Athlétique-Régina ne lâche pas

0

Supérieurs techniquement et physiquement, les joueurs de Varembé prennent la mesure d’une équipe bernésienne bien trop tendre. La chasse aux Champelois est lancée !

Régina s’est défait de Bernex II. Dans ce duel qui opposait les poursuivants du leader Champel, le surprenant promu a montré une force de caractère et des qualités  techniques auxquelles ne pouvaient pas prétendre leurs adversaires du jour. Cette large victoire 5 à 2 ne condamne pas mathématiquement Signal-Bernex mais a peut-être touché psychologiquement les hommes de l’entraîneur Monnerat. Reste qu’avec 9 points de retard, Régina n’a pas non plus énormément de raisons d’y croire, et pourtant…

Battus durant la semaine par Champel justement (2-1), Athlétique-Régina aurait pu aborder ce match avec la légitime décontraction de l’équipe qui a laissé passer sa chance. Il n’en fut rien. Alors bien sûr, ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque dès la 3ème minute, quand Gobbi reçoit un ballon à 20 mètres des buts adverses et adresse une frappe hors de portée du gardien Juhem. L’attaquant jubile mais sa joie est de courte durée puisque dans la minute qui suit, Obonou réduit la marque à bout portant, bien servi entre des défenseurs bernésiens déjà fébriles.

Athlétique-Régina FC vs Signal FC Bernex-ConfignonII 5-2

Obonou répond à Gobbi, c’est déjà 1-1

Bernex par K.O.

Confirmation de cette apathie défensive quelques minutes plus tard quand Obonou sème la pagaille dans la surface des visiteurs. Son contrôle, qui est un tout petit peu long, est intercepté par le gardien Gioria qui dégage dans l’urgence. Un aubaine pour Gianini qui, d’observateur de l’action, se retrouve acteur à 30 mètres du but. Le lob est parfait et le pauvre Gioria, malgré ses efforts, ne se sera pas replacé assez rapidement. On joue la 11ème minute et le score est déjà de 2 à 1. Un début de match animé qui ravit les quelques spectateurs ayant fait le déplacement. Les quelques rayons de soleil perçant les nuages achèvent de rendre l’ambiance particulièrement détendue dans les gradins.

Athlétique-Régina FC vs Signal FC Bernex-ConfignonII 5-2

Gianini inscrit le 2-1 de très belle facture

Sur le terrain, par contre, Signal étouffe. Les contacts sont rudes et la maîtrise collective de Régina donne du fil à retordre à des « jaunes » qui s’en remettent aux coups de pieds arrêtés pour subsister. Le capitaine Olela « inquiète » ainsi le gardien Juhem à la 14ème minute sur coup-franc avant de placer à la 28ème une reprise de volée trop croisée sur un corner de Sébastien Monnerat. Mais entre-temps, Kasmi avait aggravé la marque d’une somptueuse « panenka » sur penalty (3-1, 21’).

Symbole d’une confiance au beau fixe, ce geste reflète parfaitement l’état d’esprit des hôtes qui vont même se payer le luxe de venir crucifier une quatrième fois le portier bernésien juste avant la mi-temps. Obonou trouve Hasani, lequel affronte Gioria et dépose une merveille de ballon piqué qui vient mourir dans les filets. On aura rarement vu une triplette offensive aussi complémentaire que le trident Hasani – Obonou – Kasmi. Les deux ailiers, modèles de vitesse et de technique profitent en effet à merveille du point de fixation qu’est Obonou, qui résiste avec une facilité déconcertante aux assauts timorés des défenseurs bernésiens.

Régina sans forcer

Avec de tels atouts, pourquoi les hommes de l’entraîneur Cautillo n’auraient pas le droit de rêver ? Ce dernier abonde d’ailleurs en notre sens : « Et pourquoi pas ? Nous nous accrochons, nous attendons un faux-pas de Champel et faisons notre possible pour être en embuscade au cas où cela arrivait ». Et même si cela n’arrivait pas, il reste toujours l’espoir d’un éventuelle seconde place barragiste, au cas où aucune équipe genevoise n’est reléguée de 2ème ligue inter.

Leur possible, c’est effectivement ce qu’ont fait les pensionnaires de Varembé en 2ème mi-temps. Et même mieux. Le 5ème but tombera d’ailleurs dès la 53ème minute sur un modèle d’action collective : Obonou décroche et renverse parfaitement sur Hasani, lequel centre immédiatement au cordeau. Le stoppeur Hbabaz, déjà au départ de l’action, surgit au second poteau et propulse le cuir dans les buts d’un tacle rageur.

Mais les joueurs du Signal,  à la faveur d’un regain d’envie qu’on appellera peut-être l’énergie du désespoir, réduisent la marque dans la minute qui suit, une nouvelle fois grâce à Gobbi qui décoche une  frappe chirurgicale qui vient nettoyer la lucarne d’un Juhem bien impuissant en la circonstance. Ce début de seconde période n’est pas sans rappeler celui de la première mi-temps, au grand bonheur des supporters des deux camps.

Cependant, Régina va encore faire preuve de maîtrise et passera la dernière demi-heure à repousser les velléités bernésiennes., sans se créer de véritable occasion. Ce sont bien les visiteurs qui, sous l’impulsion de leurs milieux S. Monnerat et Olela vont porter le danger dans la surface adverse. Mais lorsque les joueurs de champ sont dépassés, c’est le gardien Juhem qui se charge du travail. Il sort en effet successivement des essais de S. Monnerat sur coup-franc, d’Olela à bout portant et d’Habel, sur une merveille de passe en profondeur.

Athlétique-Régina FC vs Signal FC Bernex-ConfignonII 5-2

Kasmi, Hasani et Gianini, trois des buteurs locaux

Malgré ces efforts louables, le score ne bougera plus au grand désespoir de l’entraîneur Monnerat : « On a été très mauvais défensivement. Il est très difficile de revenir dans le match quand vous perdez 4-1, même si l’on aurait pu marquer plusieurs buts en 2ème mi-temps ». L’amertume assez facilement décelable du mentor bernésien, renforce l’impression d’abattement que l’on lit sur les visages  de ses joueurs, bien conscients que leur chance est peut-être passée.

La chasse évoquée plus haut continuera ce week-end. Régina se rend à Saint-Paul alors que Signal Bernex recevra la seconde garniture verniolane sur le coteau. Gageons que certains auront l’oreille tendue vers d’éventuelles informations venant du Bout-du-Monde, dans l’attente de ce fameux faux-pas…

 

ATHLETIQUE-REGINA FC – FC SIGNAL BERNEX-CONFIGNON II  5-2 (4-1)
Centre sportif de Varembé (terrain synthétique), 40 spectateurs

Buts : 3’ Gobbi 0-1, 4’ Obonou 1-1, 11’ Gianini 2-1, 21’ Kasmi 3-1, 43’ Hasani 4-1, 53’ Hbabaz 5-1, 54’ Gobbi 5-2

Régina (3-4-3) : Juham – Hbabaz, Varela ©, Salihu (6′ Rodriguez) – Cuozzo, Ughetto, Métraux, Gianini – Hasani, Obonou (79′ Wete), Kasmi.
Entraîneur : Michel Cautillo

Bernex II (4-4-2) : M. Gioria – Sambiaco, Sallin, D. Monnerat, Y. Gioria (65′ Mauris) – Da Silva (70′ Bednarkiewicz), Olela ©, S. Monnerat, Habel – Trifiletti, Gobbi.
Entraîneur: José Monnerat

Avertissement : Trifiletti (Bernex)
Expulsion : Sambiaco (Bernex)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.