Chênois II remporte la coupe féminine !

0

A trois jours d’un week-end décisif pour les aspirations des Chênoises en championnat, les protégées de Jean-Pierre Pfund remportent la coupe genevoise face à Aïre-le-Lignon.

La finale de coupe genevoise des actives s’annonçait plutôt équilibrée mercredi soir, entre une équipe qui a réussi son maintien en 1ère ligue, Aïre-le-Lignon, et une équipe qui joue les premiers rôles en 2ème ligue inter, à savoir la seconde garniture de Chênois.

Les Chênoises frappent d’entrée

L’entame de match est équilibrée, mais on sent les Chênoises plus libérées face à l’enjeu. Elles se montrent les premières dangereuses, et sur un coup-franc, Elsa Oliveira peut ouvrir le score grâce à une frappe puissante et précise. Coup dur au moral des Aïroises qui peinent à lancer des offensives face au rideau défensif mis en place par Jean-Pierre Pfund.

Le coup franc d'Elsa Oliveira fait mouche : c'est 1-0

Les occasions nettes ne sont pas nombreuses de part et d’autre, et c’est surtout au milieu de terrain que se déroule le jeu. A noter quelques débordements des « Rouges » mais la finition n’est pas à la hauteur de l’action. A la fin de la première mi-temps, le score parait logique mais on peut espérer un retour des « Oranges ».

Aïre se réveille… mais concède un second but

Après la pause, Aïre tente de prendre le jeu à son compte, mais Chênois est bien en place et toute incursion dans le camp des « Rouges » n’aboutit pas sur une véritable action de but… Jusqu’à la 55ème minute, où Aire réussit un débordement côté droit mais la reprise sur le centre ne surprend pas la gardienne Stéphanie Meylan.

Quelques minutes plus tard, c’est au contraire Chênois qui se montre le plus menaçant avec des actions successives qu’Ana Castro, la gardienne d’Aïre, réussit à stopper de manière spectaculaire en multipliant les parades comme sur une double occasion d’une attaquante chênoise.

Mais à force de se faire prendre en contre, les joueuses de Walid Taieb vont subir une nouvelle désillusion à la 68ème minute avec un nouveau but encaissé, réalisé par Rina Tanaka, sur un ballon mal dégagé par la défense d’Aïre.

La Japonaise Tanaka se débarrasse de deux Aïroises

Les Oranges commencent à s’énerver et le jeu perd en qualité. Chênois tient bien son match et on voit mal ce qui pourrait arriver à cette équipe désormais. D’autant plus qu’elle obtient un penalty quelques minutes plus tard, suite à une faute de l’Aïroise Cynthia Drecourt dans la surface sur Sara Da Riva. Elsa Oliveira a l’ocasion de tuer le match mais rate le cadre en envoyant un missile au-dessus de la latte. Ça fait deux pénaltys ratés en deux matchs pour Chênois.

Aïre proche du retour

Les changements apportés par Walid Taieb permettent à Aïre d’enfin exercer une pression sur la défense adverse, et à l’entame des dernières minutes de jeu, sur un débordement de Maureen, Ana Mota peut enfin redonner un peu d’espoir à son équipe en réduisant le score sur une frappe puissante à la 83ème minute.

Dans les minutes suivantes, Stéphanie Sigg, l’arrière gauche de Chênois reçoit un carton jaune pour retarder le jeu en dégageant le ballon après un coup de sifflet de l’arbitre. Juste avant les arrêts de jeu, Jessica Rodrigues stoppe de manière irrégulière un attaquante « orange » : l’arbitre sanctionne la chênoise d’un carton rouge qui peut paraître sévère, mais l’arbitre l’avait déjà plusieurs fois rappelée à l’ordre avant cette action.

Jessica Rodrigues (à gauche), au duel avec une attaquante "orange"

Malheureusement, le coup-franc ne sera pas cadré et malgré une très forte pression dans les dernières minutes des arrêts de jeu (7 au total), les pensionnaires de première ligue ne peuvent égaliser, faute à une finition défaillante. L’absence de leur joyau, la Camerounaise Francine Zouga, pourtant décisive en demi-finale face à Signal Bernex, aura peut-être pesé lourd dans la balance. La saison longue et éprouvante pour réussir le maintien pour la 1ère année dans leur nouvelle catégorie de jeu peut également expliquer ce manque de fraîcheur.

Avant la réalité du championnat

Au final, c’est une victoire des joueuses de Jean-Pierre Pfund qui, après la déception de la défaite rageante sur le coteau bernésien qui risque de leur coûter la promotion en première ligue, obtient la Coupe Genevoise comme consolation. Les chances de la formation des Trois-Chênes de s’offrir un doublé restent tout de même minimes : en cas de victoire samedi combinée à une défaite ou match nul d’Etoile-Sporting dimanche, la promotion reviendrait du côté des Genevoises qui ont été en tête durant une bonne partie de la saison.

L’entraîneur de Chênois, Jean-Pierre Pfund, a vu un « match équilibré, correct, bien arbitré, avec un peu plus d’occasions du côté des Chênoises. Nous avons légèrement dominé sur le jeu, jusqu’au penalty manqué où les Aïroises ont repris le dessus mental ». L’entraîneur tenait à souligner « l’excellente prestation de Jessica Rodrigues qui a neutralisé Ana Mota à 100 %, ainsi qu’une belle inspiration au milieu du terrain de Sarah Da Riva ». C’est d’ailleurs cette dernière qui, en tant que capitaine, soulève la Coupe Genevoise pour la 2ème année d’affilée, remise par Christian Maendly, responsable du Football féminin Genevois à l’ACGF.

La capitaine Da Riva soulève la coupe

La déception est de mise pour Walid Taieb et son staff qui croyaient en leur chance d’obtenir l’égalisation mais qui ont peut-être pris trop de temps pour mettre la pression sur la défense de Chênois. L’entraîneur aïrois nous déclarait : « Nous avons pris une mi-temps pour entrer dans le match. Nous sommes vraiment passés à côté de la première partie. Trop de déchets, d’imprécisions. L’équipe n’a pas su jouer ensemble. En 2ème mi-temps, l’équipe a su développer son jeu et tenter de revenir au score. Malheureusement, on concède un deuxième goal sur une erreur défensive dans l’axe du but. Malgré le 2-0, l’équipe continue à pousser pour revenir au score. Nous avons marqué le 2-1 un peu tard dans la partie. Nous avions les occasions, mais nous n’avons pas su les concrétiser. Je félicite néanmoins mes joueuses pour leur courage et leur détermination. »

Les matchs à enjeu étant désormais terminés pour les Aïroises, Walid Taieb prépare déjà la saison prochaine : « Nous n’avons pas eu une saison des plus faciles, mais l’objectif du maintien en 1ère ligue est atteint. C’est une très bonne chose. Le reste, c’est que du bonus. La saison prochaine va être difficile, avec 4 relégués sur 10 équipes dans le groupe. Nous nous préparons déjà pour la saison suivante et allons continuer à renforcer l’équipe. »

Bravo à l’organisation du FC Plan-les-Ouates pour ce match et à noter que le trio arbitral a fait un très bon travail.

.

Pour Proxifoot, Mike.
Photos : OneClick-Photo

.

CS CHÊNOIS II – FC AÏRE-LE-LIGNON   2 – 1
Stade des Cherpines

Buts : Oliveira 1-0, Tanaka 2-0, Mota 2-1

.

Share.