Leader, Carouge continue sur son petit nuage

0

5 victoires en 5 matchs en 2014 pour les Carougeois, qui reprennent la tête du championnat et continuent de rêver d’une promotion en Challenge League.

Carouge, ses commerces, sa piscine, son stade… et son équipe de football. Sans faire beaucoup de bruit, l’Etoile Carouge FC s’est hissé la semaine dernière en tête du championnat de Première Ligue Promotion. Une performance de choix pour une équipe qui repartait dans l’inconnu le mois dernier après la longue pause hivernale. 5 victoires plus tard, les ambitieux Carougeois sont à prendre au sérieux désormais.

En recevant le SC Kriens, la formation de Boris Mitrovic avait l’occasion de se venger du sévère 5-1 subi au match aller au Stade Kleinfeld, mais surtout de reprendre la place de leader du championnat reperdue provisoirement en semaine après la victoire du Mont face à… Kriens.

Mauvais départ

Opposés à des Kriensois mal classés et a priori fatigués de ce match en semaine, les hommes de Mitrovic ont mis quelque temps à rentrer dans la partie. Au quart d’heure de jeu, ils vont laisser le capitaine visiteur, Unternährer, contrôler et armer un tir dans le petit filet (15′, 0-1), pour la plus grande joie de la vingtaine d’ultras suisses-allemands qui ont fait le déplacement de Suisse centrale.

Il n’en fallait pas moins pour réveiller les locaux qui, dès cet instant, vont prendre le match à leur compte. Et c’est sur coup de pied arrêté que tombe l’égalisation carougeoise, lorsque Valente centre pour Doudet qui place une tête victorieuse (32′, 1-1).

Delley en démonstration

Les Stelliens ont de plus en plus d’emprise sur le match et leur domination se reflète en la personne de Delley, particulièrement brillant samedi soir à la Fontenette. L’ailier carougeois enchaîne dribbles, solos, centres et frappes sans récompense au bout… jusqu’à ce coup franc parfaitement enroulé dans la lucarne dans les arrêts de jeu du premier acte (46′, 2-1).

Le festival Delley reprend en seconde période et, après une énième percée avant l’heure de jeu, Carrupt pousse le ballon au fond des filets après un centre cadeau du numéro 10 local (57′, 3-1).

Carouge-Kriens-1314-2

Carrupt, au moment du but du break

Etonnamment, l’intensité va baisser une fois le match bouclé et la dernière demi-heure ne sera que du remplissage, outre ce joli 4ème but carougeois signé Robin, rentré quelques minutes auparavant, d’un tir lointain bien placé (91′, 4-1).

Les hommes du jour

Du côté de Kriens, on retiendra surtout la puissance de l’attaquant Ridge Munsy, difficile à bousculer et très bon en pivot. Côté carougeois, inutile de préciser que l’homme du match se nomme Marco Delley. De par sa vitesse, son explosivité et ses débordements, l’ailier carougeois a rendu folle la défense lucernoise. Deux mots souvent entendus en tribune peuvent résumer sa prestation : « au-dessus ». Dans le secteur offensif, l’autre ailier Valente a également été remuant, tout comme le jeune Gazzetta, prêté par Servette et à suivre attentivement ces prochaines années. En défense, le latéral Pasquier a été impérial et la colonne vertébrale Maric-Doudet est une assurance-vie, sans parler de Gonzalez dans les cages, un véritable luxe pour la Première Ligue Promotion.

Carouge-Kriens-1314-1

Delley, au duel avec Kablan

Mais c’est surtout une performance d’équipe qui est à souligner du côté carougeois. Les hommes de Mitrovic forment un bloc solidaire qui semble intouchable en ce moment. La collaboration avec le Servette FC semble porter ses fruits, en attendant de voir peut-être les deux clubs-phares du canton évoluer dans la même catégorie la saison prochaine. Mais ne soyons pas des oiseaux de mauvais augure : il reste 7 finales aux pensionnaires de la Fontenette avant d’atteindre le Graal. A commencer par un déplacement au Mont-sur-Lausanne la semaine prochaine, un match qui aura véritablement une allure de finale.

 

ETOILE CAROUGE FC – SC KRIENS  4-1 (2-1)
Stade de la Fontenette, 308 spectateurs

Buts : 15′ Unternährer 0-1, 32′ Doudet 1-1, 45’+1′ Delley 2-1, 57′ Carrupt 3-1, 91′ Robin 4-1

Carouge (4-2-3-1) : Gonzalez – Pasquier, Maric ©, Doudet, Infante – Barroso (77′ Robin), Kusunga – Delley, Gazzetta (84′ Mazamay), Valente – Carrupt (71′ Hempler).
Entraîneur : Boris Mitrovic

Kriens (4-4-2) : Anicic – Ramadani, Fischer, Bajrami (60′ Rapelli), Kablan – Wiget (57′ N’Tiamoah), Stojanov, Bastida, Unternährer © – Mourad (71′ Penda), Munsy.
Entraîneur : Jean-Daniel Gross

Avertissements : Maric et Robin (Carouge) ; Fischer, Kablan, Mourad et Munsy (Kriens)

 

Photos : IV Sport

Share.