3 sur 3 pour Chênois féminin

0

En écrasant Signal Bernex en finale (7-0), les Chênoises s’adjugent leur troisième coupe genevoise, soit la totalité depuis la création de la compétition.

A une petite victoire de la promotion de 1ère ligue en Ligue Nationale B, les joueuses de Chênois avaient à coeur de s’adjuger la coupe genevoise pour la troisième année consécutive. Sur le terrain du Stade du Moulin, à La Plaine, l’adversaire de Chênois est le Signal FC Bernex-Confignon, évoluant une ligue en dessous, à savoir la 2ème ligue interrégionale, durant laquelle les joueuses d’Alain Yakoubian ont terminé à une très bonne seconde place, derrière… la seconde équipe de Chênois.

« Pour cette finale, il a été décidé de donner du temps de jeu à celles qui n’ont pas joué la demi-finale ou qui n’ont pas beaucoup joué ces derniers temps. Le groupe est important et c’est ce qu’il faut mettre en avant. Nous avons 20 joueuses titulaires auxquelles il faut donner du temps de jeu », nous avouait Salvatore Musso, entraîneur de Chênois.

Match bouclé en première mi-temps

Malgré la ligue d’écart entre les deux équipes, on s’attendait à une opposition plus serrée. Mais les protégées de Salvatore Musso y sont allées par la voie rapide. Au quart d’heure de jeu, elles profitent d’un coup du sort pour ouvrir la marque : sur un corner remis en retrait, Laura Chenu décroche un tir qui est sauvé de la tête mais depuis l’intérieur du but. Une décision qui ne semble pas satisfaire les Bernésiennes mais dont Salvatore Musso est sûr : « C’est l’assistant qui a signalé à l’arbitre que le ballon était rentré. Sans assistant, le but n’aurait sûrement pas été accordé ».

A partir de là, les choses vont être plus simples pour Chênois qui double puis triple la mise par Elsa Soares et Lucie Schmidt. Cette dernière se charge, juste avant la pause, de placer le 4-0 et ainsi tuer tout suspense à l’heure du thé, au terme d’une première mi-temps où les Bernésiennes n’ont pas inquiété l’arrière-garde adverse.

Cs Chênois vs Fc Bernex féminine

A l’image de Policarpo, Chênois a pris le dessus sur Bernex

La seconde période baisse en intensité, notamment à cause des pépins physiques de quelques joueuses chênoises. Les Bernésiennes se montrent davantage présentes dans le camp adverse, mais Stéphanie Meylan, la gardienne des « Bleues » parvient à maintenir ses cages inviolées. Et quand celle-ci est battue, le but – en l’occurence de Sanchez – est annulé. Et pour le plus grand malheur des joueuses du coteau, Anahi Miscioscia, Sabrina Lopez et Marie Lacroix allaient ajouter un but au compteur en fin de match, pour un score final de 7-0.

Un score certes sévère – qui plus est sans l’alignement de trois pièces maîtresses comme De Freitas, Jung ou Mota – , mais qui montre aux Bernésiennes qu’il reste du chemin à parcourir pour bousculer la suprématie de Chênois dans le football genevois. Malgré l’ampleur du score, la finale s’est terminée par une verrée des deux adversaires du jour. Les vacances peuvent commencer pour Bernex, qui peut être satisfait de sa belle saison. De son côté, Chênois peut se centrer sur son autre finale en championnat, où une victoire leur garantirait la promotion en LNB.

Cs Chênois vs Fc Bernex féminine

La coupe remise à la capitaine Fanny Margelisch

 

 

FOOTBALL FÉMININ CHÊNOIS – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON  7-0 (4-0)
Stade du Moulin, La Plaine

Buts : 15′ Chenu 1-0, 23′ Soares 2-0, 25′ Schmidt 3-0, 44′ Schmidt 4-0, 78′ Miscioscia 5-0, 81′ Lopez 6-0, 89′ Lacroix 7-0

 

Plus de photos sur OneClick-Photo.ch

 

Share.