City tout proche de la promotion

0

Les joueurs de Patrick Stifani surclassent UGS II (6-1) et n’ont plus besoin que d’un petit point pour être promus en 2ème ligue.

« Les gars, s’il faut en mettre 5 on en met 5, n’oublions pas qu’il y a Avanchet derrière nous ». Cette phrase d’encouragement prononcée par un joueur de City, alors que le score était déjà de 3-0, reflète à merveille la volonté des joueurs de Patrick Stifani, jeunes – deux 1997 ont débuté le match – mais diablement ambitieux et talentueux. En effet, dimanche matin, c’est un petit duel à distance que vivaient City et Avanchet. Séparés de trois points, un faux-pas d’Avanchet pouvait offrir la promotion à la formation des Bois-des-Frères.

Mais sans trop se soucier de ce qui se passait du côté de Vernier, les locaux ont fait le boulot. Et plutôt de belle manière. Au terme d’une première mi-temps amplement dominée, le score n’était que de 1-0 mais aurait pu être beaucoup plus large. Après la rapide ouverture du score de Marques d’un lobe subtile (7′, 1-0), c’est un festival de ratés qui s’en est suivi, avec deux poteaux à la clé notamment. Dangereux uniquement sur coup de pied arrêté, les Ugéistes ont pu boire le thé heureux de n’avoir qu’un but de retard.

City-UGS-1314-1

Marques, double buteur

La classe d’Ajdini

Mais cette courte avance sera vite augmentée, puisque Marques va mettre le même nombre de minutes qu’en première période, à savoir sept, pour doubler la mise après le thé (52′, 2-0). La suite du match a été un récital de Gentrit Ajdini, rentré à la mi-temps mais qui n’a nécessité que 45 minutes pour étaler tout son talent.

La démonstration du milieu de terrain s’est traduite par trois buts (54′, 65′, 90′), dont deux véritables chefs-d’oeuvre dans la surface de réparation pour les deux premiers, ainsi qu’une passe décisive pour le tout aussi brillant Rittiner (81′). Entre temps, le visiteur Emini avait réduit momentanément la marque à 4-1 d’une frappe lointaine.

Les « Violets », qui avaient l’opportunité de revenir à un point de leur rival du jour, ont été dépassés dans tous domaines. L’entraîneur ugéiste Lorice Giraud reconnaissait que la « supériorité de City a été flagrante, il n’y a pas grand-chose à dire à part les féliciter pour leur match, leur saison et peut-être leur promotion ».

City-UGS-1314-2

Ajdini, ici sous les yeux de Messomo

« On n’a rien fait »

Un terrain envahi de gamins à la mi-temps pour un match improvisé, des pétards qui explosent après chaque but en bas de l’immeuble qui surplombe le Bois-des-Frères… Le quartier des Libellules respire indéniablement le football et les joueurs talentueux n’y manquent pas. Ancien formateur au Servette FC, l’entraîneur Patrick Stifani possède là un vivier de joueurs intéressant et cela se voit sur le terrain, son équipe pratiquant un football agréable à regarder.

Avanchet ayant également gagné, la fête de la promotion sera reportée à la semaine prochaine. Avec trois points – et cinq buts – d’avance sur ses poursuivants, les joueurs de City touchent du bout des doigts la promotion en 2ème ligue et un point leur suffira dimanche prochain à domicile contre une équipe déjà reléguée, Collex II. Prudent, l’entraîneur Stifani ne voulait pas s’enflammer : « Il reste encore un match et il nous faut encore un point. On n’a encore rien fait ». Une phrase souvent entendue de la bouche d’un certain Diego Simeone cette saison. Samedi dernier, il était sacré champion d’Espagne.

 

FC CITY – FC UGS II  6-1 (1-0)
Centre sportif du Bois-des-Frères (terrain synthétique)

Buts : 7′ Marques 1-0, 52′ Marques 2-0, 54′ Ajdini 3-0, 65′ Ajdini 4-0, 78′ Emini 4-1, 81′ Rittiner 5-1, 90′ Ajdini 6-1

City (4-2-3-1) : Andic – Gallina ©, Avdulahi, S. Rodrigues, Dos Santos – Arifi, Ponti (46′ Ajdini) – J. Rodrigues (68′ Mathieu), Rittiner, Duarte – Marques (68′ Lutzelschwab).
Entraîneur : Patrick Stifani

UGS II (4-2-3-1) : Jovanovic – Madi, Didouche, Taleb ©, Sifferlin – Emini, Mbegha, Giraud, Nunes – Messomo, Kari (63′ Roland).
Entraîneur : Lorice Giraud

Avertissements : Duarte, Avdulahi (City) ; Roland, Emini (UGS)

 

Share.