2ème ligue inter : les derbys pour Bernex et Perly

0

7ème journée / Perly se hisse à la seconde place après sa victoire in extremis contre Collex. Le match de Chênois à Vevey a été arrêté avec un score de 5-0 pour les locaux.

 

 

FC Stade-Lausanne-Ouchy   –   FC Plan-les-Ouates   2 – 0
Buts 
: 55’ Rushenguziminega 1-0, 75’ Ngindu 2-0

En déplacement chez le leader, le néo-promu Plan-les-Ouates n’a rien pu faire et rentre de Lausanne sur une défaite par 2 buts à 0.

La tâche était ardue pour la formation de Dominique Coelho face à une équipe qui a tout gagné cette saison et qui est le gros favori pour la montée en 1ère ligue. « Les individualités et la force collective de Stade Lausanne ont su faire la différence. Sans surprise, les grosses équipes sont toutes au rendez-vous », nous avouait le mentor des Cherpines.

« En ce qui nous concerne, poursuit-il, on essaye de rester dans la partie haute du classement. La 2ème ligue inter est une compétition très difficile, car toutes les équipes sont capables de te poser de gros problèmes. Il ne faut jamais baisser la garde. »

Et les Plan-les-Ouatiens ne devront pas baisser la garde lors de la prochaine journée puisqu’ils reçoivent une équipe de Signal Bernex en pleine forme. Mais avant, c’est un tour préliminaire de coupe qui les attend mercredi soir contre Thierrens.

 

Servette FC M-21   –   FC Dardania Lausanne   4 – 3
Buts 
: 9’ Hyseni 0-1, 13’ Hyseni 0-2, 37’ Qarri 1-2, 45’ Selpi 2-2, 68’ Ntongo 3-2, 73’ Hyseni 3-3, 83’ Qarri 4-3

Match fou sur le synthétique de Balexert entre les M21 servettiens et Dardania Lausanne qui s’est soldé par une victoire des Genevois. Un succès qui fait du bien aux joueurs de Londono qui restaient sur trois défaites consécutives.

En face, une redoutable équipe de Dardania est venue poser des problèmes aux jeunes genevois. Grâce à leur buteur Astrit Hyseni, les Lausannois prenanient 2 buts d’avance dans le premier quart d’heure, mais Qarri et Selpi se chargeaient de revenir au score avant la pause.

Les Servettiens allaient même passer devant grâce à Ntongo, mais c’était sans compter sur ce diable d’Hyseni qui remmettait les équipes à égalité grâce à sa 3ème réussite du match et 10ème de la saison. Mais le dernier mot reviendra aux locaux : à quelques minutes du terme, Mergim Qarri s’offrait un doublé et inscrivait le 4-3 définitif pour son équipe qui renoue avec la victoire.

Les jeunes grenats recollent ainsi au peloton de tête avec 12 points et espèrent confirmer le week-end prochain contre UGS.

 

FC UGS   –   ES FC Malley LS   1 – 1
Buts 
: 31’ Fofana 1-0, 92’ Ndiaye 1-1

Après une belle victoire à Collex, UGS connaît une contre-performance face à la lanterne rouge Malley qui ne comptait aucun point ni aucun but à son actif cette saison. Mais après avoir raté des montagnes alors que le score n’était que de 1-0, la punition pour les Ugéistes tombe dans les arrêts de jeu. « Sur la seule occasion du match après une perte de balle dans la zone défensive, Malley revient au score », se lamentait Hervé Musquère.

De quoi nourrir des regrets pour les « Violets » qui n’ont pas réussi à marquer davantage de goals que celui inscrit par Fofana à la demi-heure de jeu, malgré notamment trois face-à-face avec le gardien lausannois en seconde période.

La déception était logiquement de mise pour l’entraîneur ugéiste après ce match à sens unique qui fait perdre deux points à ses protégés : « Match très compliqué à gérer sur un terrain en mauvais état qui a permis à Malley de bien défendre mais qui n’est en aucun cas une excuse du comportement trop laxiste de mon équipe. Match à vite oublier car après la belle performance contre Collex, mon équipe a été incapable de confirmer cette régularité dans l’effort. Je le regrette profondément mais les fondamentaux du football ne doivent  jamais être bafoués sinon vous êtes punis irrémédiablement. »

Capables donc du meilleur comme du pire, les Ugéistes doivent maintenant rechercher cette régularité qui leur permettra de jouer le haut de tableau. « Il nous reste beaucoup de travail mais mon adjoint Primtim et moi le savions en prenant UGS. Le challenge est très intéressant mais seulement avec les joueurs qui adhérent au projet de reconstruction et actuellement tous les joueurs ne sont pas dans cette dynamique. Maintenant, le prochain match contre Servette M-21 sera très compliqué mais nous irons avec des ambitions certaines », concluait Musquère.

Avant d’aller sur le terrain de Servette, les Ugéistes se rendront à Renens mercredi soir en coupe suisse.

 

Signal FC Bernex-Confignon   –   FC Vernier   1 – 0
But 
: 88’ Kuzmanovic

Plus rien ne semble arrêter le Signal Bernex qui cueille sa 4ème victoire consécutive dans ce championnat. Un succès qui a mis du temps à se dessiner puisque l’unique but est tombé à la 88ème minute sur un tir lointain de Kuzmanovic, qui était rentré en cours de match. « Il nous aura tout fait dès son entrée à la 60ème : avertissement pour jeu dur, goal et second carton jaune dans les arrêts de jeu », nous précisait Farminio Isabella.

Le mentor bernésien analysait la rencontre des siens : « Match difficile contre une équipe de Vernier bien regroupée derrière, qui jouait beaucoup le contre avec de long ballons. Nous n’avons pas fait un bon match, nous n’avons pas réussi à emballer le match, mettre du rythme, faire bouger Vernier… nous avions les jambes lourdes, peut-être le fait de s’entrainer toute la semaine sur le synthétique et de jouer sur un terrain lourd ce samedi ? »

Bernex-Vernier-1314

Kuzmanovic, au moment de son but décisif (Photo: J. Franzen)

Cette victoire, même sans la manière, permet à Bernex de prendre le large sur la barre. « Nous voilà avec 12 points, un peu d’air sur la barre, nous nous rapprochons du peloton de tête, là où nous devons être. Samedi, un autre derby contre Plan-les-Ouates nous attend, une bonne équipe qui effectue un très bon championnat. Ce sera un bon test pour nous », concluait Isabella.

Du côté de Vernier, c’est la 3ème défaite consécutive pour la formation de Patrick Tami, qui estimait que son équipe avaient été mal payée : « C’est une défaite rageante ! Nous sommes supérieurs à Bernex en deuxième mi-temps mais nous ne concrétisons pas nos occasions. L’équipe la plus réaliste l’a emporté. Bravo à eux. »

Les Verniolans recevront un adversaire direct pour le maintien dimanche prochain : « Nous allons maintenant préparer la venue de Sierre, un match important pour nous », concluait Tami.

Entre temps, la revanche est programmée à mardi soir, où ces deux mêmes adversaires s’affronteront en tour préliminaire de coupe suisse.

 

FC Perly-Certoux   –   FC Collex-Bossy   3 – 2
Buts 
: 3’ Sahiti 1-0, 35’ Chedly 2-0, 50’ Ayete 2-1, 66’ F. Calleja 2-2, 87’ Bouamri 3-2

Derby genevois animé samedi après-midi au municipal de Perly où les locaux auront finalement eu le dernier mot.

Le match démarre mal pour les visiteurs qui encaissent un premier but de Sahiti après 3 minutes, perdent Frischholz sur blessure après 5 minutes puis encaissent par la suite un second but de Chedly. « Nous sommes très mal partis dans cette rencontre et nous passons complètement à côté de la première mi-temps », confirmait Pierre-Yves Liniger.

Une première mi-temps donc 100% perlysienne comme le confirme Mario Chedly : « S’il y a 4-0 pour nous en première période, nous n’aurions rien volé à personne car nous avons eu beaucoup d’occasions avec notamment deux poteaux et deux sauvetages sur la ligne en plus des deux buts ».

Mais les « Chevaliers » ont des ressources mentales et reviennent en force en seconde période, notamment après que les Perlysiens ratent le penalty du 3-0 qui aurait tué le match. Ayete puis Calleja permettent en effet à Collex de revenir au score. « A 2-2, nous étions plus fébriles et avons dû nous réorganiser à nouveau », analysait Mario Chedly. Pari réussi car, alors que le match nul semblait promis, Perly arrache la victoire en fin de match grâce à Bouamri.

De quoi nourrir des regrets pour Pierre-Yves Liniger : « Belle réaction de notre part en seconde période où nous revenons par deux fois au score et asphyxions complètement Perly. Dommage que la fin soit aussi dure pour nous! »

Pour Perly, c’est la 5ème victoire consécutive et une place de dauphin de Stade Lausanne, mais Mario Chedly ne veut pas s’enflammer pour autant : « La saison est longue, on ne sait pas ce qui peut se passer alors on ne se fixe pas d’objectif, nous y allons match après match. Le plus important est de  prendre du plaisir ».

Les deux adversaires affronteront les extrêmes du classement le week-end prochain : Collex reçoit le leader tandis que Perly se rend chez la lanterne rouge. Pour Perly, il y aura également un déplacement à Lutry en semaine pour le compte de la coupe suisse.

 

FC Vevey Sports 05   –   CS Chênois   5 – 0   Match arrêté

Match catastrophique du CS Chênois en déplacement à Vevey. Menés 4-0 après moins de 30 minutes puis réduits à 10 avant la mi-temps, le match était déjà perdu pour la formation d’Angel Bua à l’heure du thé.

La seconde mi-temps allait donc être du remplissage… enfin jusqu’à l’heure de jeu, lorsque les Veveysans inscrivaient le 5-0 alors que le ballon était largement sorti et que tous les joueurs s’étaient arrêtés de jouer. La suite, c’est Henri Ceva, assistant d’Angel Bua, qui nous la raconte : « Notre joueur Mitrovic est allé râler auprès de l’arbitre assistant pour lui signaler que le ballon était sorti. Rien de particulièrement méchant, cela dit. Mais le joueur se fait expulser ».

La suite des événements est un peu plus grave, même si Henri Ceva n’a pas directement vu l’action : « Selon nos joueurs mais également ceux de Vevey, l’arbitre assistant aurait donné un coup de boule à notre joueur. Bien entendu, l’assistant prétend le contraire. Si même les joueurs de Vevey affirment l’avoir vu, c’est que cela doit être vrai… »

L’arbitre central décide alors d’arrêter le match dans l’incompréhension générale : « A 0-0, on peut comprendre que le match s’arrête, mais à 5-0, le match était bouclé. Personne n’a rien compris à la décision de l’arbitre, ni le public, ni les joueurs, car il n’y avait pas de violence entre les deux équipes. Le match était correct. »

Quelle sera la suite des événements pour le CS Chênois ? La Ligue Amateur devra prendre une décision mais trois scénarios sont à prévoir : premièrement, une défaite de Chênois par forfait 3-0 ; deuxièmement, rejouer les 30 minutes restantes ; dernièrement, déclarer le score de 5-0 comme étant le score final. Sans parler des sanctions économiques et administratives que risque le club des Trois-Chêne. Affaire à suivre…

 

Autre résultat :

FC Sierre   –   FC Renens   4 – 1

 

2inter1314-7

Share.