Cruel retour à la réalité pour le CS Italien

0

Les joueurs de Del Rosso s’inclinent en supériorité numérique face à une équipe d’Onex qui a fait parler son expérience.

Fini, le rêve de la coupe suisse. Les souvenirs resteront gravés à jamais, mais la réalité a frappé le CS Italien en pleine figure dimanche après-midi. Une semaine après avoir affronté le FC Bâle au Stade des Arbères devant 2600 spectateurs, le club du président Longo était de retour aux affaires sérieuses, à savoir le championnat de 2ème ligue au bucolique Bois-de-la-Bâtie, devant une foule moins nombreuse mais plus familiale. Plus de Walter Samuel face à eux mais quelques vieux briscards du FC Onex qui repartiront avec les trois points.

Pourtant, les hommes de Del Rosso avaient tout en leur faveur pour empocher une première victoire : un avantage au score à l’heure de jeu, grâce à un doublé insolite de l’opportuniste Marco Da Rocha (une tête et une volée aux 7ème et 53ème minutes, Troisi avait égalisé entre temps), et une supériorité numérique suite à l’expulsion de Beausoleil, qui reçoit un second avertissement rigoureux pour simulation.

CSItalien-Onex-1415-1

Malgré un doublé de Da Rocha, le CS s’incline à domicile

On pensait que les locaux allaient gérer leur fin de match mais une certaine nervosité s’est installée dans leur camp. Plus malins, les Onésiens en ont logiquement profité. Poussés par le talent de Julien Borcard, ils vont renverser le score en infériorité numérique. D’abord par un coup franc tiré par le milieu de terrain et repoussé par le gardien Dewarrat sur le tibia de Gremion (69′, 2-2). Puis grâce à un tir croisé du meneur de jeu onésien lancé en profondeur (78′, 2-3).

Au final, les joueurs de Patrick Hochstrasser ne regretteront pas les nombreuses occasions ratées par leur attaquant Menga (5′, 19′, 41′, 45′) et obtiennent une victoire au courage, à l’abnégation et, bien sûr, à l’expérience. Les « Verts » ont même terminé à 9, Page voyant aussi rouge suite à une faute de dernier recours, mais ils ont fait preuve d’une solidarité exemplaire lors des toutes dernières minutes.

« Ils ont gagné avec les tripes, c’est ce qui fait la différence entre une jeune équipe et une équipe expérimentée », reconnaîtra Del Rosso. Ils ont fini sur les rotules, mais c’est eux qui ont bu la bière de la victoire. Et c’est ça le plus important.

CSItalien-Onex-1415-2

Borcard, décisif en seconde période

 

CS ITALIEN – FC ONEX  2-3 (1-1)
Stade du Bois-de-la-Bâtie

Buts : 7′ Da Rocha 1-0, 24′ Troisi 1-1, 53′ Da Rocha 2-1, 69′ Gremion 2-2, 78′ Borcard 2-3

CS Italien (4-4-1-1) : Dewarrat – Kisunda-Visi, Souto, Nascimento, Huguenin – Albuquerque ©, Hess (84′ Samir), Da Rocha, Lopes (61′ Antonini) – Blanco – Iseli (66′ Bongiovanni).
Entraîneur : Raffaele Del Rosso

Onex (3-5-2) : Nieto – Monnard ©, Gremion, Page – Bagnoud, Teixeira, Beausoleil, Borcard, Palma – Troisi (79′ Penas), Menga (66′ Almeida).
Entraîneur : Patrick Hochstrasser

Avertissements : Kisunda-Visi et Lopes (CS Italien) ; Beausoleil et Borcard (Onex)
Expulsions : 62′ Beausoleil (second avertissement), 88′ Page (faute de dernier recours)

 

Photos : OneClick-Photo

Share.