Veyrier au septième ciel

0

Pour la première fois de son histoire, le FC Veyrier-Sports remporte la coupe genevoise des actifs. Malgré un bon départ dans cette finale, Aïre n’a rien pu faire.

Avec des si on pourrait refaire le monde… C’est certainement ce qu’ont dû se dire les Aïrois au terme de cette finale de coupe genevoise qui n’aura pas atteint des sommets en terme d’intensité et de qualité.

En effet, le début de partie est clairement à leur avantage face à des veyrites quelque peu timorés et sans doute crispés par l’enjeu. La première mèche est allumée par Bréguet dont le centre ne trouve personne avant que Pardo ne se procure deux grosses chances d’ouvrir la marque, sans réussite…. Nul ne saurait dire quel déroulement aurait eu cette finale si les protégés d’Helder Silva avaient ouvert le score.

Le show Taddéo

Au contraire, ce sont les hommes de Daniel Villa, plus particulièrement par l’intermédiaire de Taddéo, qui vont prendre les devants dans cette finale. Bien trouvé par Diego Martin, l’ailier veyrite se débarasse de Lehmann et adresse un centre en retrait pour Baumgartner. La frappe de ce dernier est repoussée par Rufener mais reprise victorieusement par Barbey (du pied droit et en taclant !), plus prompt à réagir que la défense adverse (0-1). Cette réussite a le don de calmer les ardeurs oranges tout en donnant une certaine confiance aux « vert et noir ».

Fc Aire vs Fc Veyrier

Barbey se charge du premier but

Ce constat se vérifie quelques minutes plus tard, lorsque Taddéo s’amuse sur son côté gauche, déborde son adversaire avec une facilité déconcertante et trouve encore une fois Baumgartner. L’ancien joueur de Carouge II ne se fait cette fois-ci pas prier pour enfoncer le clou et inscrire la deuxième réussite de son équipe.

Touché mais non pas résigné, Aïre-le-Lignon essaie tant bien que mal mais se heurte à une défense bien en place, qui aura vite compris comment annihiler la vitesse de Pardo et les déviations d’un Nicolas Weber pas toujours inspiré. Les équipes boivent le thé sur ce score de 2-0 qui aurait pu prendre une plus grande ampleur si la tête de Fracheboud n’avait pas trouvé la barre sur la dernière action du premier acte.

Une année réussie pour Veyrier

La seconde période n’offre pas de véritable suspens aux nombreux spectateurs présents sur le coteau. La victoire du FC Veyrier Sports ne semble plus faire douter personne et les faits de jeu vont le confirmer. Solides mais pas géniaux, les Veyrites vont définitivement asseoir leur avantage lorsque Spaggiari, entré en cours de match, offre un troisième but à son équipe en lobant Rufener sorti à sa rencontre.

Fc Aire vs Fc Veyrier

Le remuant Taddéo

Un troisième but synonyme d’une première victoire en coupe genevoise et d’une qualification en coupe suisse pour la saison prochaine. Un titre qui récompense une très belle saison pour Veyrier comme nous le confirmait Daniel Villa : « Je suis très fier de mes gars, de ce qu’on a fait et accompli ensemble. On conclut de la plus belle des manières une saison vraiment positive pour nous. Forza Veyrier ! Je tiens à remercier tous les gens qui se sont déplacés à Bernex pour nous soutenir, la Curva jaune et verte notamment, vous avez été formidables. Un grand merci! L’apport du 12ème homme est important, je suis ravi qu’on ait réussi à vous offrir la coupe et à partager avec vous, dans cette soirée remplie d’émotions. »

Mais le mentor des vainqueurs reconnaissait toutefois la difficulté de cette finale et félicitait son adversaire : « On a vraiment eu de la peine à rentrer dans le match, nos 15 premières minutes étaient très poussives puis le goal de Barbey nous a libérés. On n’a pas forcément fait un bon match par la suite, mais on a su rester solide défensivement tout en continuant à garder une certaine emprise sur le jeu. L’apport des joueurs en cours de match a également été bénéfique et je pense que mon équipe mérite cette victoire. Je tiens à féliciter Aire pour leur place de finaliste. Nous avons vécu cette situation la saison passée, il n’est jamais facile de s’avouer vaincus lors d’une finale, mais ils peuvent être fiers de leur magnifique parcours. »

Fc Aire vs Fc Veyrier

Président, entraîneur et assistant se congratulent

Du côté d’Helder Silva, la fierté était de mise malgré la défaite : « On est mieux rentré dans le match que Veyrier et on a 3 bonnes occasions pour marquer mais le dernier geste était approximatif, malheureusement. C’est finalement Veyrier qui sur sa première véritable occasion va marquer son premier but et qui va un peu nous faire sortir de notre plan de jeu. Le 2ème but de Veyrier est presque une copie du premier mais en plus avec un peu de chance à la clé, cette chance que nous n’aurons pas dans la dernière zone de finalisation. Nous avons joué d’égal à égal avec notre adversaire du jour qui joue dans une ligue supérieure mais sans leur tirer le mérite de la victoire, on n’a pas été inférieur à eux. Le résultat est sévère au vu de la rencontre mais c’est finalement l’équipe la plus forte qui l’emporte. »

Et à l’entraîneur aïrois de conclure : « Je tiens à féliciter tous les joueurs qui composent mon équipe, même ceux qui n’ont pas été convoqués, de leur excellent parcours dans cette coupe et dans ce 2ème tour en général. Cette finale va nous aider à grandir et nous donne encore plus de motivation pour la saison prochaine. Encore un dernier mot pour toutes les personnes qui sont venues nous encourager, au nom de toute mon équipe : merci ! La saison prochaine sera aussi belle voire encore plus. »

« Je finirai en souhaitant à tous les footeux du monde amateur genevois un bon été et de bonnes vacances, mais d’abord venez nombreux vendredi soir à Bernex pour la soirée Proxifoot! Faire la fête tous ensemble dans un cadre festif et amical, mais aussi soutenir nos amis de Proxifoot pour leur magnifique travail tout au long de la saison », concluait un Daniel Villa heureux de cette belle victoire.

 

FC AÏRE-LE-LIGNON – FC VEYRIER-SPORTS  0-3 (0-2)
Stade municipal de Bernex

Buts : 20′ Barbey 0-1, 35′ Baumgartner 0-2, 70′ Spaggiari 0-3

Aïre (4-1-4-1) : Rufener – Lehmann, Miéville, Miguel, Bréguet (70′ Leocata) – Christinet – Ferreras (60′ Ferreira), Rego, Memeti (75′ Rodrigues), Pardo – Weber.
Entraîneur : Helder Silva

Veyrier (4-4-2) : Kohler – Fracheboud, A. Huguenin, J. Martin (46′ El Zahar), Studer – Baumgartner, D. Martin, Moreira, Taddéo – Udry (65′ Spaggiari), Barbey (72′ Machado).
Entraîneur : Daniel Villa

Avertissements : Miéville, Spaggiari, Fracheboud

 

Photos : OneClick-Photo
Retrouvez les reflets filmés par nos confrères de Footmag

Share.