2ème ligue : Onex et Chênois aux commandes

0

5ème journée / Les désormais ex-leaders Champel et Aïre n’ont pas gagné, ce qui profite à Onex et Chênois, nouveaux leaders du championnat. En bas de tableau, Lancy II obtient son premier point.

 

 

CS Chênois   –   FC Compesières   4 – 1 
Buts : 15′ Hyseni 1-0, 40′ Gaio 2-0, 54′ Ferreras 2-1, 86′ Hyseni (P) 3-1, 89′ Simoes Chaves 4-1

Troisième victoire consécutive pour Chênois qui s’est trouvé un buteur : pour son premier match sous les couleurs chênoises, Astrit Hyseni a inscrit deux buts qui ont aidé l’équipe de David Joye à l’emporter contre Compesières.

Mais le scénario aurait pu être tout autre que ce large score de 4-1. Alors que les locaux menaient 2-1, les Compesièrois vont réclamer un penalty qui aurait pu amener le 2-2. « Cela n’aurait pas été scandaleux si cela avait été sifflé », reconnaissait un David Joye fair-play. Cela a chauffé les esprits des Bardonnésiens qui vont perdre deux joueurs sur expulsion et Chênois en profite pour aggraver le score.

L’entraîneur des Trois-Chênes revenait sur la rencontre : « Sur ce match, nous nous sommes créés beaucoup d’action, plus que d’habitude, mais nous devons tuer le match bien avant, être plus précis à la conclusion. L’arrivée d’Hyseni nous donne un potentiel offensif supplémentaire, mais nous devons attendre confirmation encore ».

Désormais en tête du championnat à égalité avec Onex, les Chênois savent qu’ils sont attendus. Mais pour Joye, il reste encore du travail : « Même si tout n’est pas parfait, nous enchaînons les victoires et il est plus facile d’amener des corrections quand l’équipe est dans une phase positive. Nous devons progresser dans beaucoup de domaines encore. Nous avons un effectif de qualité qui peut mieux faire ».

Un test très sérieux attend les Chênois sur le terrain de City dimanche. De son côté, Compesières, qui reste encore bloqué à zéro point, recevra l’Olympique de Genève dans l’espoir de sortir de cette spirale négative.

 

FC Onex   –   FC Grand-Saconnex   1 – 0
But
: 82′ Almeida 1-0

Victoire difficile des Onésiens dimanche matin face à Grand-Saconnex. Un but d’Almeida à 10 minutes du terme a permis à l’équipe d’Hochstrasser de prendre les trois points et de partager la tête avec Chênois.

Mais pour l’entraîneur onésien, « c’est notre plus mauvais match depuis très longtemps, mais nous remportons les trois points, ce qui est le plus important ! Au nombre d’occasions, nous ne volons rien, mais les 2-3 occasions du Grand-Saconnex ont été bien gérées par notre gardien ».

Désormais co-leader, Hochstrasser voit ce championnat plus serré que jamais : « En voyant le classement actuel, je pense que ce championnat va être le plus intéressant depuis bien des années, car pour moi il va y avoir 4 ou 5 équipes qui vont se batte pour jouer les premiers rôles ».

De son côté, Grand-Saconnex ne connaît toujours pas la victoire pour son retour en 2ème ligue. Eugenio Rendeiro analysait : « C’était un bon match très serré entre deux équipes qui ont eu des occasions pour le gagner. A ce jeu, c’est Onex qui va marquer à 10 minutes de la fin et prendre les trois points. Je pense que le partage des points aurait été plus logique ».

« Maintenant, poursuit-il, il faut continuer à travailler et réaliser des bons matchs comme ces derniers temps et la victoire viendra. Je veux féliciter mon équipe pour ce match très sérieux et bien en place et surtout j’aimerais qu’ils prennent confiance du potentiel de l’équipe, continuons à travailler pour provoquer cette victoire qui nous manque tant pour nous relancer dans ce championnat ».

 

Lancy FC II   –   FC Aïre-le-Lignon   1 – 1
Buts
: 14′ Lopes 0-1, 16′ R. Spicher (P) 1-1

La seconde équipe lancéenne a mis fin à sa mauvaise série initiale de quatre défaites en obtenant un nul contre le désormais ex-leader aïrois.

Les deux seuls buts du match tombent dans le premier quart d’heure : Filipe Lopes ouvre la marque pour les visiteurs mais un penalty – discuté – de Romain Spicher va remettre les équipes à égalité. En seconde période, ce sont les joueurs d’Alain Casalino qui auraient pu passer l’épaule, mais les interventions de Van Der Laan dans les cages aïroises ont été décisives.

L’entraîneur lancéen était satisfait d’avoir mis un terme à cette série de défaites : « C’était un bon match dans l’ensemble. On a retrouvé une âme et on s’est créé beaucoup d’occasions de but sans les concrétiser. Au niveau du jeu, on doit produire plus et surtout être plus calme en possession de la balle. J’attends un gros match la semaine prochain à Grand-Saconnex, c’est un match très important ».

Avec ce nul, Aïre perd la place de co-leader mais est désormais la seule équipe invaincue après 5 journées de championnat. Helder Silva nous confiait : « On continue notre chemin dans ce championnat. On doit encore progresser dans le jeu car, pour le reste, mes joueurs font ce qu’il faut, mais un point c’est un point et on ne va pas faire la fine bouche, même si on peut regretter que l’arbitre influence le résultat final sur un penalty imaginaire ».

Un duel de haut de tableau attend les « Oranges » samedi soir contre Carouge II. De leur côté, les Lancéens ont la possibilité de quitter la zone rouge en cas de victoire à Grand-Saconnex dimanche.

 

Etoile Carouge FC II   –   FC Champel   1 – 0 
But : 40′ Deguise (CSC) 1-0

Le leader est tombé. Un malheureux autogoal en fin de première mi-temps a mis fin à l’invincibilité du FC Champel dans ce championnat, qui perd ainsi sa première place sur le terrain de Carouge II.

« Il était important pour nous de retrouver le chemin de la victoire en championnat, analysait Thiago Terrinha, entraîneur carougeois. Les joueurs ont compris qu’il fallait faire preuve d’abnégation et de caractère face à cette solide équipe de Champel ».

« A cause de nos 120 minutes de mercredi en coupe, poursuit Terrinha, nous avons manqué de fraîcheur dans nos mouvements et de lucidité dans nos derniers gestes mais l’ouverture du score en fin de 1ère mi-temps nous a permis d’aborder la 2ème mi-temps en prenant moins de risques et d’exploiter les espaces concédés par Champel. Bravo à mes joueurs pour leur travail, attitude et solidarité qui nous ont permis de prendre les 3 points ».

Carouge revient désormais à la même hauteur que les Champelois, à deux longueurs des deux co-leaders. Un nouveau test sérieux attend les Carougeois sur le terrain d’Aïre samedi soir. De leur côté, les protégés d’Auro Duarte recevront CS Italien, également samedi.

 

CS Italien   –   FC City   2 – 3
Buts
: 37′ Soares 0-1, 62′ Dias Chaves 0-2, 68′ Idrizi 1-2, 88′ Matri 2-2, 93′ Mocanu 2-3

CS Italien et City nous ont offert le match le plus animé de la journée – sur le terrain mais aussi en dehors malheureusement – au Bois-de-la-Bâtie. Premièrement, parce que les visiteurs menaient 0-2 à l’heure de jeu grâce à un nouveau but de Soares mais aussi au premier but de Dias Chaves pour son premier match avec City. Joueur de… CS Italien il y a encore quelques jours, l’attaquant n’était visiblement pas dépaysé pour son retour à la Bâtie.

Ensuite, parce que les joueurs de Del Rosso sont revenus à 2-2 grâce à Idrizi et Matri. Malheureusement pour eux, c’est City qui aura le dernier mot dans les arrêts de jeu grâce à un but de Mocanu.

L’entraîneur du CS estimait que son équipe « aurait mérité le partage des points sur l’ensemble car nous nous sommes créées passablement de situations dangereuses, mais surtout nous revenons de 0-2 à 2-2. Mais le foot est comme ça, il faut savoir l’accepter, nous allons continuer à travailler comme nous le faisons depuis trois saisons maintenant et les résultats vont nous sourire aussi ».

Del Rosso tenait à souligner le bon travail effectué au sein du FC City ces dernières années : « J’aimerais féliciter mes deux collègues du FC City, Stifani et Ruggeri, pour leur travail car depuis qu’ils ont repris cette équipe, ils en ont fait quelque chose de dynamique et donnent ainsi la possibilité à passablement de jeunes de s’exprimer au meilleur niveau régional »

Du côté des vainqueurs, Stifani n’était pas malheureux à l’issue de la rencontre : « Nous sommes contents d’avoir obtenu cette victoire même si nous avons eu un brin de réussite dans les arrêts de jeu. Je tiens à féliciter l’ensemble de mes joueurs car ils y ont cru jusqu’au bout, mais nous devons encore progresser sur le plan de la concentration ainsi que sur la gestion d’un match car, après avoir mené 2-0, nous ne devons pas laisser nos adversaires revenir dans le match ».

Et de conclure : « Nous savions que nous allions affronter une équipe très bien organisée sur le plan défensif et dangereuse sur balles arrêtées, surtout sur un petit terrain où chaque coup franc et corner serait synonyme d’occasion de but. Mais malgré cela, nous avons concédé beaucoup trop de corners au CS Italien. Je souhaite une bonne suite de championnat à Raffaele et son équipe ».

 

Olympique de Genève FC   –   FC Kosova   0 – 0 

Meilleure attaque du championnat, l’Olympique de Genève est resté muet face à Kosova. Pourtant, même en supériorité numérique pendant 25 minutes, les Olympiens n’ont pas pu empêcher le 0-0.

Pour l’entraîneur Michel Cautillo, « c’est un nouveau match nul qui ne me satisfait pas au niveau comptable, on aurait dû tout donner pour aller chercher ces trois points. Mais même en supériorité, on n’a pas été capable de jouer au ballon, trop de précipitation et un manque de qualité technique sur les derniers gestes alors que c’est cela qui nous caractérise. On n’a pas su emballer le match. »

« On ne peut pas gagner un match si chacun fait ce qu’il veut sur le terrain, continue-t-il, il faut se discipliner et respecter les consignes et le travail payera. J’espère une réaction de toute l’équipe la semaine prochaine ».

L’OG espère se relancer sur le terrain de Compesières tandis que Kosova aura un match difficile contre le co-leader Onex.

 

2ligue1415-5

 

CLASSEMENT DES BUTEURS
1. Gabriel VARELA (Olympique GE) 6 buts
2. Demis SIMOES CHAVES (Chênois)
Daniel SOARES (City) 4 buts
4. Afrim SHAQIRI (Carouge II)
Trancy MAKANGILA (Olympique GE)
Maxime SANOU (City)
Besart CACAJ (Aïre)
Marco DA ROCHA (CS Italien) 3 buts

 

Share.