n’ont pas réussi à se libérer complètement dès le début du match. L’ouverture du score est malheureusement contre le cours du jeu. Après la pause nous sommes revenus sur le terrain avec plus d’engagement et nous avons réussi à pousser Vernier dans leur zone défensive. C’est alors que, dans la seule excursion de Vernier en 2ème mi-temps dans notre zone défensive, Monsieur l’arbitre sort de son coup de sifflet un penalty pour le moins scandaleux. Voilà la messe était dite, cette décision injustifiée nous a coupé complètement les jambes pour les 10 dernières minutes qui restaient. Bravo Vernier qui a su rester dans le match et en place dès la première minute ! »

Malgré le soutien de leurs cadets, les juniors A de Régina resteront aux portes de la victoire

Dans l’autre camp, Alfredo Foschini était ravi : « La finale à été très disputée contre une bonne formation d’Athlétique Régina. Nes garçons étaient très tendus car la plupart sont des joueurs de première année de A. C’est pour cela que le match fut tendu et la qualité technique moyenne, mais la joie fut grande à la fin du match ! »

.

.

FC VERNIER – ATHLÉTIQUE-RÉGINA FC  2-0 (1-0)
Stade du Bois-des-Frères, environ 200 spectateurs

Buts : 28′ Gashi 1-0, 78′ Muñoz (P) 2-0

Vernier : Kadriu – Da Costa, Saraiva, Kameri, Mendes – Binaku, Muñoz ©, Gashi, Santos – Chaka, Mac Kay.
Remplaçants : Alaj, Pereira, Marinho, Nahle, Scolaro, Mawele, Alves.
Entraîneur : Alfredo Foschini

Athlétique-Regina : Juhem – Ferreira ©, Monteiro, F. Sato, H. Sato – Fathallah, Caki, Da Cunha, Aponte – Seipi, Buchs.
Remplaçants : Lourenco, Burtz, Bally, Zeneli, Bouzas, Ribeiro, Zumeri.
Entraîneur : Antonio Oliveira

Avertissements : Buchs (Regina)

 

Photos : OneClickPhoto et Shooting Foot

 

Share.