La coupe suisse passe par Genève

0

Le week-end du 23-24 août, quatre clubs genevois, dont deux amateurs, seront en lice en coupe suisse. Le CS Italien aura la chance de recevoir le grand FC Bâle.

Une fois n’est pas coutume, ce sont quatre équipes genevoises qui disputeront le premier tour de la coupe suisse. D’habitude, c’est Servette et le vainqueur de la coupe genevoise qui sont en lice, mais cette fois s’ajoutent Perly et Etoile Carouge qui ont brillamment décroché leur ticket lors des tours qualificatifs durant la saison dernière. Servette et Carouge joueront à l’extérieur, à Sirnach et Neuchâtel respectivement, tandis que CS Italien et Perly auront la chance de recevoir.

CS Italien-Bâle, le duel des extrêmes

C’est la seconde année consécutive que le vainqueur de la coupe genevoise tire une grosse écurie de Super League. L’année dernière, Veyrier avait en effet eu la chance de recevoir les Young Boys, à l’époque leaders du championnat suisse. Cette saison, le CS Italien a tiré le numéro gagnant puisqu’il s’agit ni plus ni moins du FC Bâle, champion suisse des cinq dernières années et actuellement entraîné par Paulo Sousa, ancien joueur de Benfica, Sporting, Juventus, Dortmund et Inter notamment. Il y a deux ans, Raffaele Del Rosso nous avait avoué vouloir tomber sur le FC Sion de Gattuso, mais ils ont dû se contenter de Schaffhouse. Tirer le FC Bâle cette année est donc joli cadeau d’anniversaire pour le club du Bois-de-la-Bâtie qui fête ses 70 ans.

Degen-Basel

Philip Degen, l’un des joueurs emblématiques du FC Bâle (Photo: IV Sport)

Les Bâlois sont non seulement la référence du foot suisse, mais ils en sont également la locomotive sur la scène européenne. En 2012, les Rhénans avaient passé la phase de poules de la Ligue des Champions en se classant seconds derrière Benfica, éliminant notamment Manchester United (3-3 à Old Trafford, 2-1 au Parc Saint-Jacques). L’année d’après, les Suisse-allemands ont réalisé un joli parcours en Europa League en atteignant les demi-finales, après notamment avoir éliminé Tottenham en quarts. La saison dernière, ils ont battu deux fois le Chelsea de Mourinho (1-2 à Stambord Bridge, 1-0 au Parc Saint-Jacques), mais n’ont pas pu passer la phase de poules. Repêchés en Europa League, les Bâlois sont arrivés en quarts de finale, éliminés par Valence malgré une avance de 3-0 au match aller.

En coupe suisse, les Rhénans sont aussi des spécialistes : lors des huit dernières éditions, ils ont atteint la finale à six reprises (avec quatre victoires à la clé). Alors inutile de préciser que c’est un os sur lequel est tombé le CS Italien. Si l’adversaire est le plus prestigieux que l’on pouvait espérer, il est également celui contre lequel les protégés de Raffaele Del Rosso ont le moins de chances de pouvoir tenter l’exploit : non seulement il y a cinq ligues d’écart, mais aussi une différence de préparation. Les Bâlois, qui pourront probablement compter sur leur recrue Walter Samuel, auront déjà joué 6 journées en Super League, tandis que le « CS » n’aura pas encore repris son championnat de 2ème ligue…

Du beau monde sera attendu pour ce rendez-vous qui sera à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du CS Italien, club fondé en 1944 par des immigrés italiens. A noter que pour l’occasion, la rencontre se jouera au Stade des Arbères à Meyrin.

CSItalien-Bale

Perly-Schaffhouse : les Perlysiens seront-ils prêts ?

Après avoir passé trois tours préliminaires la saison dernière, voici les Perlysiens en 1/32 de finale de la coupe suisse. Le lendemain de CS Italien-Bâle, ils affronteront à domicile le FC Schaffhouse, une équipe qui avait déjà affronté le CS Italien en coupe suisse il y a deux ans.

La formation entraînée par Mario Chedly connaît quelques problèmes d’effectif en ce début de saison, après le départ inattendu de plusieurs joueurs dont le remplacement est en attente. Pour preuve, ils se sont déplacés à 12 joueurs seulement lors de la 1ère journée de championnat sur le terrain de Saxon (défaite 1-0). On espère que d’ici le 24 août, le contingent sera plus complet pour recevoir cet adversaire de Challenge League.

 

1/32 de finale de la coupe suisse (clubs genevois) :

Samedi 23 août :
17h : CS Italien (2ème ligue) – FC Basel 1893 (Super League), Stade des Arbères. BILLETS ICI
19h30 : Neuchâtel XamaxFCS (Promotion League) – Etoile Carouge FC (Promotion League), Stade de la Maladière. BILLETS ICI

Dimanche 24 août :
14h : FC Sirnach (2ème ligue inter) – Servette FC (Challenge League), Kett (Thurgovie). BILLETS ICI
14h : FC Perly-Certoux (2ème ligue inter) – FC Schaffhausen (Challenge League), Stade Municipal de Perly. BILLETS ICI

Share.