La maîtrise de Vernier l’emporte sur le coeur du Team Mandement

0

Juniors A / Au terme d’un match qui n’aura pas atteint des sommets, le FC Vernier parvient à décrocher une promotion en catégorie interrégionale face à un Team Mandement certes courageux, mais moins expérimenté.

C’est jour de finale du championnat genevois de Juniors A au municipal. Sur leur terrain synthétique, les juniors du FC Vernier se posent en favoris. Après plusieurs tentatives infructueuses de rejoindre les juniors C et B du club dans la catégorie supérieure, la formation entraînée par Sadri Islami présente un joli mélange de joueurs champions de leur groupe de B inter le printemps dernier, de jeunes de deuxième année et de deux joueurs évoluant régulièrement avec la Première équipe.

En face, les joueurs du Team Mandement, unification des juniors du FC Satigny et du FC Donzelle, sont coachés par Alfredo Foschini, ancien entraîneur au… FC Vernier. Ils peuvent s’offrir une place dans l’histoire en devenant la première équipe interrégionale du Mandement, Satigny et Donzelle confondus.

Fc Vernier vs Team Mandement 2-1

Alfredo Foschini, 25 ans à Vernier jusqu’à l’été dernier et actuellement au Team Mandement

Vernier (trop) facile et Team Mandement (trop) crispé

En début de match, Vernier va prendre possession du camp des visiteurs. Supérieurs techniquement, les locaux ne vont cependant pas parvenir à réellement mettre hors de position un Team Mandement dont le bloc est bien en place. Cependant, la première grosse occasion sera pour les visiteurs. Sur une mésentente dans la défense des « Blancs », Jérémy Foschini file au but mais ne peut cadrer sa frappe (10’).

Le match est fermé, et les défenses prennent le pas sur les attaques, mais une grosse erreur va amener l’ouverture du score. A la 22ème minute, une passe en retrait trop molle de la défense centrale du Team Mandement est interceptée par Adam Chaka. Le numéro 9 ne manque pas l’occasion et inscrit son deuxième but lors d’une finale de promotion, une année après celle perdue par les siens contre Onex (22′, 1-0).

Cette ouverture du score va éteindre la partie. Suite à ce but, Vernier recule et décide de gérer le résultat. Le Team Mandement, lui, essaye de réagir, mais butte sur le milieu de terrain orchestré par un très bon Kabashi. Les portiers auront tout de même l’occasion de se mettre en évidence. Tout d’abord, le verniolan Rivoire qui peut détourner une tentative de Carasso suite à un coup franc intelligemment joué, puis c’est au tour de Casanova de s’interposer face à Tshimini (42’) puis Alaj (45’).

Fc Vernier vs Team Mandement 2-1

Kabashi, capitaine de Vernier et meilleur joueur de son équipe

La mi-temps est sifflée sur le score de 1-0 pour les locaux. Une équipe de Vernier que l’on sent supérieure mais parfois trop « facile ». En face, le Team Mandement semble crispé par l’enjeu et ne parvient pas à libérer son potentiel que l’on sent pourtant bien présent.

Le Team Mandement revient et enflamme le match

En deuxième période, on repart sur les mêmes bases, Vernier contrôle le ballon et le Team Mandement fait bloc. La différence se situe dans la hauteur de ce dernier qui gêne d’avantage la relance. Et c’est sur une grosse erreur de la défense centrale que le match va à nouveau basculer. A la 55ème minute, Nicollet contre Palumbo, ce dernier essaye de se rattraper mais fauche son adversaire et concède un penalty. Foschini, ancien joueur de Vernier, se présente devant Rivoire et ne tremble pas pour égaliser (56′, 1-1).

Cette égalisation va enflammer la rencontre. Les espaces se créent enfin dans les défenses et de chaque côté, on cherche la vitesse et la percussion pour apporter le danger et se créer, chacune à son tour, des situations intéressantes devant le but adverse, sans concrétiser.

Au Team Mandement le cœur, à Vernier le réalisme

Le dernier quart d’heure est à peine entamé que Vernier va faire la différence. C’est d’abord Chaka qui fixe son défenseur et se heurte au très bon réflexe de Casanova (78′), puis deux minutes plus tard, sur un long ballon en avant, c’est le second attaquant, Alaj, qui se glisse dans la défense adverse pour lober le portier adverse et inscrire le 2-1 (80’).

Fc Vernier vs Team Mandement 2-1

Le lobe victorieux d’Alaj

Une réussite qui s’avérera décisive, puisque plus rien ne sera marqué dans les dix dernières minutes. Le Team Mandement aura deux chances, mais Gomes se heurte à Rivoire (83’) puis Foschini ne cadre pas sa frappe (90’), deux chances de buts non concrétisées et des regrets au moment où l’arbitre siffle la fin de la partie sur ce score de 2-1.

Au final, c’est ainsi Vernier qui évoluera en A inter au printemps, au terme d’une finale qui aura basculé sur trois grosses erreurs défensives. L’expérience et la maîtrise des joueurs verniolans sont ainsi venues à bout du Team Mandement, dont les qualités de cœur n’auront pas suffi.

 

FC VERNIER – TEAM MANDEMENT  2-1 (1-0)
Stade municipal de Vernier, environ 300 spectateurs.

Arbitres : MM. Innouch, Murengezi et Da Costa

Buts : 22’ Chaka 1-0, 56’ Foschini (P) 1-1, 80’ Alaj 2-1

Vernier (4-4-2) : Rivoire – Mumbili, Palumbo, Ahammer, Demiri – Marrone, Kabashi ©, Tschimini, Bastos – Alaj, Chaka.
Remplaçants : Avdulli, Pinto, Parigini, Pereira, Dos Santos, Torres, Johnstone.
Entraîneur : Sadri Islami

Team Mandement (4-2-3-1) : Casanova – Salijaj, Bertoli ©, Mertenat, Bolle – Pauli, Kiss – Pasquier, Foschini, Carasso – Nicollet.
Remplaçants : Beltramello, Bernet, Girardet, Crepin, Seide, Gomes
Entraîneur : Alfredo Foschini

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.