3ème ligue, groupe 2 : Veyrier II ne lâche rien

0

16ème journée / Nouvelle victoire pour la seconde équipe veyrite qui semble être la seule à pouvoir lutter avec Aïre, également victorieux. En bas de tableau, Perly II prend de l’avance sur la barre en s’imposant contre Donzelle.

 

 

Meyrin FC II   –   FC Aïre-le-Lignon   1 – 3
Buts 
: 31’ Segade 0-1, 76’ Salerno 0-2, 82’ Coelho 1-2, 87’ Lopes 1-3

5 points séparaient Meyrin II d’Aïre avant ce match, autrement dit, c’était la dernière chance pour les Meyrinois de se rapprocher du leader et de garder des espoirs de promotion d’ici la fin de saison. Mais au terme d’une belle prestation, ce sont les Aïrois qui l’emportent et qui écartent quasi définitivement leur rival du jour de la course au titre.

Helder Silva, le mentor aïrois, résumait la performance des siens : « C’était une prestation de mon équipe d’un grand niveau, surtout en première mi-temps où nous avons été supérieurs à notre adversaire dans tous les secteurs du jeu. 1-0 pour nous à la mi-temps était vraiment le strict minimum ».

Il aura fallu les dernières minutes de jeu pour voir Salerno et Lopes permettre aux « Oranges » de prendre le large, puisqu’entre temps, Coelho avait réduit la marque pour les locaux.

Au final, c’est une 12ème victoire pour le leader, qui n’est plus menacé que par Veyrier II, sur lequel il compte 3 points d’avance. En effet, les Aïrois en possèdent 6 sur Genève-Poste (qui n’est pas un adversaire pour la promotion) et 8 sur Grand-Saconnex et Meyrin II. Si la dynamique du championnat reste inchangée, la dernière journée nous réserverait un Aïre-Veyrier II très intéressant.

Helder Silva concluait : « Je félicite mon équipe pour la discipline tactique ainsi que pour l’envie qu’ils ont démontré sur le terrain, je suis fier de mes gars. J’aimerais dédier cette victoire au petit Enzo qui vient de naître et je souhaite beaucoup de bonheur aux 3 (Manu, Sonia et Enzo) ».

Du côté de Meyrin II, le capitaine de l’équipe, Max Nicora, estimait que c’était « un match médiocre de notre part, nous étions absent tant au niveau physique qu’au niveau mental. L’envie était du côté des joueurs du Lignon qui ont tout à fait mérité leur victoire. Il va falloir qu’on change d’attitude et de mentalité si nous voulons gagner les matchs qu’il nous reste à disputer! »

 

 

FC Saint-Paul   –   FC Grand-Saconnex   1 – 3
Buts 
: 24’ Schellenberg 1-0, 44’ Amide 1-1, 52‘ Amide 1-2, 75‘ Vazquez 1-3

Dimanche matin à la Californie, Saint-Paul avait pourtant bien commencé son match face à Grand-Saconnex en ouvrant le score par l’inévitable Schellenberg. « Mes joueurs ont fait leur meilleure période de ce second tour : sérieux dans le replacement, disponibilité dans le jeu… mais incapables de tuer le match! Je reste très satisfait de notre première mi-temps », nous déclarait Florian Eder, l’entraîneur local.

Une dynamique confirmée par l’entraîneur adverse, Eugenio Rendeiro : « Un match qu’on a entamé avec fébrilité et pas très bien en place. On a eu du mal à poser le ballon et le garder ». Or, une passe en retrait mal négociée par la défense de Saint-Paul va permettre aux visiteurs d’égaliser juste avant la pause.

« En 2ème mi-temps tout a changé, on a joué au ballon, on était bien en place. J’ai vu une équipe qui a pris plaisir et qui montre qu’on est encore là », poursuivait Rendeiro. Profitant de la blessure momentanée d’un joueur adverse, Grand-Saconnex va prendre l’avantage en supériorité en début de seconde période par Amide. Par la suite, les Saconnésiens vont tuer le match en inscrivant le 3ème et définitif but.

« Nous perdons trop de duels et n’arrivons plus à poser le jeu. On subit le jeu des visiteurs qui se montrent plus décidés », reconnaissait Eder. Malgré des opportunités de revenir à 3-2, les locaux s’inclinent finalement 3-1 et subissent ainsi leur troisième revers à domicile depuis la reprise. « Je souhaite une bonne suite à Grand-Saconnex,et j’ai une pensée au blessé du jour », conclut Eder.

Cela semble aller mieux au niveau des résultats pour les Saconnésiens après les aléas internes de début de second tour. A ce sujet, le comité souhaitait boucler l’affaire : « Le comité du FC Grand-Saconnex, réuni dans son ensemble, tient à apporter quelques précisions, quant à l’article publié le 16 mars 2014, faisant suite au match de championnat contre Lancy. Au vu d’éléments nouveaux, portés dernièrement à sa connaissance et après discussions avec les personnes concernées, le comité informe qu’il maintient sa sanction disciplinaire à l’encontre des deux joueurs. Cela étant, il insiste sur le fait que les faits relatés ont motivé certaines personnes du comité à prendre cette décision radicale. Le comité tient toutefois à présenter ses excuses aux familles, aux proches et joueurs qui se seraient sentis bafoués et injustement critiqués dans l’article en question. Les faits qui se sont déroulés et tout ce qui en a découlé, n’est en tout point pas de l’ordre public, mais bel et bien de la cuisine interne, qui n’avait aucune raison d’être étalée, comme elle l’a été. Le comité souhaite une très bonne continuation à ces joueurs. »

Concernant la victoire de ses protégés, l’entraîneur Rendeiro concédait : « Chaque équipe a eu sa mi-temps alors je pense que la victoire est méritée surtout quand je vois notre belle 2ème mi-temps. J’aimerais féliciter mon équipe pour cette belle victoire et pour l’état d’esprit qui règne depuis quelques temps, merci aux joueurs de la Deux et aussi aux juniors qui depuis quelques temps intègrent notre équipe et jouent régulièrement. Bonne suite à Saint-Paul ».

 

FC Geneva   –   FC Choulex   1 – 2
Buts
: 80′ Varela 0-1, 85′ Pereira 1-1, 91′ Navarro 1-2

« Après 3 défaites consécutives et surtout aucune envie et agressivité de mon équipe, j’ai mis mes joueurs devant leurs responsabilités avant ce match », avertissait Dario Basile, l’entraîneur choulésien, sur le match de son équipe sur le terrain de la lanterne rouge, Geneva.

Les choses n’avaient pas l’air d’avoir changé en première mi-temps, au terme de laquelle le score était toujours vierge. Ce qui n’a pas plu à Basile : « De nouveau, je n’ai pas reconnu mon équipe, ce qui a valu une remise en place à la mi-temps, avec des mots forts et des murs qui ont tremblé… Conséquence : on a commencé à jouer au foot ! »

En seconde période, alors que l’on se dirigeait vers un 0-0, les choses vont bouger dans les 10 dernières minutes. L’ouverture du score d’Angelo Varela semblait définitive, mais les vaillants joueurs de Geneva, réduits à 10, parviennent à égaliser. Mais c’est Choulex qui aura le dernier mot par l’intermédiaire de Navarro, auteur du but de la victoire dans les arrêts de jeu.

« Nous sommes allés chercher ces 3 points mérités, au vu de nos occasions, contre une équipe de Geneva difficile à jouer avec de bons joueurs offensivement, poursuivait Basile. Pour ça, je dis bravo à mes joueurs car il n’ont rien lâché et c’est avec cet état d’esprit qu’on pourra faire quelque chose ».

Mathématiquement, cette victoire permet à Choulex de s’éloigner quasi définitivement de la zone dangereuse et d’envisager sereinement la fin du championnat, avant la réception de Meyrin II. De son côté, Geneva est maintenant à 8 points de la barre. Une victoire est obligatoire contre Lancy III pour espérer quelque chose d’ici la fin du championnat.

 

CS Interstar   –   Lancy FC III   2 – 1
Buts 
: Fricker 1-0, R. Spicher (P) 1-1, Ka 2-1

Nouvelle victoire pour Interstar, la 3ème consécutive, qui semble avoir pris son rythme de croisière en ce second tour.

Face à une équipe de Lancy III qui est en position de relégable, tout s’est joué en première mi-temps. C’est d’abord Fricker d’une frappe puissante qui ouvre rapidement le score, avant l’égalisation lancéenne sur un penalty de Spicher à la demi-heure. Juste avant la pause, c’est Cherif Ka qui redonne l’avantage aux locaux après une percée de Simoes.

La seconde période sera plus calme, avec peu d’actions de part et d’autre et les hommes de Tiago Da Silva obtiennent un succès qui leur permet de rester dans la première moitié du classement. Pour le président/joueur des locaux, Fred Simoes, « on mérite cette victoire, on a présenté un beau football au sol mais on peut mieux faire. On doit être encore être plus efficace devant les buts ».

« On commence à trouver un bon équilibre, poursuit-il. Il faut qu’on continue comme ça pour bien terminer la saison ». Le prochain match pour les pensionnaires de Varembé sera un déplacement à Veyrier samedi après-midi.

L’entraîneur lancéen, Manuel Capelas, revenait sur la rencontre de ses protégés : « Une première mi-temps très mitigée, les joueurs ont eu de mal appliquer les consignes. Après le thé, mes joueurs parviennent à rentrer dans le match mais en vain, face à une équipe d’Interstar bien disciplinée. On n’a pas réussi à trouver le chemin des filets. »

Cette défaite est une mauvaise affaire pour Lancy étant donné que Perly a remporté son match et place la barre à 4 longueurs désormais. « Je me permets juste de transmettre un message à mes joueurs : une équipe qui doit absolument se sauver ne peut pas se permettre d’avoir une entame de match comme les deux dernières rencontres », concluait Capelas.

 

US Genève-Poste FC   –   FC Veyrier Sports II   1 – 3
Buts : 14′ J.-B. Chatelain (P) 0-1, 27′ M. Batardon 0-2, 69′ Udry 0-3, 84′ Henriques 1-3

Le match au sommet de cette journée opposait les deux poursuivants du leader, à savoir Genève-Poste et Veyrier II, à égalité de points avant la rencontre. Mais la dynamique des « Postiers » n’est plus la même en ce second tour, marqué par les absences, l’impossibilité de monter en 2ème ligue et le départ du désormais ex-entraîneur Mikael Palma la semaine dernière. L’équipe a été reprise par les joueurs Julien Meisser et Noé Da Silva.

Les Veyrites, sans faire un bon match, ont profité de cette dynamique négative de leur adversaire – mais également de leur bonne dynamique à eux – pour enfoncer le clou en première période, grâce à Chatelain et Batardon. En seconde période, Udry tue le match avant que les locaux ne sauvent l’honneur par Henriques.

L’entraîneur veyrite Sébastien Gautier reconnaissait que les siens n’avaient pas été brillants : « On est bien payé, c’est notre moins bonne prestation en 5 matchs du second tour. On n’a rien fait voir dans le jeu. On prend ces trois points, mais si on ne se remet pas très vite au travail, on ne pourra pas rêver longtemps… »

Toujours est-il que la deuxième équipe veyrite obtient un 5ème succès en autant de journées depuis la reprise et semble être la seule à pouvoir inquiéter le leader Aïre-le-Lignon, qui compte trois points d’avance.

Du côté de Genève-Poste, Noé Da Silva déclarait : « Je voulais commencer par remercier Mikael Palma pour tout ce qu’il a fait pour notre équipe, on perd plus qu’un entraîneur. Concernant le match, il n’y a pas grand chose à dire… On était 12 pour le match dont un joueur de la 5ème ligue et un blessé sur le banc! On va récupérer des joueurs pour les prochains matchs afin de bien finir la saison et préparer la suivante. Bonne suite de championnat à cette sympathique équipe de Veyrier. »

Pour la prochaine journée, Poste ira à Donzelle tandis que Veyrier recevra Interstar.

 

FC Perly-Certoux II   –   FC Donzelle   3 – 1
Buts
: 23′ Herrera 1-0, 45′ Ferreira 2-0, 73′ Osorio 2-1, 94′ Herrera 3-1

Deuxième victoire consécutive – série inédite cette saison – pour la seconde garniture de Perly qui réalise la bonne affaire de la journée en bas de tableau. « C’était un match important pour mon équipe, où on devait impérativement prendre les trois points pour distancer nos concurrents directs », nous confiait Nelson Cavaco.

La première mi-temps sera totalement à l’avantage des Perlysiens, qui vont inscrire deux buts par Herrera et Gouveia. « En première mi-temps, on était concentré, nous avons monopolisé le jeu et nous nous sommes créés les occasions de but », analysait Cavaco.

Après le thé, les Donzellois vont peu à peu se mettre à jouer et vont réduire la marque grâce à Osorio. « Donzelle a continué à batailler avec des occasions mais sans marquer. Et dans les arrêts de jeu, c’est nous qui avons marqué le 3ème but qui a fait du bien », poursuit Cavaco, soulagé.

De quoi nourrir des regrets pour Christian Lamers, l’entraîneur des visiteurs : « On a attendu la 50ème minute de jeu pour se mettre à jouer. Malgré cela, on aurait pu revenir, à 2-1 on touche deux fois la latte ».

Avec ce succès, Perly prend quatre points d’avance sur Lancy III, premier relégable, ce qui satisfait leur entraîneur : « Je félicite mon équipe pour cette deuxième victoire d’affilée avec envie et plaisir. Continuons comme ça. Bonne continuation à Donzelle pour la fin du championnat ».

Une équipe de Donzelle qui, elle, n’est pas encore définitivement à l’abri et qui a encore besoin de points pour éviter toute frayeur.

 

3ligue2-1314-16

Share.