Un nul qui n’arrange personne

0

Dans cette folle fin de championnat, où tout le monde peut battre tout le monde, Saint-Paul et Puplinge se retrouvent avec un besoin important de points afin de se mettre à l’abri. Conséquence : un match tendu mais correct, où les deux équipes vont tenter de gagner, mais sans se livrer complètement.

Dès le coup d’envoi, les intentions des visiteurs sont visibles : laisser le ballon aux joueurs de Saint-Paul, et compter sur la vitesse de Ghazraoui en attaque pour faire la différence.

Puplinge étant bien en place avec ses deux lignes de quatre jouant très bas, ce sont les Rouges qui vont monopoliser le ballon. Cela donnera une agréable 1ère mi-temps à regarder, avec des séquences de jeu bien construites. Hélas pour les hommes de Mugnaio, dès l’approche des 20 derniers mètres, des mauvais choix ou un manque de justesse technique empêchent Saint-Paul d’aller au bout de ses intentions.

Pour preuve, il n y a qu’une frappe cadrée par le remuant Adabra lors des 45 premières minutes. Saint-Paul met tout de même la pression sur quelques corners bien tirés par Innouch. Mais Chiriatti passe une matinée tranquille.

Fc St Paul vs Fc Puplinge

Pagura, au centre, au milieu de deux Puplingeois

Saint-Paul laisse passer sa chance

Saint-Paul reprend avec l’intention de vite faire la différence. Les locaux vont se procurer deux grosses occasions avant de baisser physiquement au cours du match. Innouch premièrement sur coup franc, et Adabra, lancé entre deux défenseurs par ce même Innouch, vont inquiéter le gardien visiteur. Le cadre ne sera pas trouvé.

Puplinge va faire laisser passer l’orage de ce premier quart d’heure, va progressivement prendre le dessus au milieu de terrain et se créer les meilleures possibilités.

Ortiz fait un point

La fin du match sera totalement à l’avantage des hommes de Cerato. Une faute de Croce à la 73ème va donner un bon coup franc au coin droit de la surface. Dos Santos va botter du pied gauche au premier poteau. Ortiz va être sauvé par son montant gauche.

Fc St Paul vs Fc Puplinge

La tentative de Dos Santos termine sur le poteau

Ensuite, les hommes de la Californie vont perdre des ballons en zone défensive et Puplinge va en profiter pour vite se projeter et solliciter Ortiz. Une première fois par Ghazraoui, et une seconde fois par Maneira dans les arrêts de jeu. À chaque fois le portier va se montrer à son avantage, et ramener un point à son équipe qui, selon les deux entraîneurs, est logique.

En effet, au coup de sifflet final, les deux entraîneurs s’accordent pour analyser cette rencontre. Selon Pino Mugnaio, « on frise la correctionnelle en fin de match. On fait une bonne première, on monopolise le ballon mais trop de déchet dans les 20 derniers mètres. Cela sera dur jusqu’à la fin ». De son côté, Cerato regrettait « ces deux occasions dans les dernières minutes. Après avoir subi en première mi-temps, on se montre les plus dangereux. Au final, un bon point en vue du classement final ».

Ce match nul n’arrange finalement aucune équipe en vue du maintien dans le groupe 2 de 3ème ligue puisque les poursuivants City et Bosna ont gagné. Mais c’est un point qui donne la possibilité aux deux adversaires d’être maîtres de leur destin. Puplinge continue sa série de matchs nuls, le troisième consécutif, et Saint-Paul conserve sa cage inviolée une seconde fois.

 

FC SAINT-PAUL – FC PUPLINGE  0-0
Stade de la Californie, environ 30 spectateurs

Saint-Paul (4-2-3-1) : Ortiz – Galle, Maggialetti ©, Croce, Pagura – Osterle (72′ Safdie), Aubert – Cerutti (68′ Naroyanin), Adabra, Fertikh – Innouch (56′ Werren).
Entraîneur : Pino Mugnaio

Puplinge (4-4-1-1) : Chiriatti – Nicole, Schwarz, Bonga, De Pina – Maneira, Dos Santos, Zendaoui, Luisoni – Pereira © (61′ T. Dos Santos) – Ghazraoui.
Entraîneur : Claudio Cerato

Avertissements : Croce (Saint-Paul) ; De Pina et Ghazraoui (Puplinge)

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.