Les jeunes du Barça, premiers vainqueurs de l’UEFA Youth League

0

Plus réalistes que leurs adversaires portugais, les M19 du FC Barcelone remportent la première édition de cette compétition dont la phase finale s’est déroulée à Nyon. En attendant l’année prochaine ?

Trois jours après une belle journée de demi-finales, c’était au tour de la grande finale de l’UEFA Youth League du côté du stade Colovray de Nyon. Et ce n’est pas un hasard si le meilleur centre de formation d’Europe, La Masia, inscrit le premier nom au palmarès de cette nouvelle compétition.

Benfica domine, le Barça punit

Il ne fallait pas être coincé dans les bouchons puisque cette rencontre entre Benfica et Barcelone démarre tambour battant. Sur un débordement d’El Haddadi, le ballon revient dans les pieds de Tarin qui se charge du premier but (9′, 0-1). Poussés par leur nombreux public, les Portugais ne vont pas tarder à réagir et obtiennent un penalty – le 4ème obtenu par Benfica lors de cette phase finale – suite à une faute de Godswill sur Rochinha. Mais c’était la volonté de Dieu (« God’s Will ») de maintenir le Barça devant, puisque le puissant Romario Baldé envoie un missile sur la latte.

Les Benfiquistes vont prendre le jeu à leur compte et se créer de belles opportunités. Sauf que c’est le Barça qui s’allie avec le réalisme et, sur une percée de l’ultra-puissant Adama Traoré, El Haddadi fait le break (33′, 0-2).

Après la pause, les talents lisboètes continuent de chercher le but qui les relancerait dans le match, mais Rochinha (52′), Estrela (54′), Nunes (67′), Guedes (76′) et Baldé (84′) manquent cruellement de réussite lorsqu’ils ne sont pas stoppés par Ondoa, le dernier rempart barcelonais.

SL Benfica vs FC Barcelona 0-3

Rochinha, peu en vue lors de la finale, ici entre deux adversaires barcelonais

Le bijou d’El Haddadi

Après une avalanche de tentatives manquées par les « Aigles », la victoire se concrétise pour le Barça lorsque son attaquant El Haddadi effectue le geste du match et probablement de la compétition. Depuis le rond central, il décroche un tir spectaculaire qui lobe le portier Graça (88′, 0-3). Un pur bijou qui mêle talent, précision et culot de la part de cet attaquant de 18 ans d’origine marocaine.

Ce but est un reflet du match en soi, que le Barça remporte nettement 3-0 grâce surtout à ses individualités plutôt qu’au jeu collectif traditionnel du côté de La Masia. Toujours est-il que cette victoire de la relève catalane n’a rien d’étonnant et soulage quelque peu un club qui vit une saison difficile : chiffres du transfert Neymar, démission du président Rosell, interdiction de recruter… sans parler des performances sportives. La joie des dirigeants barcelonais dans la tribune de Colovray – le président Bartomeu en tête – était la preuve qu’une bonne nouvelle était attendue depuis un moment dans la maison blaugrana.

Quelques noms à retenir

Inutile de préciser que cette finale de la Youth League porte le nom de celui qui est à l’origine du premier but et qui a inscrit les deux autres : Mounir El Haddadi. Meilleur buteur de la compétition, il est d’ores et déjà courtisé par les grands clubs. Tout comme l’autre homme fort de l’équipe, le véloce et inarrêtable ailier Adama Traoré, qui a déjà fait ses premiers pas avec l’équipe première cette saison et qui, lui aussi, fait partie des grands noms de la compétition. Un avenir radieux leur semble promis mais attention, entre « carrière prometteuse » et « talent gâché », il n’y a qu’un pas.

Du côté de Benfica, le secteur offensif s’est montré très intéressant avec leur joueur le plus prometteur Rochinha – peu en vue lors de la finale – mais également Guedes et Santos. En défense, le serein capitaine João Nunes s’est montré impérial dans les airs et très à l’aise à la relance. Pas de doute que cette belle génération benfiquiste risque de faire parler d’elle à l’avenir.

SL Benfica vs FC Barcelona 0-3

El Haddadi, l’homme de la finale, face à Guedes

Un bilan positif… en attendant l’année prochaine ?

Le bilan de cette première édition de l’UEFA Youth League peut être qualifié de positif. Bien entendu, certains peuvent remettre en question la formule de la compétition avec des arguments valables : les M19 talentueux dont la première équipe n’est pas qualifiée pour la Ligue des Champions ne peuvent pas y participer, comme par exemple l’Olympique Lyonnais, l’un des meilleurs centres de formation d’Europe. Mais il faut reconnaître que l’un des arguments majeurs des organisateurs est atteint : c’est un excellent moyen d’engranger de l’expérience en compétition et de s’habituer à la pression d’une phase finale, à la médiatisation et à l’acclamation du public. De ce fait, c’est un excellent apprentissage pour leur – peut-être – future carrière de footballeur.

Reste à savoir si la phase finale de la Youth League se déroulera encore à Nyon lors des futures éditions. L’UEFA pourrait être tentée de la déplacer dans un stade plus grand – peut-être au Stade de Genève? –, les 4000 places de Colovray ayant rapidement trouvé preneur. Il faut reconnaître que cette édition a rencontré du succès car toutes les conditions étaient réunies : beau temps, public nombreux et présence d’équipes très suivies localement : Real Madrid, Barcelone et Benfica ont en effet beaucoup de supporters dans la région issus de l’immigration. Toujours est-il que c’était une chance d’avoir eu une compétition de ce niveau tout près de Genève. En espérant que cela se répète !

 

SL BENFICA – FC BARCELONA  0-3 (0-2)
Stade Colovray, 4000 spectateurs (guichets fermés)

Buts : 9′ Tarin 0-1, 33′ El Haddadi 0-2, 88′ El Haddadi 0-3

Benfica (4-3-3) : Graça – Ramos, Nunes ©, Alfaiate (83′ Gomes), Rebocho – Estrela, Rochinha, Costa (64′ Pereira) – Baldé, Guedes, Santos.
Entraîneur : João Tralhão

Barcelona (4-3-3) : Ondoa – Godswill, Riera ©, Tarin, Quintilla – Ortega, Enguene (72′ Juan Antonio), Kaptoum (89′ Ebwelle) – Traoré, El Haddadi (90′ Rolon), El Ouriachi.
Entraîneur : Jordi Vinyals

Avertissements : Guedes, Santos, Baldé, Rochinha et Nunes (Benfica) ; Godswill, Ortega, Riera, El Haddadi et Juan Antonio (Barcelona)

 

Photos : OneClick-Photo

 

 

 

Share.