Chênois envoie Vernier sous la barre

0

Les hommes d’Angel Bua profitent des cadeaux de la défense verniolanne et cueillent une seconde victoire consécutive.

« Gare au perdant », se disait-on en regardant le classement avant cet énième derby de la saison en 2ème ligue inter au Stade des Trois-Chênes. En effet, avec une victoire au compteur pour chaque équipe en quatre journées, le perdant se retrouverait inévitablement sous la barre, chose qui n’était pas attendue de part et d’autre au début de l’année.

La rapide expulsion de Camara

La rencontre aura été marquée par les imprécisions dans les deux camps, probablement nerveux à cause de leurs situations respectives. Vainqueur sur le terrain de Chippis la semaine dernière, Chênois semble avoir lancé sa saison en obtenant sa première victoire sous l’ère Angel Bua. Oubliée donc, la défaite 9-1 contre Servette M-21.

Le match va commencer à basculer du côté local lorsque Sami Khir, frère du Meyrinois Karim, se fait crocheter dans la surface par Mocanu. Carlos Gaio ne se fait pas prier pour ouvrir la marque sur penalty (18’, 1-0).

Dix minutes plus tard, ce même Gaio prend de vitesse la défense de Vernier avant de se faire déséquilibrer par Camara. Le verdict est sans appel : carton rouge pour la pièce maîtresse de la défense verniolanne et ancien joueur des Trois-Chênes. Tiré en force par Simoes, le coup franc fait trembler les filets d’un Bertoli qui aurait pu mieux faire : 2-0 (28’) et la rencontre semble avoir choisi son camp.

Demis Simoes, auteur du 2-0

Et si Cacaj…

Le match aurait probablement été tout autre si, juste avant la mi-temps, Cacaj n’avait pas raté l’immanquable avec les buts vides sur un beau service de Vitagliano. Mais avec des si… Toujours est-il que la mi-temps est atteinte sur un score de 2-0 pour les locaux.

Un score qui ne va pas tarder à augmenter après le thé. Quatre minutes après la reprise, le capitaine Martello voit récompensés ses efforts durant toute la rencontre et s’offre le 3-0. Et une minute plus tard, sur une passe en retrait mal exploitée par le gardien Bertoli, ce poison de Gaio, indiscutablement l’homme du match, profite de l’offrande pour en clouer un 4ème. Oui, la partie a définitivement choisi son camp et sent même la correction.

Dans un faux rythme depuis l’expulsion de Camara, cette partie a toujours donné l’impression d’être dans les arrêts de jeu. Le milieu de terrain n’existe plus et les deux équipes se retrouvent facilement dans les 30 derniers mètres. Et à ce jeu-là, la formation de Claudio Morelli en profite pour sauver l’honneur par l’inévitable Cacaj pour son 4ème but en 5 journées tout de même.

4ème but pour Besart Cacaj

Malgré plusieurs occasions de part et d’autre lors de la dernière demi-heure complètement « cassée », notamment par les espaces laissés au véloce Gaio, plus rien ne sera marqué. Les pensionnaires des Trois-Chênes remportent leur deuxième victoire consécutive, confirmant ainsi leur amélioration, comme nous l’avouait Henri Ceva, assistant d’Angel Bua : « Nous sommes satisfaits de la progression du groupe par rapport aux premiers résultats de la saison. Nous nous sommes remis dans les rails et le groupe évolue ».

Les visiteurs se retrouvent désormais sous la barre mais l’heure n’est pas encore dramatique. Ces premiers matchs dans cette nouvelle catégorie servent de repères pour la suite du championnat. Contrairement aux catégories régionales, ici les erreurs se payent cash et les Verniolans en sont conscients.

Claudio Morelli ne dramatisait pas : « Malgré la difficulté initiale de ce match, avec le penalty et l’expulsion, et des erreurs défensives que nous nous devons d’éliminer au plus vite, les notes positives restent liées à la phase offensive où, malgré l’infériorité numérique, nous avons essayé de jouer et de déranger notre adversaire, notamment dans le jeu où nous étions présents. »

« D’ailleurs, cette rencontre est très similaire aux quatre premières, poursuivait-il : trop d’épisodes en notre défaveur, c’est dommage, dur parfois, mais c’est le football !  Mais comme les boxeurs, nous devons relever, combattre et tourner ces même épisodes en motivation pour faire encore mieux. J’exige que tout le groupe maintienne un esprit fort et de la détermination. C’est dans ces moments que nous devons montrer toute notre solidarité et volonté à sortir de cette petite impasse. »

Même si le championnat est encore long, le week-end prochain, ils devront par contre l’emporter à tout prix contre une équipe de Montreux qui vient d’en prendre 8 à Perly…

 

CS CHÊNOIS – FC VERNIER  4-1 (2-0)
Stade des Trois-Chênes

Arbitre : M. De Dominicis

Buts : 18’ Gaio (P) 1-0, 28’ Simoes 2-0, 49’ Martello 3-0, 50’ Gaio 4-0, 60’ Cacaj 4-1

Chênois (4-3-3) : Nieto – André, Belabbas, Nangmo (69’ Avdulahi), Demba – Wana-Esende (62’ Zadra), Martello ©, Gerbout – Gaio, Simoes (78’ Rodrigues), Khir.
Entraîneur : Angel Bua

Vernier (4-4-2) : Bertoli © – Chiesa, Mocanu, Camara, Vitagliano – Delattre (46’ Pais), Sudan, Petrini, Fellah (46’ Zeneli) – Arifi, Cacaj (73’ Bebyack).
Entraîneur : Claudio Morelli

Avertissement : Avdulahi (Chênois)
Expulsion : 27’ Camara (Vernier), faute de dernier recours

 

Photos : IV Sport (archives)

Share.